27 novembre 2019

La guerre dans l'association des anciens élèves avec des dirigeants oligarchiques (17)

GSM

Lettre recommandée + AR de Jielleaime à la direction de l'association des anciens élèves le l'école :



Note de Zalandeau : Cette lettre de Jielleaime a eu un effet immédiat, puisque l'usurpateur a annulé immédiatement les deux assemblées générales dont il est question...
 

Posté par zalandeau à 09:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


26 novembre 2019

Mémoires et radotages (40) – Panama-leaks, c’est parce qu’on a rien à dire…

GSMErit le 13 avril 2016

One way cricket… Non… One way craquette… Ça ne va pas… One way quiquette… Non plus… Pfff... Bon, j’vais essayer avec Bonnet M…
Ahhhhhh, ça y est ! Internet a plus de mémoire que moi : ‘One way ticket par Boney M’ ! Bon ben je l’insère dans mon bloc et je sauvegarde…
 
Merde ! Manque de pot ! Pffff… Pas moyen de le mettre en 'autoplay' ! Crotte de bique !
 
Bon ben je n’ai rien à dire, c’est vrai !
 
D’ailleurs qu’est-ce que j’aurais à dire sur la situation actuelle ? Rien ! Ca schlingue trop !
 
Je ne vais quand même pas parler du Panama-leaks qui est étouffé dans l’œuf ! Déjà que Sapin, le ministre, (pas l’arbre), a été d’une réticence dans l’émission Cash investigation du 5 avril… Il avait comme par hasard pris deux mesurettes juste avant l’émission… C’est bizarre, les hasards, quand-même !... Il ne va même pas aider la lanceuse d’alerte qui a tout perdu ! Un ministre de merde, parmi les autres ministres de merde !
Et le culbuto de l’Élysée… Il va réinscrire le panama sur la liste (Sifflet d’admiration) !!! Ça, ça va faire avancer le schmilblick !!!
Entre parenthèses : Le panama qui nous menace de représailles…. Hou!... Que j’ai peur ! Je suis pétrifié !
 
Ils attendent maintenant que cela se tasse… Afin de n’être pas obligés d’avoir à faire quoi que ce soit… Quelle bande de vendus !
Personne dans notre pays ne va rien faire… La France est de ces pays qui vont en faire le moins possible contre le blanchiment des fraudes fiscales !
Et pourtant, avec tout cet oseille, on parviendrait rapidement à baisser notre dette !... Oui, mais ‘ils’ ne veulent pas ! Parce que ce qu’ils veulent, c’est prendre aux petits, pour combler le trou… Alors garder la fraude telle qu’elle est, est le meilleur moyen de continuer la ponction sociale…
Quant à Micron (Macron), microscopique par l'intelligence économique mais gigantesque par la taille des dents et par l'habileté des manipulations, il veut s'engouffrer dans le gouffre béant des électeurs déçus, pour  récupérer les désespérés et prendre la place du vizir ??? Comme si on ne l'entendait pas venir avec ses gros sabots...
 
Alors, pourquoi je parlerais de ces traîtres qui nous gouvernent ?
 
Et les Français ? Personne ne manifeste à ce sujet… Il faut dire que le Français de base a toujours rêvé d'être de ceux qui cachent plein de pognon au fisc !
Et les autres cons qui passent la nuit debout ?
L’équité et la justice sociale vont bien au-delà de la loi travail ! C’est un ensemble indissociable ! Mais ils s’en foutent ! Leur gueule, leur gueule et toujours leur gueule !
 
Alors pourquoi je parlerais de cette bande de soixante-huitards attardés et alcoolisés qui passent la nuit debout pour leurs intérêts étriqués, à empêcher les autres de dormir ?
 
Bon, je n’ai pas pu mettre le démarrage automatique de ‘Ouane ouais quiquette’, c’est ça l’important…

Posté par zalandeau à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 novembre 2019

Mémoires et radotages (243) – SeNeCeFe – Faignantise – Etat - Laxisme


GSM

Écrit le 29 octobre 2019
 
J’ai déjà écrit sur la formidable machine à faire du sur-place, qu’est la SNCF… Décisions impossibles à prendre, rejet des responsabilités, études techniques bâclées et pourtant interminables…
 
Ce n’est pas l’objet de ma réflexion. Aujourd’hui je veux parler de ces grévistes qui font chier les « usagers », comme ils aiment à nous appeler, alors que nous sommes réellement des « clients » et que c’est ainsi qu’ils devraient nous appeler et nous considérer !
Ils ont obtenu de garder leur statut privilégié de fonctionnaire à vie, alors que les nouveaux embauchés seront seuls touchés en 2020 par des contrats du droit privé…
Donc toute cette bande de cheminots gardera sa retraite et ses privilèges…
Et ils font quand même grève ! En gros, la fainéantise l’emporte, et de loin, sur le service public !
 
Ah ça, pour attirer l’attention sur eux, ils savent faire ! Mais aujourd’hui, quels que soient les problèmes que la mise en concurrence du réseau ferré va poser, ils ne sont plus ni légitimes ni soutenus par le grand public qui souffre suffisamment de nombreux handicaps, sans avoir à supporter en plus l’impossibilité de circuler ou de se rendre tout simplement à son travail.
 
Personnellement, autant j’ai apporté mon soutien à la non privatisation d’ADP, autant je voudrais que la SNCF devienne une entreprise privée et embauche de vrais salariés et non des fonctionnaires planqués !
La SNCF a eu ses heures de gloire, il est vrai ! Mais le personnel d’aujourd’hui n’est plus à la hauteur de ses illustres ancêtres…
 
Bien des problèmes assaillent SNCF ainsi que RFF (réseau ferré de France). Organisation, entretien, bonne volonté, tout est défectueux !!! C’est ainsi ! On a voulu précipiter sa perte, on y arrive !
 
Je vais faire une digression.
La loi laxiste Française apporte également son soutien négatif pour enfoncer cet ancien fleuron des transports Français… J’ai vécu à plusieurs reprises, dans le wagon (il faut dire voiture), où je me trouvais, les événements qui suivent…
 
Le contrôleur contrôle… Un gus, « pas tibulaire mais presque », pas du tout de type caucasien, n’a pas de titre de transport… Le contrôleur lui demande de payer : Il n’a pas de sous… Le contrôleur lui demande ses papiers : Il n’a pas de papiers, prétend-il… Le contrôleur dresse un procès verbal, à l’ordre du faux nom que le resquilleur lui a donné… Le contrôleur lui remet l’original du PV et continue ses autres contrôles. Le voyageur gratuit chiffonne le PV et le jette dans l’allée centrale… Plus tard il descendra du train arrivé à sa destination… Tout le monde dans le wagon sait que ce type a voyagé gratis, tout le monde est écoeuré…
Je verrai cela se reproduire plein de fois, avec des individus différents… Un jour cependant, le contrôleur un peu plus couillu (oui ça existe), a appelé et prévenu le terminus…
Heureusement, le resquilleur ce jour-là, dont je ne dirai toujours pas l’origine pour ne pas être taxé d’islamophobie, est bien descendu au terminus à Paris (Il aurait été intelligent il serait descendu avant, me disais-je)…
Deux cognes l’ont poissé à sa descente sur le quai… Je me suis dit « je vais regarder la justice en marche, enfin ! »…
Cela a discutaillé ferme… (J’étais trop loin pour entendre les paroles dans le brouhaha de la gare)… Et puis le resquilleur est parti vers la sortie tranquille comme Job !!!
 
Et bien non je m’étais trompé… C’était lui le plus intelligent : Il savait que les lois ne sont pas faites pour être respectées, que la république est totalement laxiste et que la société est lâche !!!
 
Voilà, l’égalité en France, voila la liberté en France, voilà la fraternité en France ! Voilà une partie du trou de la SNCF… Et aussi de la RATP… Et ainsi de suite…
 
Ce rastaquouère (non, j’l’ai pas dit) peut chanter tout à fait impunément :
« La France c’est votre mère,
c’est elle qui me nourrit,
et je nique ta mère,
‘parsque’ tout est gratuit »…
  

Posté par zalandeau à 09:49 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

26 octobre 2019

Réponse à Insoumise

GSM


  • insoumise
  • 13.03.12 @ 19:37:20
Je ne suis pas d'accord avec vous !
J'ose rarement me prononcer sur le sujet
Mais en l'absence du choix de véritable candidat il me plait de croire que notre président actuel est de loin le plus apte à remplir cette fonction.
Cessons de tout attendre de l'état,
Et soyons les acteurs de notre réussite !
Pas facile à chacun de nous de faire le constat de notre propre incompétence à n'avoir pas tout réussi.
Pourquoi tout attendre d'un seul homme ?
Nous sommes en paix, c'est déjà un bien
Nous vivons mieux que beaucoup d'autres
A chacun de se remuer pour un monde meilleur !
 
Désolée, je ne vais pas me faire apprécier
je vous propose juste de moins critiquer ou alors seulement après avoir fait votre propre bilan....
 
  •  zalandeau
  • 14.03.12 @ 15:46:30
Vos commentaires sont ceux des égoïstes qui ont réussi à attraper un morceau du gâteau à vie et qui disent aux autres de se démerder.
 
J'ai toujours été dans le privé, moi ! Nous sommes sur la corde raide pendant 40 ans... Donc l'état ne m'a pas aidé. Mon salaire je l'ai bien plus que gagné.
 
Mes enfants n'auront pas de travail, sauf à aller en Chine. Les études coûtent trop cher. On ne va plus chez les spécialistes. Mon benjamin a déjà perdu 4 dents à 19 ans.
 
Mes récriminations ne sont pas pour ma gueule contrairement à ce que vous dites, mais à l’attention de la jeunesse de notre pays et en particulier pour mes enfants qui n’ont aucun avenir dans votre monde Sarkozyen ou bobo de gauche suivant les cas, élection après élection.
 
Restez dans votre propriété gardée par des vigiles. Payez vos soins. Étudiez à grands frais ! Vous en avez peut-être les moyens... Et votez Sarko...
 
Vous faites partie de cette frange qui est pour les ouvriers quand ils sont pauvres par simple esprit de commisération et contre quand ils ont un peu de fric. Moi j'ai été cadre inférieur toute ma vie. J'ai servi les intérêts des patrons tout en défendant les salariés. Je n'ai jamais tourné ma veste. Je suis pour ceux qui travaillent ou qui voudraient le faire et contre les feignasses égoïstes qui vivent au crochet de la société par allocations ou par statut de privilégié à vie  ou par spéculation et qui dispensent leur pitié snobinarde pour faire chic.
 
Vous me dégoûtez !
  

Posté par zalandeau à 09:49 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

24 octobre 2019

Maison des élèves des Mines : Et maintenant une plainte au pénal

GSM

Extrait du midi-libre du 3 octobre 2019








Posté par zalandeau à 11:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


19 octobre 2019

L’ardoise fiscale de Johnny Hallyday avoisine les 30 millions d’euros

GSM

Ecrit par autrui.

 

L’ardoise fiscale de Johnny Hallyday avoisine les 30 millions d’euros. Les différentes parties cherchent à négocier un accord.

 
L’ardoise fiscale de Johnny Hallyday avoisine les 30 millions d’euros, selon une source proche du dossier à BFMTV. Pour cette raison, les différentes parties concernées par la bataille judiciaire autour de son héritage cherchent à négocier un accord, qui éviterait de régler au fisc une partie des dettes du chanteur. 
 
Les ennuis du Taulier avec le fisc commencent en 2007. Résident fiscal suisse puis américain à partir de 2013, Johnny doit continuer à payer des impôts sur ses revenus générés en France. Pour que ces dividendes ne soient plus imposés en France, il met en place dès 2007 un montage d'optimisation fiscale, mais il est rattrapé par le fisc qui le notifie de plusieurs redressements.
 

"Un mode de vie tout à la fois itinérant et bohème"

 
Fin mai, un jugement du tribunal de grande instance de Nanterre avait infligé un sérieux revers à Laeticia Hallyday, la veuve du chanteur, en concluant que Johnny était résident français au moment de sa mort en décembre 2017, malgré ses nombreux séjours aux Etats-Unis.
 
Les juges de Nanterre avaient estimé que la rockstar avait conservé "jusqu'au bout un mode de vie tout à la fois itinérant et bohème, mais surtout très français, qui l'amenait à vivre de façon (...) habituelle, en France". Sa veuve avait fait appel et une audience devait se tenir le 6 novembre. Mais elle y a renoncé.
 
Sarah-Lou Cohen avec Jérôme Lachasse et AFP
 

Posté par zalandeau à 09:46 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

12 octobre 2019

Mémoires et radotages (239) – Dupont de Ligonnès arrêté (si c'est bien lui) ?


GSM

Écrit le 11 octobre 2019 à 23h30
 
Tant de sujets importants de l’actualité internationale me préoccupent et je voulais écrire sur les sujets que sont : Erdogan, Kurdes, Trump, Daesh…
 
Quant une annonce aux infos m’a littéralement statufié…
 
Ce monstre qui m’avait saisi d’effroi en 2011, était enfin arrêté à Glasgow…
J’ai fondu littéralement en larmes en un instant… Je sais, l’âge rend les sentiments moins maîtrisables…
Pourquoi pleuré-je ? Mais pas pour longtemps ! Ma haine pour ce monstre lâche et écœurant a vite repris le dessus !
Je n’ai jamais évoqué ce drame sur mes blogs de l’époque… Parce que c’était, pour moi, parler de l’indicible ! Comment pouvais-je parler de quelqu’un qui supprimait sa famille et s’en allait tranquillement, c’était trop sidérant, trop inhumain ?
 
Le devoir d’un père est de donner sa vie pour protéger sa famille, si besoin est !
 
Mais tuer chacun de ses enfants et sa femme méthodiquement, sans même penser à se suicider ensuite, ce qui serait l’ordre logique dans un scénario de détresse chronique… C’était le comble du narcissisme, de la psychopathie et de l’horreur…
Oui, j’ai séché mes larmes et je suis devenu furieux ! J’ai réalisé que même lorsqu’il sera jugé, il n’aura pas la condamnation qu’il mérite…
 
Si la peine de mort existait encore, en tant que juré, je me prononcerais pour…
 
Un tel monstre ne mérite pas de vivre… « L'oeil était dans la tombe et regardait Caïn »…
  

Posté par zalandeau à 09:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

09 octobre 2019

Agde - Agression enseignante

Agde : Une enseignante violemment agressée par deux parents

On voit ainsi la France des "droits à la fermer", face à ceux qui s'arrogent des droits que le laxisme des lois encourage... en toute impunité d'habitude... Au nom du racisme ou de je ne sais quel ostracisme...

Posté par zalandeau à 18:59 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

08 octobre 2019

La guerre dans l'association des anciens élèves avec des dirigeants oligarchiques (16)

GSM


INFOS ADIA N° 22
 
Association de défense des intérêts de l’Amicale
 
Dernière minute
 
Chères et chers ami(e)s Papés, chères et chers élèves en formation, quelques nouvelles ;
 
L’Audience d’appel du 24 septembre 2019
 
Dans notre info n° 21 nous vous indiquions que suite à l’appel déposé par l’équipe Deveaux concernant le jugement en leur défaveur du 16 juin 2017, la cour se réunissait le 24 septembre pour statuer.
 
Au cours de cette séance, Madame la Présidente a souhaité nous proposer de mettre à disposition des parties un médiateur afin d’essayer de trouver pour notre conflit une solution plus élégante que le jugement abrupt du tribunal.
 
Malgré notre grand scepticisme quant aux chances de succès de cette énième procédure et afin de ne négliger aucune piste nous avons accepté sous conditions qu’une nouvelle audience soit programmée dans les meilleurs délais ; audience qui a été fixée par Madame la juge au 17 décembre 2019.
 
A ce jour le médiateur est désigné et la première rencontre est imminente.
 
Au vu de la décision de la cour du 27 septembre 2019, nous pensions naïvement que les élections prévues le 2 novembre seraient reportées dans l’attente du résultat de la médiation ou de l’audience de renvoi du 17 décembre 2019.
 
Que nenni Sébastien Deveaux et son équipe au lieu de faire preuve de leur bonne volonté pour l’aboutissement de cette médiation, poursuivent leur travail de sape. Son seul but étant de se faire réélire quitte à bafouer une nouvelle fois les statuts de l’association et à accuser les défenseurs de ses intérêts de propager des mensonges.
 
Sébastien Deveaux se targue de présenter la réalité en toute transparence alors que :
 
-La gestion de notre association n’a jamais été aussi opaque et irrespectueuse de nos statuts et du règlement intérieur.
 
-Que sa gestion est sous le coup d’un contrôle du SRPJ de Montpellier pour soupçon de délit de favoritisme concernant la construction des 180 logements dont la non maîtrise des coûts a conduit à augmenter les loyers des élèves de près de 50%.
 
-Que sa gouvernance collaborative a transformé le Conseil d’administration en chambre d’enregistrement,
-Qu’il a réglé une somme de 213 320 € au bailleur social titulaire du bail à construction sans accord de l’assemblée générale alors que d’après ses dires il ne souhaitait pas réaliser l’opération. Depuis quand donne-t-on une indemnité pour un refus, en pareil cas, les bonnes pratiques imposent au contraire d’infliger une pénalité !!!!
 
-Qu’il s’est permis de payer sur le budget de l’amicale plus de 400 000 € pour régler les frais de justice et d’avocat relatifs à la défense des 5 gestionnaires mis en cause pour leur non transparence et les entorses et irrégularités commises.
 
Comment peut-il penser que ceux qui ont accepté de consacrer plus de 100 000 € de leurs deniers personnels pour défendre les intérêts de l’amicale auraient pour but de propager le mensonge dans le seul but de détruire son image. Alors qui est le menteur ?
 
Si vous voulez que notre amicale retrouve une gestion saine, juste et transparente; retrouve le calme, la sérénité et son esprit amical et solidaire, ne renouvelez pas le mandat de Sébastien Deveaux qui au cours de ses 5ans de présidence a montré son incapacité à assurer une gestion saine, à rassembler et à régler le conflit actuel qui nuit à l’image de l’association.
 
Choisissez les deux candidats qui par leurs compétences, leur expérience et leur volonté
d’entreprendre et leur implication altruiste feront en sorte que les valeurs ci-dessus soient respectées.
 
Pour plus de précisions nous sommes à votre disposition, n’hésitez pas à nous contacter
 
Fait à Alès le 3 octobre 2019 Le bureau de l’ADIA
 

Posté par zalandeau à 09:46 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

17 septembre 2019

La guerre dans l'association des anciens élèves avec des dirigeants oligarchiques (15)

GSM


INFOS ADIA N° 21
 
Association de défense des intérêts de l’Amicale
 
Informations de rentrée
 
Chères et chers ami(e)s Papés, chères et chers élèves en formation,
 
La période estivale se termine et les affaires reprennent ; aussi nous est il paru utile de faire un point sur la situation de notre amicale rebaptisée Mines Ales Alumni.
 
Que s’est il passé depuis notre dernière INFO ADIA n° 20 d’Avril 2019 ?
 
A vrai dire très peu de choses, les gestionnaire actuels n’ont pas organisé de nouveau conseil d’administration après celui du 15 Avril 2019.
Par contre le dernier quadrimestre va être capital pour l’avenir de notre association ; pourquoi ?
 
Parce que la cour d’appel après l’échec de la conciliation engagée au 1er trimestre 2019 et évoquée dans notre précédente lettre d’infos du 16 avril; a convoqué les parties en audience de plaidoirie le 24 septembre pour statuer sur la régularité des AG et des CA sous la gouvernance « Deveaux » depuis juillet 2014.
 
Sans attendre la décision de cette instance qu’ils ont eux même sollicitée, Deveaux et son équipe ont décidé d’organiser une nouvelle AG le 2 novembre pour tenter de se faire réélire en bafouant une nouvelle fois les dispositions du pacte statutaire de 2005. Ceci avant qu’il ne soit trop tard et que les conclusions de la cours d’appel dénoncent leurs pratiques irrégulières.
 
Vont ils une nouvelle fois :
1-Faire voter massivement les élèves en formation alors que S. Deveaux s’était engagé à ne pas le faire au conseil d’administration de septembre 2017.
2-Accepter dans le corps électoral les membres n’étant à jour que de leur cotisation de la seule année en cours ? Il vrai qu’un bon nombre des membres actuels du conseil d’administration ne sont eux même pas à jour de toutes leurs cotisations conformément aux dispositions des statuts (Quel mépris pour toutes et tous les anciens qui paient assidument leur cotisation depuis de très nombreuses années.)
3-Refuser les procurations apportées le jour du vote, alors que le pacte statutaire le permet.
 
Les deux postes à renouveler sont ceux du président « Deveaux » et du
secrétaire général « Moulin » déjà élus irrégulièrement en Janvier 2017.
 
La gouvernance de ces deux personnages a conduit depuis 2014 à un conflit larvé par suite de leur gestion obscure et despotique et leur refus systématique de prendre en compte les légitimes remarques de ceux qui défendent bénévolement les intérêts de notre l’amicale.
Elle a également conduit à des dépenses pharaoniques en frais de justice, d’avocat et d’huissier pour plus de 400 000 €.
Frais de défense qu’ils font illégalement supporter par le budget de l’association.
 
Aussi si comme nous vous souhaitez qu’une nouvelle équipe reprenne cette gestion calamiteuse pour redonner à l’amicale une gouvernance plus proche et plus respectueuse des élèves et des anciens élèves, contactez-nous pour nous faire part de vos réflexions ou de votre souhait de dépôt de votre candidature pour occuper un des deux postes d’administrateurs soumis au vote.
 
A l’ADIA, sont à votre disposition, :
Le Président
Les Vice présidents :
 
 
 
 
Fait à Alès le 11 septembre 2019                                                       Le bureau de l’ADIA
 

Posté par zalandeau à 09:46 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,