16 août 2018

L'étrange perquisition de l'appartement d'Alexandre Benalla

 

GSM

 

L'étrange perquisition de l'appartement d'Alexandre Benalla

Posté par zalandeau à 09:47 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :


14 août 2018

Les migrants mineurs

GSM

Les migrants mineurs

Posté par zalandeau à 08:48 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

16 juillet 2018

Mémoires et radotages (181) – Macron - Son congrès nous coûte un max pour des nèfles

GSM

Après une année chargée en réformes, Emmanuel Macron a prononcé ce lundi dernier 9 juillet 2018, son second discours devant les députés et sénateurs réunis en Congrès à Versailles pour préciser les prochains grands chantiers qui attendent la majorité. Tout ce qu'il dit est vrai, mais seulement si l’on prend le soin de traduire :
 
"Je n'aime ni les castes, ni les rentes, ni les privilèges" : Les castes et les privilèges il les voit parmi tous ces salauds de pauvres qui profitent de se faire soigner par la sécu, toutes ces veuves qui se gobergent d'une pension de réversion, tous ces miséreux qui se foutent le RSA dans la fouille sans en branler une !... Voila la traduction !
 
"Une politique pour les entreprises, ce n'est pas une politique pour les riches" : Quant à la politique pour les entreprises... On en voit pas de résultat positif, étant donné que seuls les patrons des entreprises importantes peuvent faire des gains accrus, grâce aux mesures prises par Macron et donc on retombe dans la politique POUR les riches !
 
"Rien ne changera pour les retraités d’aujourd’hui" : Mais pour ceux de demain... Les pauvres, je les plains très sincèrement, il va les laminer !
 
4° enfin j'évoque une autre citation de ce destructeur du tissu social Français, "la priorité pour l'année à venir est de bâtir l'État-providence du 21e siècle." "Un État-providence émancipateur, universel, efficace, responsabilisant." : Une régression sociale sans précédent est la traduction réelle des mots trompeurs du plus grand enfumeur de la 5ème république !!!
 
Ce congrès à Versailles a été pour lui l’occasion d’aligner le plus grand nombre de mensonges depuis son accession sur le trône Elyséen. Il a même travaillé le registre « mea culpa », histoire de dissimuler un petit peu son dédain, son mépris des pauvre et la morgue dont il est coutumier, réfugié dans sa fatuité habituelle… C’est un très grand comédien. Je pense que dans une autre vie, il aurait pu décrocher un Molière ou un César. J’aurais personnellement préféré qu’il vive dans cette autre vie, plutôt que dans la nôtre…
 
Mais quand donc notre constitution permettra-elle de sanctionner le mensonge et le non-respect des engagements pris par ceux qui nous gouvernent ?
 
900.000 euros foutus en l’air pour la magnificence du monarque absolu !
 

Posté par zalandeau à 08:46 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

09 juillet 2018

Ma chronique – Décryptage de la logorrhée Elyséenne

GSM

Écrit le 19 octobre 2010.
 
Depuis l’accession au trône du bouffon aidé par une série de mensonges éhontés, les Français commencent (avec quelques retards à l’allumage, il faut bien dire), à comprendre le babillage du monarque…
 
Quand Sarko dit « Blanc », il faut bien entendu comprendre « Noir ».
Petit lexique du Sarko pour débutants :
« Oui = Non » ;
« réforme pour sauver… = casse pour détruire » ;
«  équitable = injuste » ;
 
Mais les Français qui commencent à comprendre cette langue nouvelle, ont fait des progrès…
 
Par exemple : Le gouvernement a dit « on ne manquera pas de carburant ». Les Français ont de suite pris d’assaut les pompes à essence…
 
Alors extrapolons un peu… En pleine bagarre sur les retraites, Napoléon le petit a comme à son habitude, amusé le tapis, en lançant pour détourner l’attention « … juste réforme fiscale… » !
 
Ouille-ouille-ouille ! Je crains le pire et les Français aussi… Avant, ils auraient compris « enfin, on va imposer plus équitablement et répartir l’impôt suivant la situation de richesse des contribuables »… Mais c’était avant…
 
Maintenant, tous ont compris :
-Que l’on va supprimer le bouclier  fiscal (+ 600 millions de rentrées fiscales), mais supprimer l’ISF (moins 5 ou 6 milliards). Résultat global : Nouveau cadeau de 5 milliards aux nantis…
-Que l’on va supprimer les niches fiscales : Ahhh, voilà une idée, qu’elle est bonne ! Va t-on empêcher les riches de déduire de l’impôt des gros milliards dans des placements que seuls eux peuvent abonder ? Que nenni ! On va taxer les assurances vies, les livrets A, supprimer les demi-part des divorcés ou mariés, ce qui frappera les foyers modestes, puisque ces demi-parts étaient plafonnées et ne profitaient que peu aux gros revenus…
-Et puis pour les pauvres cons (ceux du « casse-toi »), qui ont le mauvais goût d’être trop pauvres pour payer des impôts, et bien il n’y a plus qu’à augmenter la TVA et à leur augmenter les prélèvements de CSG et de RDS, pourquoi pas ? Ces cochons de pauvres, ils ne croient pas qu’il vont tout garder pour eux quand –même ?
 
Alors encore une fois : « Ouille-ouille-ouille ! Ça va faire très, très mal ! De manière inique, brutale, cynique, tyran-nique (sa grand-mère la Hongroise, car Hongrois qu’on baise, mais on baise pas,  c’est plutôt nous qui nous faisons hongrer)…
 
Retour en 2018 : Le Hongrois n'a pas eu le temps de supprimer l'ISF, mais seulement de l'amoindrir... Mais L'Amienois qui le remplace actuellement à ce poste l'a partiellement fait sur les biens non immobiliers. Perte : 4 milliards pour l'état. Et la dette se recreuse, comme du temps du Hongrois maudit... Comme quoi les mêmes causes produisent les mêmes effets...
Quant à la logorrhée Élyséenne... « En même temps = rien de plus » ; « Les premiers de cordées = les privilégiés » sont venues se rajouter à notre quotidien ; mais on a toujours : « réforme pour sauver = casse pour détruire » ; «  équitable = injuste ».
Rien n'a changé sous les cieux écœurants de l’Élysée...

Posté par zalandeau à 08:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

28 juin 2018

6 mai 2012 : Ce n'est pas gagné d'avance !

 

GSM

Écrit le 25 avril 2012 (Onze jours avant l'érection pestilencielle)
 
En ce moment les notaires sont surbookés ! Donations, donations, donations, donations, donations... Ça n'arrête pas ! Évidemment Hollande a promis de diminuer le plafond d'exonération... Alors vite, il faut protéger le pognon de la gangrène "socialistique" !
 
A part ça, l'arithmétique va avoir du mal avec les pronostics ! En effet ! On peut compter et additionner comme on veut, les reports de voix sur chacun des deux candidats, on n'arrive en aucun cas à 56/44, ni même à 54/46, comme le prétendent les organismes de sondages relayés par les médias ! Mais certainement à une différence nettement plus infime... (NDLA : Hollande n'obtiendra qur 51,64% au second tour).
 
Le problème, c'est qu'en annonçant un écart pareil, on rassure à tort certains électeurs du prétendu gagnant pas très motivés et qui vont s'exonérer d'un vote soit-disant joué d'avance et que vont se mobiliser les aficionados du soit-disant perdant dans un combat jusqu’au-boutiste pour la conservation de leurs privilèges !
 
La première vérité est que la différence arithmétique est bien inférieure aux sondages et qu'il faut rester mobilisés pour la peste et contre le choléra (ou inversement suivant la sensibilité de chacun aux maladies).
 
La deuxième vérité et cela me rassure, c'est que celui qui est "présidat-candident", vous savez... le "casse-toi pauv'con", ne change pas d'un iota : Obséquieux avec les électeurs des trois partis qui n'ont pas opté pour lui au 1er tour; méprisant, stigmatisant, semant la division et la haine entre les VRAIS et les FAUX travailleurs, les VRAIS et les FAUX Français, Les VRAIS nantis et les FAUX privilégiés...
J'espère qu'en poursuivant ainsi, il continue de creuser la tombe de son mandat en CDD...
 
S'il concourait, je suis sur, qu'il remporterait le titre de VRAI con, mais hélas, l'actuel concours ne vise "que" la présidence de la France !
 
En tous cas, il y a bien longtemps que les Français l'ont catalogué comme un FAUX Président ! J'espère qu'ils le lui feront savoir le 6 mai ! Quant à l'autre candidat malheureusement challenger... Je ne fonde que peu d'espoir sur ses capacités de mollasson...
 
Mobilisez-vous ! Le combat n'est pas gagné d'avance ! Pour moi, il est déjà perdu depuis le 22 avril (date du 1er tour)...
 
 

Posté par zalandeau à 08:48 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :


25 juin 2018

Mémoires et radotages (179) – Sarkozy et le RSA – remise en cause


GSM

Écrit le 19 juin 2018
 
J’ai beaucoup fustigé les actions de Sarkozy pendant son règne de 2007 à 2012.
Mais je dois reconnaître, qu’il y a une chose que j’ai pleinement approuvée, c’est la création du RSA (Revenu de Solidarité Active) ! 
Auparavant il y avait le RMI (Revenu Minimum d’Insertion). Le problème avec cette allocation, c’est que dès qu’un RMIste faisait quelques heures de travail déclaré, il perdait le bénéfice de son allocation… Ce qui n’encourageait pas la reprise d’une quelconque activité.
 
Sous le règne de Sarko, Martin Hirsch mit en place le RSA qui diminuait dégressivement le montant de l’allocation en fonction des revenus de travail déclarés, tout en laissant un bénéfice, donc un intérêt à l’allocataire…
Ce dispositif dont la formule était : RSA = (montant forfaitaire (RSA socle) + 62% des revenus professionnels du foyer) - (ressources du foyer + forfait d’aide au logement), faisait donc diminuer le RSA. Exemples :
38 euros en moins à qui en gagnait 100 par son travail.
228 euros en moins à qui en gagnait 600 par son travail.
Enfin celui qui gagnait 1300 euros ne percevait plus rien.
 
N.B : Sous Hollande, le RSA fut ensuite mixé avec le la prime d’activité. Ce qui donna des calculs plus compliqués.
Pour un célibataire sans enfant :
Ressources
Montant de la prime d'activité
0,25 Smic
185 €
0,5 Smic
246 €
0,6 Smic
222 €
0,7 Smic
199 €
0,75 Smic
188 €
0,8 Smic
176 €
0,9 Smic
136 €
Smic
132 €
1,1 Smic
105 €
1,2 Smic
60 €
1,3 Smic
15 €
1,4 Smic
0 €

On remarquera que la prime d’activité ne suit plus une ligne droite descendante, mais une courbe descendante en dos d’âne… Il faut dire que les socialos ont toujours eu l’esprit tordu…
 
Mais c’est quand même Sarko qui a mis en place ce système incitant à la reprise d’activité. Les socialos n’avaient jamais eu l’idée d’encourager le travail, restant sur leur RMI inepte et inadapté. De plus même sans demande explicite, cette allocation (RSA/Prime d'activité) s'est vue attribuée automatiquement sous le règne du culbuto…
 
Alors bien évidemment, devant l'inflation du budget national de la prime d'activité, certains réactionnaires argueront que cette aide financière faite pour les petits revenus, incite les patrons à en jouer, multipliant ainsi des sous-emplois à temps partiel, plutôt que des vrais emplois…
 
Cet argument n’est pas totalement recevable. C’est le volume d’activité qui détermine une entreprise à embaucher ou non. Il faut savoir aussi, que c’est la concurrence avec le travail au noir et la main d’œuvre détachée qui tire les salaires à la baisse. L'incertitude des carnets de commandes contribue elle aussi à étendre le travail précaire...
Le RSA, sous sa forme de prime d’activité, aide les Français dans la dèche, à pouvoir s’aligner contre cette concurrence déloyale, tout en améliorant leurs conditions de vie et en les encourageant à travailler.
De plus l'attribution automatique de l'allocation a fait monter les effectifs des bénéficiaires, en la donnant à ceux qui ne l'avaient pas demandée !!!
 
La seule bonne solution : Que l’on crée des emplois en France et que l’on exclue le travail détaché déloyal et ainsi le RSA sera bon à jeter aux orties ! Mais s'attaquer à l'UE... On a vu que Macron s'y casse les dents à chaque fois. Il est plus facile de suivre la ligne libéralo-Merkelienne...
 
Malheureusement, une rumeur, relayée notamment par le gluant Darmanin, dit que le seigneur Macron veut commencer par grignoter la prime d'activité sans toucher au reste (travail et concurrence déloyaux)… Quelle haine contre les pauvres, si ces intentions étaient confirmées ! Supprimons les aides aux pauvres et il n’y aura plus de pauvres. Raisonnement aussi totalement Macronien que la théorie du ruisellement : Aidons les riches, enfonçons les pauvres !
 
Alors, jusqu’à quel plafond faut-il aider les petits salaires ? 130% du smic ? 120% ? 100% ? C'est à voir, car on est peut-être allé trop loin ! Supprimer l'attribution automatique ? Pourquoi pas ! Cela peut se discuter.
En revanche pour les très petits salaires (50% du smic ou moins) une baisse sensible de la valeur de la prime d’activité serait catastrophique. Les économies sociales seraient à la marge et les résultats sur l’implication des salariés concernés et sur l’économie seraient négatifs…
 
Macron, c’est l’anti-Sarkozy (du moins sur ce sujet bien précis). Enfin, on verra. c'était un ballon d'essai !

Posté par zalandeau à 08:49 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

14 juin 2018

Les Français et le Bilan de Christiane Taubira

GSM

Ecrit le 24 juin 2015 par l'institut pour la justice.

 NDLR : Les icônes et images ont disparu, mais le texte suffit à comprendre

L'Institut pour la Justice est une association loi 1901 en faveur d'une Justice plus protectrice des citoyens et plus équitable vis-à-vis des victimes. Un soucis dans la visualisation? suivez ce lien

Pour vous désabonner: suivez ce lien



Institut pour la Justice
Les Français et
le bilan de Christiane Taubira
Les Français contre la réforme pénale du gouvernement

307 000
Français ont signé la pétition
de l'Institut pour la Justice
contre la réforme pénale1
 

75%
des Français jugent que
la réforme pénale ne permettra pas
de lutter contre la récidive2
Il manque toujours au moins 20 000 places de prison

99 600
peines de prison ferme
sont en attente
d'exécution au
31 décembre 20123
 

66 270
détenus pour 57 841
places opérationnelles
au 1er janvier 20154
 

1 072
détenus qui dorment
sur un matelas posé
à même le sol au
1er mai 20155
L'action de la garde des Sceaux est rejetée

73%
des Français estiment
que la politique pénale
de Christiane Taubira est insuffisamment sévère
à l'encontre des délinquants6
 

91%
des Français estiment
que la justice ne fonctionne pas mieux qu'il y a quelques années7
 

76%
des Français estiment que la justice fonctionne mal
+ 12 points
en 3 ans
8
Une opinion qui se radicalise

43%
des Français estiment
que les démocraties
ne savent pas bien
maintenir l'ordre9
 

50%
des Français sont favorables
à la peine de mort

+15 points
depuis 2011
10
Menacée par le gouvernement,
la rétention de sureté est soutenue par les Français
11

72%
des sympathisants de gauche

79%
des Français sont
pour son maintien

87%
des sympathisants de gauche
  1. Le Figaro, 21 mars 2014
  2. Sondage CSA pour l'Institut pour la Justice, septembre 2013
  3. Infostat Justice 124, novembre 2013
  4. Direction de l'administration pénitentiaire
  5. Pierre-Victor Tournier, démographe du champ pénal, http://pierre-victortournier.blogspot.fr/2015/05/deflation-carcerale-et-surpopulation.html
  6. Sondage ODOXA pour iTélé et La Parisien - Aujourd'hui en France
  7. Sondage CSA pour l'Institut pour la Justice de février 2014
  8. Ibid
  9. Enquête du CEVIPOF, février 2014
  10. Enquête du CEVIPOF, février 2014
  11. Sondage CSA pour l'Institut pour la Justice d'octobre 2014


Pour être sûr(e) de recevoir nos prochains emailings,
ajoutez l'adresse de l'Institut pour la Justice "contact@e.institutpourlajustice.org"
dans votre carnet d'adresses ou dans votre liste d'expéditeurs autorisés.

Posté par zalandeau à 08:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

11 juin 2018

Le slogan de Nikola de Nagy bocsa... (Ecrit le 16 février 2012)

GSM

LA FRANCE FORTE...

Décidément il ne nous aura rien épargné...

Avec la saucisse de France-forte, revoilà une référence au modèle Allemand qu'incarne Angela Merkel... Ja, mein Herr !

Posté par zalandeau à 08:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

24 mai 2018

Le Satyre du Sofitel...

GSM

En plein bonheur Dimanche 15 mai 2011, alors que nous revenions de notre lune de miel d'une journée, j'allumai la radio...
 
Combien fus-je surpris par cette information incroyable concernant le DSK ?...
 
Puis j'ai fugacement envisagé la possibilité d’un piège pour éliminer le futur candidat à l'élection présidentielle. Ensuite, j'ai pensé à une petite opportuniste capable de s'enrichir dans un chantage au viol...
Je me disais que sa réputation de charmeur était en contradiction avec une attitude de prédateur criminel, puisque si les femmes lui tombent dans les bras, pourquoi les attraper de force...
Puis enfin, j'ai commencé à mettre en doute cette réputation d'homme charmeur qui était diffusée sur le personnage. D'ailleurs ne ressemblait-il pas plutôt à un gros babouin qu'à Alain Delon ?...
 
Et les éléments que nous apprenions depuis, m'ont amené vers la possibilité que le président du FMI soit un obsédé sexuel compulsif dont on ne connaissait pas encore la face cachée de prédateur...
 
J'ai été très étonné des propos des médias, daubant sur la honte des Français, sur le scepticisme des Français, sur l'indéracinable thème du complot parmi les socialistes, sur le dégoût renforcé des Français à l’égard des politiciens...
 
Oui, très étonné, parce que personnellement, je n'ai rien ressenti de tout cela.
Ce n'est pas parce qu'un personnage est violeur, que tous les Français le sont, ce n'est pas parce qu'on accuse un homme qu'il est coupable, ce n'est pas parce qu'il y a une brebis galeuse que le PS doit se saborder. Nous verrons bien et cela ne change pas mes sentiments politiques, citoyens ni patriotes...
 
Ce qui change, c'est que les socialos, après avoir assuré DSK de leur soutien, se rendent compte qu'ils auraient mieux fait de tourner sept fois leurs langues dans leurs bouches avant de parler (comme d'hab), que la disparition de leur leader charismatique virtuel est une chance étant donné son penchant pervers (il valait mieux que cela se passe maintenant plutôt que pendant la période électorale où pendant le mandat après qu'il soit élu président-violeur de gauche, ce qui aurait fait mauvais genre), que la diminution des candidats possibles dans la primaire des socialos va changer la donne, que les candidatures à droite et au centre vont foisonner et fragiliser la droite ce qui compensera l'émiettement de la gauche.
 
Personnellement, comme beaucoup de gens, écœurés par la perspective de n'avoir comme alternative à Sarko-le-fou qu'un ancien directeur du FMI ardent défenseur du libéralisme et de la mondialisation, je suis énormément heureux de pouvoir enfin avoir un choix autre que le DSK... OUF, Bon débarras ! Juste ou injuste, peu importe, c'est un signe du destin !...
 
Alors ? Qui dit que les Français sont malheureux ? Moi je suis heureux ! On va peut-être avoir enfin un président NORMAL !! J'ai dit peut-être !... 
 

Alors, heureux ????

 

NDLA : Nous ne connaissions pas encore la possible candidature de Flamby, ni encore moins son slogan de "Président normal"... Comme quoi... Il a du me lire, ce n'est pas possible autrement ! :) :)

Mais s'il a copié l'expression... Il n'a pas été le président normal que nous attendions, loin s'en faut !

Posté par zalandeau à 08:47 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

21 mai 2018

La politique ?

GSM

"La politique ? c'est quand on est poli et qu'on a des tics" (Coluche, grand penseur du XXème siècle).
 
Ouais... Mais y sont trop polis pour être honnêtes... La preuve... C'est qu'y nous racontent que des mensonges, mais poliment... Sauf quand y nous disent de nous "casser pauv'cons"... Qu'y disent, les mecs...
 
"Pauv'cons", encore... J'veux bien... pisqu'on les a élu... C'est quand-même qu'on en trimbale une bonne couche...
Mais qu'on se casse ?... Et où qu'y veut qu'on va ?... Hein ?... On est quand même chez nous... On va pas aller dans les pays de sauvage, où y a même pas d'pinard ? Tout de même !... On n'est pas si cons...
 
Et pis d’abord y z’ont qu’à se casser eux-mêmes, pisqu’y ont été élus que par des cons, ça compte pas !... Coupez ! Faut la refaire ! Elle est pas bonne ! C’était une érection pour rien ! On r’commence !... HoOoOoOo ! La criiiiise ! Les mecs, y veulent même pas remettre leur titre en jeu… Mauvais joueurs, les mecs !
 
Et c’est qui qu’on va élire, la prochaine fois ?... C’est qui qu’on va élire ?... Le Libanais, là… Beyrouth ? Ou Royal-canin ? Hein ? Y’en a un y va nous faire le coup de la guerre aux libéraux… Y va quand même pas tirer sur ses potes ?... Et l’autre el’va rétablir la monarchie caviar à la louche ! C'est même pas meilleur à la louche !...
 
Alors, je veux bien qu’on est des cons, d’les avoir élus !… Mais on a même pas le choix d’être moins cons… Y sont tous interchangeables… On prend les mêmes et on r’commence…

 

Y savent tous faire que la même politique… Quand y z’ont pas plus d’imagination que ça, les zhommes politiques, c’est qu’y sont con !...
 
Et dire qu’y nous prennent vraiment pour des cons ! Mais on l’est pas plus qu’eux, finalement…

Posté par zalandeau à 09:46 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :