11 septembre 2016

Comment fabriquer des électeurs socialistes ?

GSM

 

 

Voilà comment on fabrique des électeurs pour le PS . Tous les algériens nés avant 1963 vont pouvoir venir en France et demander le minimum retraite . 
 
Dernier grand projet législatif du quinquennat de Hollande, le projet de loi «Égalité et Citoyenneté», présenté en conseil des ministres en avril dernier, est actuellement en séance publique (procédure accélérée)à l’Assemblée nationale jusqu’au 1er juillet prochain.
 
Ce projet de loi est porté par Patrick Kanner, Ministre de la Ville, en collaboration avec Emmanuelle Cosse, Ministre du Logement, et la secrétaire d’État à l’Égalité réelle Ericka Bareigts ainsi que par 95 députés. Il se veut une réponse législative à «l’apartheid territorial, social et ethnique» déploré par le Premier ministre, Manuel Valls.
 
L’Assemblée nationale française devrait introduire un amendement  prévoyant d’accorder la citoyenneté française, sur simple demande de l’intéressé exprimant ce vœu, aux Algériens nés en France ou en Algérie avant le 1er janvier 1963, de père ou de mère algériens après en avoir été déchus par la loi n° 66-945 du 20 décembre 1966 modifiant l’ordonnance n° 62-825 du 21 juillet 1962, relative à certaines dispositions concernant la nationalité française.
 
Si vous avez du temps de lecture, je vous recommande l’entièreté  du projet de loi « Egalite Citoyenneté ».
 
Allez-y par petites touches quand meme, c’est du socialisme « puissant ».
 
 
www.assemblee-nationale.fr
N° 3679 _____ ASSEMBLÉE NATIONALE. CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958. QUATORZIÈME LÉGISLATURE. Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 13 avril ...

Posté par zalandeau à 08:36 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :


CPAM PLUS FORT QU’À LA SNCF

GSM

C'est encore mieux qu'à la SNCF !
 
Minute de silence à la CPAM
 
À ce niveau, on ne se moque plus, on admire.
     C’est de l’Art !
En rire...peut-être pas, mais sourire moqueur, malgré les circonstances...
L’affiche HALLUCINANTE de l’Assurance Maladie pour la minute de silence...
 
Sûrement LA photo de l’année, photo prise, à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) du Cantal à Aurillac.
 
L’affiche qui annonce la fermeture de l’agence de 11h45 à 13h15 pour «procéder à une minute de silence ».
 

Posté par zalandeau à 09:15 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

09 septembre 2016

Mémoires et radotages (66) – Le plus heureux du monde bientôt en colère

GSM

J’ai eu les parents les plus formidables du monde. Dévoués, aimants, ils se sont toujours sacrifiés pour nous. Parfois, il n’y avait à manger que pour nous, mais c’est avec joie qu’ils se privaient, parce que nous étions leurs trésors, les amours de leur vie…
 
Maintenant, j’ai les enfants les plus formidables du monde. Aimants, fidèles en amitié et en amour, d’une honnêteté absolue, scrupuleux, généreux. Bien qu’avec de faibles moyens financiers, qui les amènent à se priver, ils s’offrent des cadeaux entre frères, où ils mettent tout leur amour. Même nous, avons droit à des cadeaux, alors que nous leur avions dit de ne pas faire cela, que leur présence est le seul cadeau que nous désirions. Je leur avais dit que je n’avais plus les moyens de leur offrir comme avant… Ils n’en ont cure ! Même le petit dernier, économise sur son argent de poche et ne manque jamais de nous offrir, malgré nos protestations, un cadeau et quand celui-ci est modeste, il y joint un magnifique dessin dédicacé…
 
Quel bonheur ! Je suis l’homme le plus heureux du monde !...
 
… En même temps, je me cache parfois pour pleurer… Tant d’amour de leur part, moi qui ne le mérite pas ! Qu’ai-je fait pour eux ? Les mettre sur terre dans un monde sans travail, sans avenir, sans espoir… N’est-ce pas criminel ? Pas coupable ?... En tous cas responsable…
 
Responsable de ne pas avoir tissé de réseau pour les caser à la fin de leurs études.
 
Responsable de ne pas avoir réussi à amasser suffisamment d’argent pour les aider, ne pas avoir réussi à conserver mon entreprise pour leur donner un emploi en famille et assurer leur avenir… Je pense à toi Toto qui à dix ans, m’avait demandé : « Est-ce que je pourrais travailler avec toi plus tard ? »… Et je t’avais répondu « Oui », comme un gros con que je suis ! Alors que quelques mois après, la loi Besson dont le décret d’application tardait, me privait de travail, les promoteurs différant leurs opérations, alors que quelques autres mois après, la loi Aubry faisait plonger la rentabilité de mon entreprise… Je t’avais promis mais je n’ai pas tenu, j’ai cessé mon activité…
 
Responsable de ne pas avoir fait la révolution pour chasser ces minables dirigeants de gauche puis de droite, qui ont laisser s’effondrer le tissu industriel et tout le cortège d’emplois y rattachés…
 
Responsable de ne pas avoir deviné les intentions féodales qui seraient petit à petit imposées aux Français et à vous mes petits…
Mon Kiki, mon aîné, tu survis comme tu peux dans la précarité et avec un salaire de Roumain…
Mon Nono, mon benjamin, toujours sans emploi à 24 ans, harcelé par le pôle emploi qui cherche tous les prétextes pour te rayer de leur liste de demandeurs d’emplois, alors qu’ils ne sont pas foutus de te proposer un seul emploi réel… Les seuls emplois qu’ils ont, c’est les leurs et ils osent te considérer de leur hauteur avec morgue et dédain…
Mon Toto, tu gagnes ta vie au smic, mais forcé à faire des heures supp… Avec ce patron qui veut t’obliger à travailler le week-end, dans des conditions pas très salubres. Tu viens brusquement de perdre un peu d’acuité visuelle de ton œil gauche. Ton emploi est précaire, car on t’a bien fait comprendre où était la porte. Je vois également que les propositions faites au personnel dont tu fait parti, sont empreintes de cette loi travail initiée par cette gauche de merde, dont le décret d’application n’est même pas encore voté, que les patrons la mettent déjà en œuvre…
 
En même temps, comment feraient-ils ces petits patrons sous-traitants de dernier rang, manipulés par leur client unique, pour ne pas être obligés de serrer leurs prix et de se retourner contre la main-d’œuvre qui devient corvéable à merci ?…
 
Pour tout cela, que je n’ai pas su empêcher, je me sens coupable, mes chers petits…
 
Je vous aime, mais je souffre pour vous et vos avenirs que je souhaitais radieux, le jour où je vous ai pris dans les bras pour la première fois…
 
Heureux ? Mais aussi le plus malheureux du monde !
 
Mais quand chassons-nous ces politiciens qui sacrifient nos enfants ?...
 
Ma tristesse pourrait bien se transformer en colère incontrôlable un jour !

Posté par zalandeau à 10:39 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

L'argent n'achète pas l'amour

GSM2014

Je me suis saigné non pas aux quatre veines, mais disons, aux 3 veines et j'ai acheté un mobile pour chacun de mes enfants pour leur anniversaire (le même modèle pour chacun).
Pourquoi ai-je mis autant de pognon hors de mon budget déjà déficitaire ?
Je voulais qu'il n'y ait pas de jalousie (tous le même), mais pourquoi si cher ? Je crois que d'une certaine manière, je cherche à acheter leur amour. Cela est stupide, je sais.
Je me sens si coupable de n'avoir pas su les élever. Je me sens responsable de n'avoir pas su leur donner une bonne orientation scolaire, de n'avoir pas su les faire résider dans une région pleine d'activité et d'embauches, de n'avoir pas su leur communiquer un tempérament d'aventurier et de fonceur, de n'avoir pas su leur donner le goût du travail et de l'effort, de n'avoir pas su leur donner l'exemple, tout simplement.
Je les ai trop protégés.
Rempli de remords, je veux au moins leur montrer mon amour. Mais est-ce que cette débauche d'argent atteindra son but ? Je ne le crois pas.
 
Mon cœur saigne d'avoir été si peu leur modèle, d'avoir été si peu présent et si peu disponible

Posté par zalandeau à 09:34 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :


08 septembre 2016

Mieux je connais les femmes, plus j'aime mes fils

GSM

L'amour ? Tout le monde en parle, mais le connait-on ? Existe-t-il vraiment ?
Il y a tant de sortes d'amours.
 
-Celui qui préside aux relations sexuelles, n'est qu'un surcroit d'hormones dont la fonction n'est que la reproduction en éveillant un désir aussi bestial et irraisonné qu'il est éphémère. Lorsque le taux d'hormone revient à la normale, le couple se déteste, ne comprend pas ce qui a pu l'attirer chez l'autre, c'est la fin d'un mythe, un peu comme la fin d'un orgasme. Ce n'est pas de l'amour, c'est du désir…
 
-Celui qui nait en nous lorsque naît notre enfant, est un amour éternel que seul notre mort termine ou bien quand la chair de notre chair devient un monstre que notre cœur ne saurait aimer. Et encore, peut-être l'aimerait-on quand même. C'est le véritable amour avec la seule envie de protéger nos chers petits.
 
Mieux je connais les femmes, plus j'aime mes fils.

Posté par zalandeau à 09:42 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

07 septembre 2016

Islamisme extrémiste, on l’appelle ainsi

GSMNDLA : Ecrit en Janvier 2015, mais c'est toujours d'actualité... en pire !

Il est difficile d’échapper à ces sujets nés du terrorisme qui se développe actuellement. Tunis, Yémen, répétitions sordides de Toulouse, Bruxelles, Nigeria, Paris et tant d’autres…
 
Il en est du printemps arabe de ce qu’il en a été de la chute du mur de Berlin : Une grande espérance, fortement nuancée d’une grande interrogation sur les conséquences…
 
Ces mouvements de foules vers la liberté et la démocratie aboutissent souvent à des retours de flammes dictatoriaux.
On le voit avec l’Ukraine, la Libye, l’Irak, les pays du Maghreb, le Nigeria…
On dirait que souvent, la nature humaine ayant horreur du vide, lorsqu’une dictature s’effondre, une autre la remplace…
 
Nota : Je viens gentiment d’énoncer qu’une démocratie et du vide, c’est pareil…
 
En fait les pays qui ont subi longtemps la dictature ont plus de mal à établir la démocratie, qui est donc plus fragile. A cet égard, la Tunisie, seul pays du printemps arabe ayant actuellement, bien qu’extrêmement affaibli un fonctionnement démocratique, est en grand danger d’effondrement par déstabilisation terroriste.
L’intégrisme islamique devient le principal modèle de dictature actuellement. Jouant sur la contrainte au plus haut degré, puisqu’elle veut s’imposer par la terreur non seulement à des pays dans l’orbite américaine, mais également à des pays frères, allant même jusqu’à frapper des édifices religieux musulmans, en signe d’ordre absolu de soumission à ceux qui ont le tort d’être modérés…
Qu’ils aient pour nom, Etat islamique, Boko haram, Al Qaïda, AQMI, AQPA, Jemaah Islamiyah, Abou Sayyaf et tant d’autres, elles ont pour but d’établir des dictatures totalitaires sur fond d’Islam utilisé comme instrument d’asservissement.
 
Et cela fonctionne parfaitement. Avec un endoctrinement pseudo religieux, leur fonctionnement sectaire produit des fanatiques, d’une efficacité redoutable et d’un pouvoir de terreur depuis longtemps inégalé…
 
Il sera vital pour nos démocraties de se doter de règles de fonctionnement adaptées pour traiter et éradiquer les djihadistes, quitte à écorner quelque peu les lois du droit commun communément applicables, à l’attention spécifique de ce nouveau type de terrorisme.
 
Quant aux propos de Valls, à l’occasion de l’attentat du Musée du Bardot à Tunis (les mêmes propos qu’en janvier pour les attentats de Paris), il révèle que ceux-ci sont restés lettres mortes. Nous n’avons pas progressé d’un pouce. Le gouvernement est resté dans le « y’a qu’à, y faut qu’on ».
Il est vrai que rester dans une certaine dose d’insécurité permet aux dirigeants quels qu’ils soient de tenir les citoyens dans une dépendance telle que ceux-ci font provisoirement l’union sacrée et oublient leurs griefs politiques et sociétaux…
 
Alors pourquoi se débarrasser d’un terrorisme si bénéfique pour certains ?
 
Ils oublient, nos dirigeants, que le temps joue contre nous et contre eux par la même occasion. Les moyens de renseignement et d'interventions techniques et humains doivent être mis en œuvre massivement et rapidement, car la progression terroriste est exponentielle, comme l'était à titre d'exemple, la puissance nazie de sinistre mémoire.
 
Mais nos politiciens n'apprennent jamais rien de l'histoire. Ils en sont encore à la guerre de tranchée...

Posté par zalandeau à 19:58 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

Fawzia Zouari : Souhaitons que l'Occident ouvre les yeux

GSM

Fawzia Zouari est une romancière et journaliste franco-tunisienne.
 
Fawzia Zouari, écrivaine et journaliste tunisienne, docteur en littérature française et comparée de la Sorbonne a publié dans « Jeune Afrique » cet article :
 
«  Il y a des jours où je regrette d’être née arabe.
 
Les jours où je me réveille devant le spectacle de gueules hirsutes prêtes à massacrer au nom d’Allah et où je m’endors avec le bruit des explosions diffusées sur fond de versets coraniques.
 
Les jours où je regarde les cadavres joncher les rues de Bagdad ou de Beyrouth par la faute des kamikazes; où des cheikhs manchots et aveugles s’arrogent le droit d’émettre des fatwas parce qu’ils sont pleins comme des outres de haine et de sang; où je vois des petites filles, les unes courir protéger de leur corps leur mère qu’on lapide et les autres revêtir la robe de mariée à l’âge de 9 ans.
 
Et puis ces jours où j’entends des mamans chrétiennes confier en sanglotant que leur progéniture convertie à l’islam refuse de les toucher sous prétexte qu’elles sont impures.
 
Quand j’entends pleurer ce père musulman parce qu’il ne sait pas pourquoi son garçon est allé se faire tuer en Syrie. À l’heure où celui-ci parade dans les faubourgs d’Alep, kalachnikov en bandoulière, en attendant de se repaître d’une gamine venue de la banlieue de Tunis ou de Londres, à qui l’on a fait croire que le viol est un laissez-passer pour le paradis.
 
Ces jours où je vois les Bill Gates dépenser leur argent pour les petits Africains et les François Pinault pour les artistes de leur continent, tandis que les cheikhs du Golfe dilapident leur fortune dans les casinos et les maisons de charme et qu’il ne vient pas à l’idée des nababs du Maghreb de penser au chômeur qui crève la faim, au poète qui vit en clandestin, à l’artiste qui n’a pas de quoi s’acheter un pinceau.
 
Et tous ces croyants qui se prennent pour les inventeurs de la poudre alors qu’ils ne savent pas nouer une cravate, et je ne parle pas de leur incapacité à fabriquer une tablette ou une voiture.
 
Les mêmes qui dénombrent les miracles de la science dans le Coran et sont dénués du plus petit savoir capable de faire reculer les maladies.
 
Non ! L’Occident, ces prêcheurs pleins d’arrogance le vomissent, bien qu’ils ne puissent se passer de ses portables, de ses médicaments, de ses progrès en tous genres.
 
Et la cacophonie de ces « révolutions » qui tombent entre des mains obscurantistes comme le fruit de l’arbre.
 
Ces islamistes qui parlent de démocratie et n’en croient pas un mot, qui clament le respect des femmes et les traitent en esclaves.
 
Et ces gourdes qui se voilent et se courbent au lieu de flairer le piège, qui revendiquent le statut de coépouse, de complémentaire, de moins que rien !
 
Et ces « niqabées » qui, en Europe, prennent un malin plaisir à choquer le bon Gaulois ou le bon Belge comme si c’était une prouesse de sortir en scaphandrier ! Comme si c’était une manière de grandir l’islam que de le présenter dans ses atours les plus rétrogrades.
 
Ces jours, enfin, où je cherche le salut et ne le trouve nulle part, même pas auprès d’une élite intellectuelle arabe qui sévit sur les antennes et ignore le terrain, qui vitupère le jour et finit dans les bars la nuit, qui parle principes et se vend pour une poignée de dollars, qui fait du bruit et qui ne sert à rien !
 
Voilà, c’était mon quart d’heure de colère contre les miens... Souhaitons que l'Occident ouvre les yeux.... »

Posté par zalandeau à 09:12 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

06 septembre 2016

Le réchauffement climatique ?

GSM

Le réchauffement climatique est-il le seul scénario possible ?
 
Petit à petit la "pensée unique", s'est installée sur cette question...
Certes ce scéna rio est le plus plausible.
 
Mais il s'élève les voix de nombreux scientifiques qui proclament qu'une possibilité d'ère glaciaire est plus probable...
 
Quand je dis "il s'élève", il faut bien chercher, car, les tenants de la théorie du réchauffement exercent une véritable répression et une dictature envers tout ce qui va à l'encontre de leur théorie.
Ils vont même jusqu'à trafiquer des données pour rendre plus crédible le réchauffement...
Exemple : Ils "effacent" de leurs graphiques le réchauffement qui a eu lieu au cours du XIIIème siècle, à seule fin de prouver que le réchauffement est continu et non cyclique.
 
De même, l'interprétation de la composition des bulles d'air contenues dans des carottages effectués dans des glaciers est prise au pied de la lettre par ceux qui croient au réchauffement.
Or la glace est poreuse. La migration au cours des siècles, du contenu des bulles d'air, rend l'interprétation des analyses plus que douteuse.
 
Certes, pour ma part, je comprends que le réchauffement actuellement en cours, fait fondre la glace des pôles. L'amenuisement des zones blanches (glaciers, neige), empêche la réverbération et accélère le processus de réchauffement de la terre...
 
Mais, en fait le souci principal est que le réchauffement crée un bouleversement du climat. Les amplitudes des catastrophes (Tempêtes, inondations, cyclones) et les amplitudes de température, sont à mon avis les facteurs les plus porteurs d'une probabilité de refroidissement, à terme, de la terre...
 
En effet :
1°) Le réchauffement du pôle arrêtera l'effet de convection du Golf Stream, qui actuellement adoucit et tempère nos climats européens.
2°) Les pluviométries catastrophiques, enlèveront la terre arable des sols cultivables. Les sols seront alors plus clairs et plus réverbérants, donc le sol conservera moins la chaleur du soleil.
3°) Pour un lieu donné, l'augmentation d'amplitude des températures extrêmes, si, et cela a l'air de se prouver, est supérieur à deux fois, l'augmentation de la moyenne des température de ce lieu, aura pour conséquence mathématique, que parfois la température la plus basse sera plus basse qu'actuellement.
 
Si des conditions météorologiques froides durent un peu, sans le réchauffement du Golf-Stream, avec un réchauffement moindre du sol par le soleil, on risque alors une glaciation rapide, par des pluviométries neigeuses abondantes et qui tiendraient. Plus le sol se couvrirait de neige et plus la glaciation se généraliserait...
 
Cette hypothèse de la glaciation est possible, mais bien sûr non certaine.
 
Mais je crois, que pour l'humanité, la glaciation serait moins pénalisante que le réchauffement...
 
Pour le moment, il faut bien comprendre que les USA essayent de faire main basse sur les réserves énergétiques (ils ne sont pas les seuls).
S'ils le font, c'est pour se prémunir contre l'hypothèse du refroidissement et de la glaciation que les rapports secrets de la Nasa ont remis à la Maison Blanche.
 
Alors, Réchauffement, ou glaciation ?

Posté par zalandeau à 09:41 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

05 septembre 2016

Les prémices de l’apocalypse

GSM

C'était en 2011...
 
Je publie dans le blog sur lequel je suis à l’instant où j’écris. Il n’y a pas d’unité de thème, pas de préméditation... De quoi vais-je parler ? Je ne sais pas encore. Je pose mes mains sur le clavier, et ???
 
DSK reviendrait dimanche, DSK ceci, DSK cela… Enfin bref, DSK superstar. Le détraqué sexuel est porté aux nues, de la même façon que cet escroc de Tapie l’a été et l’est toujours…
Aubry ose dire de DSK qu’il est innocenté, Lang, Fabius et d’autres tirent à boulets rouges sur Rocard, le seul qui ait le courage de dire la vérité sur DSK…
 
Quelle étrange société où l’on porte en triomphe le vice, le crime, le délit !
Quelle étrange société où l’on parle à peine de ceux qui plongent au risque de leur vie pour sauver quelqu’un de la noyade !
Quelle étrange société où l’on n’apprend plus la morale, le bien, le mal !
Quelle étrange société où on laisse les gens sans travail, sans ressource et sans espérance…
Et l’on s’étonne de l’explosion d’une délinquance débridée, alors que l’on ne punit plus en fonction de la gravité des actes, mais en vertu de critères « sociaux »,  que l’on ne récompense plus suivant les mérites et que les personnalités montrent sans vergogne, les plus mauvais exemples…
 
Les gens déboussolés, ne croient plus en rien, n’ont plus d’espoir…
 
N’est-ce pas cela, la décadence ? Ne sont-ce pas là, les signes de la fin d’une culture, la fin d’une société, la fin d’une démocratie, la fin d’une civilisation ?

Posté par zalandeau à 10:10 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :