17 août 2018

1382 Des travaux pour Mont Lehericus

GSM

Une année plus tard, en 1362, un austre chastelain de Mont Lehericus, Hugues du Boulay, laissoit trace écrite, ainsi que son nom dans l’histoire du Chastel. Il rendoit son âme à Dieu le 28 avril 1376. Il laissoit son aspect pour la postérité, par sa pierre tombale, contrairement à ses devanciers… Il portoit cotte d’armes avec écu à son coté, portant lion et billettes. Le Roy fit dire une messe pour son vassal afin que Dieu prenne son âme en sa sainte garde, ainsi dit-il, que Hugues Prit soin du Chastel...
 
Le Roy Charles VI séjourna alors au Chastel en 1380. Il en confioit alors bonne garde à Olivier de Clisson, Connestable de France, qui presta serment à la Chambre des Comptes, le 14 mars 1382, de le restituer au Roy, lorsqu’il en seroit fait bonne requeste.
Lors, sous le commandement de ce puissant personnage, la grosse tour étoit transformée…
Les deux premiers niveaux, conservés intacts, quatre autres étoient édifiés promptement au-dessus. L’architecture de ce lieu étoit semblable à icelle du Chastel de Pierrefonds en cette époque.

Posté par zalandeau à 09:48 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :


09 août 2018

1356 Perfide Albion

GSM

Chacun fait sa vie. Il n’est plus en chastel de Mont Lehericus, de réelle gaîté, comme il fust en ce lieu autrefois. Oncques, étoient festoiements et moult réjouissances, qui donnoient au domaine une réelle vie.
 
Les ripailles étoient réputées à cent lieues à la ronde du temps où Jean II y aimoit à se venir divertir.
 
Le connétable Jacques d’Hangest en l’an de grasce 1356 presta serment à la chambre des comptes comme nouveau capitaine des gardes de Mont Lehericus.
 
Cette mesme année, Charles, Duc de Normandie, régent du Royaume pour son père Jean, trop vieux pour se bien occuper des affaires, ayant rompu l’assemblée des Etats, se rendoit le 2 novembre au chastel de Mont Léhéricus…
 
Depuis Mont Léhricus, il donnoit une ordonnance contre les immunités de la ville de Tournai, alors aux mains de la perfide Albion… De retour à Paris il fust sacré Roy de France sous le nom de Charles V
 
En représailles, les Anglois, qui faisoient à cette époque moult raids à travers le Royaume de France, tentèrent d’assiéger le chastel mais sans aucun succès.
 
Deux ans plus tard, ils parvinrent à incendier le bourg et tous ses habitants, cruauté sans égale des barbares Anglois…
 
Las, les défenseurs privés de soutien, le chastel fust investi en 1361 par le Roy Edouard III d’Angleterre…

Posté par zalandeau à 09:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

03 août 2018

1322suite Toute une vie comme un resve

GSM

Toute une vie comme un resve
 
Je caresse vos cheveux, doux comme soie et velours.
Je vous enlace et je passe mes bras autour de vostre taille
Vostre ventre chaud et vostre souffle court menivrent.
Jai envie de vous, ma mie et vous désire ardemment,
Je gouste vos lèvres et caresse vostre corps humide, abandonné,
Comme jeune chevalier qui jadis parcouru monts et plaines
Qui redressoit les torts, secouroit veuve et orphelin.
Mais vieux chevalier na plus darmure ni de destrier.
Il na plus le droit de donner justice immanente,
Et le resve dAmour, objet de son passé, trop vite enfui,
Fist place à la solitude du vieil homme solitaire
Qui à pas lents rejoint les limbes de léternité.
 
Chevalier inconnu responsable du guet de la forteresse de Monthléry.
 

Posté par zalandeau à 09:47 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

27 juillet 2018

1322suite Accoudé aux créneaux du rempart le plus haut

GSM

Car tel est mon bon plaisir
 
Accoudé aux créneaux du rempart le plus haut, la grande tour, que vous nommerez plus tard "donjon", j'observois les passages sur le chemin qui alloit de Paris à Orléans.
 
Les passants fesoient file longue et dense devant l'octroi que j'y fist ordonner. Je pensois que les écus ainsi prélevés, me permettroient de lever plus grande armée et de bastir muraille pour défendre le bourg.
 
Ainsi, il suffisoit qu'octroi fust ordonné, pour que pièces sonnantes et trébuchantes tombassent dans l'escarcelle de celui qui l'ordonne !
 
Ce qui fust imposé, sera force de loi...
Ainsi le bon peuple nourrira les féaux du Roy...
Et il en sera ainsi, pour la nuit des temps...
Si le Roy mon suzerain me laissoit liberté d'ordonner plus encore...
 
Capitaine Jacques d’Hangest
Commandant la garde Royale de Mont Lehericus

Posté par zalandeau à 08:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

13 juillet 2018

1322 Le Chastel de Montlhéry fust visité en l’an de grasce 1322

GSM

Le Chastel de Mont Lehericus fust visité en l’an de grasce 1322 par le Roy Philippe VI de Valois. Il y donna force banquets pour de magnificentes réceptions où l’on vit preux chevaliers, notables respectés et gentes dames et aussi parfois d’accortes jouvencelles promises à la luxure. Ces festes n’étoient pas du goust de la hiérarchie ecclésiastique.
 
Le Roy s’en retourna donc dans sa capitale, où il put à loisir festoyer à l’ombre d’un clergé plus complaisant par diplomatie.
 
Las, l’année 1348 vit s’abattre  sur le chastel et la ville un fléau séculaire et dévastateur.
 
La peste noire emportoit ainsi le tiers de la population. Les murailles du chastel, ne furent d’aucun secours à leurs occupants.
 
En 1350, Philippe de Saint Yon, nouveau garde du chastel, accueilli le Roy Jean II le Bon (surnommé Jean-Bon par la populace). Le Roy, fort amateur de bonne chère, y organisa des banquets somptueux. Volailles, gibiers, et mets succulents fesoient alors partie du quotidien.
 
Cette consommation continuelle, fist prospérer les commerçants et villageois du bourg proche.
 
En 1356, Jacques d’hangest presta serment à la chambre des comptes, comme nouveau Capitaine et Garde de Mont Lehericus. L’histoire de Mont Lehericus alloit ainsi prendre un tournant décisif…
 

Posté par zalandeau à 08:49 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :


05 juillet 2018

1292suite Dans mon castel, j'ignore tout ce qui se passe

GSM

NDLA : Une petite pause dans la narration historique au profit d'une mise en scène du quotidien du chevalier responsable de la forteresse de Montlhéry.
 
Dans mon castel, icelui que mon Roy me donne à garder, j'ignore tout de ce qui se passe chez les manants et autres parvenus, en bas dans le bourg et n’ai oncques de nouvelles concernant les seigneuries alentour.
 
Seuls mes amis, de toute condition, (ménestrels, biographes, poètes) me tiennent informés des évènements du dehors.
 
Je suis bien avec eux. Quand ils viennent me visiter, nous jouons luth, vielle, tambourin et déclamons poèmes à la lune levée. J'ai bien du mal à leur faire visite. Huit amis, répartis lointainement et dont la production littéraire est fort abondante, cela pose problème, car il faut bien du temps pour les tous voir. J’ai donc avec l’ordonnance des occupations domestiques, des journées fort bien occupées et point de répit.
 
Je commence à voir poindre autour du castel, de nombreux curieux, intéressés, qui voudroient bien entrer par quelque poterne dérobée ou prest à tenter l’escalade jusqu’à une archère. Mais à chaque fois nous les repoussons dans les douves. Il est à parier que leur odeur ne fust très forte, tant, des douves, la vase a pris possession.
 
Je faisois ce matin, poser un placard devant le pont-levis : «Manant ou Chevalier, si n’estes parent ou ami avec le Seigneur de ce lieu, passaillez prestement votre chemin. Les arbalestriers céans, sont forts aguerris et embrochent leurs flèches à trois cents coudées».

Posté par zalandeau à 08:47 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

29 juin 2018

1292 Prison d'état

GSM

Prison d’état
 
Ainsi, sous le règne du bon Roy Saint Louis, Guillaume, évesque de Paris, regardoit le Chastel de Mont Lehericus comme situé au fin cœur du Royaume de France.
 
Plus tard, le comte de Hainaut s’étoit révolté contre le Roy Philippe le Bel.
 
Celui-ci fist enfermer le séditieux dans la tour de Mont Lehericus en 1292 et 1293.
 
Sur la somme de 1800 livres que la prévosté de Paris fist don au Roy Philippe le Bel, en 1304 pour la subvention de l’armée de Flandres, la chastellenie de Flandres payoit 1220 livres, ce qui montroit sa puissance, mais fesoit monter sa rancœur envers son féal le Roy de France.
 
En 1311, Louis, filliot aisné de Robert, comte de Flandres étoit mis en geosle dans la tour de Mont Lehericus, confirmant ainsi le le rosle de prison d’état du Chastel.
 
En 1316, Philippe, comte de Poitiers, visitoit le chastel de Mont Lehericus. Les lépreux étoient soupçonnés d’empoisonner les puits.
 
Par ordonnance Royale du 2 septembre 1321, Guillaume de Guerville, receveur de la vicomté de Paris fesoit nettoyer le puits du Chastel, pour le doute qu’avoit Pierre Guillard, garde du chastel, chastellenie et comté de Mont Lehericus, que les lépreux ne l’eussent empoisonné.
 
Puis le Roy Charles V visita le chastel en 1332. Quel ne fust pas la liesse qui entoura Sire Charles sur son fier destrier, accompagné de sa garde de chevaliers. Oncques le bourg de Montlhéry et le chastel ne virent de festoyment plus magnificent, et joyeux.
 

Posté par zalandeau à 08:47 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :

22 juin 2018

1227suite Le peuple agit en 1227

GSM

Louis IX, réfugié au castel de Mont Lehericus, dépescha alors un messager vers Blanche de Castille à Paris.
 
Icelle fust prompte à décider. Elle informa la population Parisienne.
 
Apprenant les dangers qui menaçoient leur Roy, les Parisiens se dressoient en foule, hommes, femmes et jeunes gens, sous la conduite de quelques Chevaliers, derrières les milices communales et ils prennoient le chemin d'Orléans.
 
Ils arrivèrent à Montlhéry. Le jeune Roy revinst alors vers Paris avec cette escorte populaire, salué sur son passage par iceux, qui plus âgés, étoient restés en arrière et l'acclamoient tout au long du chemin.
 
D'ailleurs Saint Louis aimera à conter ce magnifique évènement à Messire de Joinville qui nous le raportoit : "Depuis Mont Lehericus, le chemin étoit tout plein de gens en armes et sans armes, jusqu'à Paris. Tous crioient "Noël, Noël ! Que Notre Seigneur donne bonne et longue vie à nostre Sire ! Qu'il le défende contre ses ennemis ! Noël, Noël !"
 
Le projest factieux des Barons s'effondroit et ils abandonnèrent leur entreprise, voyant "que la main de Dieu est avec leur Roy".
 
En signe de gratitude, Saint Louis fesoit construire une chapelle à l'entrée du castel en 1254, mesurant 45 pieds de long par 24 pieds de large...
 
Heureuse époque ou le peuple aimoit son Roy, qui le lui rendoit bien et se soulevoit pour en soutenir la cause...
 

Posté par zalandeau à 08:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

15 juin 2018

1227 Un refuge pour Saint Louis

GSM

Le nouveau castel, va monstrer son utilité, ainsi que le raporta Jean de Joinville.
Louis IX n'avoit que treize ans. Les barons du Royaume de France n'aimoient point la mère du jeune Roy, Blanche de Castille, qui assuroit le gouvernement après le décès de son époux Louis VIII.
Ils lui reprochoient ses origines étrangères, de favoriser son pays d'origine au détriment de la France et vouloient soustraire le jeune Roy à son influence.
 
Ainsi, les barons hourdissoient un complot pour enlever Louis IX...
Vers la fin de l'an de grasce 1227, Blanche qui résidoit à Paris, envoya son fils parcourir la région Orléanoise. Cette tradition Capétienne, il falloit se monstrer aux sujets du Royaume, afin d'estre populaire.
 
Alors qu'il étoit sur le chemin de Vendosme, les barons se réunirent à Corbeil pour s'emparer du jeune Roy à son retour...
 
Le Prévost de Corbeil aillant vent du complost s'en fut prévenir le Roy sur le chemin du retour.
Louis IX déjà arrivé à Châtres (Arpajon), plutost que de s'enfuir vers Orléans, et de passer pour un faible, ne perdit point son sang froid.
 
Il décida de rejoindre le castel de Montlhéry sur sa route, alors que les barons tentoient de l'encercler entre Corbeil et Etampes...
 

Posté par zalandeau à 09:48 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

08 juin 2018

1215 Brouille avec le roy des Francs

GSM

Guy II Le Roux marioit alors sa fille unique au filio naturel du Roy de France, le Comte Philippe de Mante, ausquel il confia la garde du Castel.
L'on vit le vieux Roy Philippe rendre visite et résider à Mons Lehericus, accompagné des grands du Royaume...
 
Mais la paix estoit de courte durée.
 
Les Garlandes, cousins de Guy II, retinrent en otage la fiancée du fils du Roy et la mère de cette dernière. Milon II, frère cadet de Guy Troussel fist alors un long siège infructueux du Castel.
Il étoit relayé par l'époux de la belle-mère, le Sénéchal de France Guy de Rochefort.
 
Mais entre temps, les factieux avoient pris la prudente décision de s'échapper !
Guy de Rochefort, faisoit alors démolir toutes les défenses et fortifications du Castel, et ne conservoit que la tour.
 

Posté par zalandeau à 08:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :