20 janvier 2019

Ma chronique - Méfions-nous de l'information...


GSM

Ecrit le mardi 13 avril 2010
 
Rien n’est plus difficile que d’être informé. Rien n’est plus difficile que de connaître le vrai du vrai, si tant est qu’il y ait une vérité absolue en chaque chose…
Nous n’avons jamais été aussi informés que maintenant. Mais nous n’avons jamais été aussi désinformés non plus. Info ou Intox, demi-info ou demi-intox ? Cela est difficile de savoir.
Déjà, notre cerveau a tendance à ne capter que ce qui l’arrange, que ce qui va dans le sens de notre opinion, de notre dogme, de nos envies. Nous trions ainsi et écartons les interprétations du monde que nous refusons…
 
De plus l’on entretient en nous une doxa propre à conformer notre jugement en une pensée unique compatible avec les intérêts de la classe dirigeante et de ses « lobbying friends » (amis de groupe de pression et d’intérêt)…
Il leur suffit, pour répondre à un prétexte « audimatique », de programmer les sujets sérieux, les débats honnêtes, les reportages chiadés à des heures où peu de gens regardent la télé. Il leur suffit de « démissionner » ceux qui les dérangent de tant de liberté de propos. Il leur suffit de mettre en avant les propos fallacieux des fanatiques qui sont leurs larbins et leurs complices parfois involontaires…
 
Énormément de sujets ont récemment défrayé la chronique (H5N1, H1N1, Irak…).
Les sujets à dimension financière, c'est-à-dire tous les sujets, nous sont présentés à travers le prisme déformant d’une vision à sens unique destinée à nous faire avaler la pilule.
 
Je ne prendrais que deux exemples, très banaux, puisque non politiques et concernant notre simple santé. Sujet primordial s’il en est, nous ne pouvons pas en tant que particuliers et simples citoyens, ne disposant pas des connaissances scientifiques, des statistiques et des outils d’analyse nécessaires, vérifier les assertions variées que l’on nous assène.
 
- On nous dit d’une part qu’il faut manger 5 fruits et légumes (Lobby des maraîchers). Certains professeurs éminents nous mettent en garde contre les effets cancéreux des traces de pesticides contenues dans ces mêmes produits…
Les produits agricoles biologiques et leur traçabilité supposée sont deux fois plus chers en France qu’en Allemagne. Il y a beaucoup de triche sur le bio… La traçabilité ne peut être vérifiée par le consommateur que s’il réside non loin de l’exploitation… Autant dire, presque jamais à part avec les AMAP…
Une seule fois, un « spécialiste » a dit dans une émission, que manger fruits et légumes apportait plus de bénéfice que ce que représentait l’absorption de pesticide et terme de danger…
Il faudrait que d’autres intervenants s’expriment sur le sujet… Un seul n’est pas suffisant… Qui nous dit qu’il n’est pas aux ordres ? Où est la vérité ?
 
- Autre exemple : Les margarines qui nous sont actuellement vendues, contiennent de l’huile de palme, que parfois ils nomment « de coco », ou de coprah, ou même encore plus pudiquement « végétale »… Les pubs (aussi bien sur les couvercles de ces margarines),  mentionnent les bienfaits pour la santé et contre les problèmes cardio-vasculaires…
Par contre, des spécialistes invités au magasine de la santé sur la 5, alertent sur le danger important de ces huiles en matière de cholestérol, de problèmes cardio-vasculaires et d’AVC… Epoustouflant !
 
Comment dire que nous sommes bien informés ? Nous avons des gens qui mentent d’un coté ou de l’autre et qui ont le droit de mentir ! Est-ce cela la liberté d’information ? Est-ce que l’escroquerie est devenue une affaire respectable ? Où est notre liberté dans tout ça ? Celle de nous faire empoisonner en enrichissant des affairistes malhonnêtes ? Et le bureau de vérification de la publicité (BVP), n’a-t-il pas une déontologie de protection des pratiques malsaines ?
 
Alors, soyons extrêmement circonspects en matière d’information : Plus le propos est asséné comme évidence, plus il est mensonger…
 

Posté par zalandeau à 10:29 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :


19 janvier 2019

Ma chronique – On a perdu le marché du nucléaire avec l’Arabie Saoudite


GSM

Écrit le 28 décembre 2009
 
Cela surprend beaucoup de gens, y compris nos dirigeants…
 
Et bien, moi, ça ne me surprend pas… C’est le contraire qui me surprendrait…
 
Lorsque les dirigeants des états de la planète regardent gesticuler le fanfaron (Nicolas le petit) qui prétend gouverner la France, que voient-ils ?
 
Ils voient un homme qui affiche ouvertement son pro-sionisme et permet un débat antimusulman dans son propre pays, tout en faisant mine de rien…
 
Et cet homme là, dont tout le monde perçoit les tendances fascistes, encouragerait à acheter Français, au nom d’une amitié Franco-arabe purement commerciale ?
 
Le jour où nous aurons un président comme ceux que nous avons eus depuis de Gaulle jusqu’à Chirac, avec des actes et des discours impartiaux dans la politique intérieure, comme dans le conflit moyen-oriental, il se peut que l’on veuille à nouveau commercer avec nous au prix fort (car nous ne sommes pas les moins chers, c’est évident)…
 
Soyons objectifs et justes, nous aurons des amis dans le monde !
 
Vexons nos clients… Nous voyons le résultat…
 

Posté par zalandeau à 09:47 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

18 janvier 2019

Toboggan

 

GSM

Écrit le 24 février 2013
 
Je commence à "re-percevoir" le coté positif des retrouvailles de la promo. C'est bon signe.

 
Je revois les "formidables" aspects de ma vie passée, mon courage, mon abnégation, dont je n'ai rencontré que peu de copies parmi les gens que j'ai fréquenté. Je me dis que si je n'avais pas les qualités pour "réussir", j'avais au moins celles qui peuvent me rendre fier de ma personne et me permettre de regarder les gens dans les yeux. Bien que je n'aime pas trop regarder les gens dans les yeux de peur de les gêner...
 
Ma honte d'être devenu inutile et d'être à la charge de la collectivité diminue.
 
Mon acharnement dans la couture, (dont je ne suis vraiment pas une des recrue les plus douées), me redonne goût à cette vie que j'ai toujours assimilée à l’opiniâtreté, à la volonté, au courage. Cette vie de combat que j'ai eu n'a que peu à voir avec ces misérables travaux de petites mains, mais c'est devenu un travail à mon niveau, ou du moins mes compétences ont diminué à ce niveau.
 
Je me dis qu'il n'y a pas de honte d'être amoindri. Je ne l'ai certes pas fait exprès.
 
Il faut m'habituer à ce nouveau corps, à ce nouveau cerveau.
........??
Quand j'étais jeune, je voyais le sommet de la vie et de la réussite à 50 ans, comme on aperçoit le haut du toboggan au bas de l'échelle. Je n'envisageais même pas une possible vie après cet âge ! Cinquante ans ont sonné, j'ai continué à me hisser sur ce toboggan...
Et alors, je me suis rendu compte qu'il y avait la partie glissante du toboggan et que la dévaler allait très vite sans réclamer nos efforts, indépendamment de notre volonté.
 
J'en suis là de ma vie, après cette glissade par surprise, je bloque mes mains sur les rebords pour ralentir la vitesse.
Je vais peut-être enfin contrôler le dérapage (comme je savais le faire au volant d'une bagnole)...
 

Posté par zalandeau à 09:47 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

17 janvier 2019

Mémoires et radotages (200) – Le Grand Bourgtheroulde – Le One man show


GSM

Écrit le 16 janvier 2019
 
J’ai assisté hier, au show du président Macron retransmis sur toutes les chaînes d’informations…
Bravo à lui ! Il est toujours égal à lui-même, c'est-à-dire au personnage qu’il jouait pendant sa campagne présidentielle !
 
Franchement on pourrait y croire… On voudrait même y croire… Mais hélas, on n’y croit plus ! Chat échaudé… craint l’eau froide !... Quoique pour ma part, j’avais bien détecté le vrai loup sous la peau d’un agneau lors de cette campagne, car l’expression des idées qui sont à l'intérieur d'un cerveau, n’est pas liée qu’à la seule compréhension des mots exprimés, mais aussi, au ton et aux attitudes du locuteur et surtout aux petits mots qui échappent… Et déceler cela, je sais faire, comme je l’avais fait pour Sarko…
 
Revenant à ce « Marathon » d’hier du président Macron, quel show man ! Très doué et même je dirais qu’il a progressé dans l’art de cacher ses véritables intentions ! C'est-à-dire qu’il est encore plus roué qu’avant ! Il est à parier que les plus influençables naïfs se laisseront aller à faire remonter sa cote de popularité…
 
La manipulation prestidigitatrice est en marche ! Pour combien de temps, je ne sais pas !
 
Gilets jaunes, vous allez avoir du  boulot, c’est moi qui vous le dis ! Essayez, cette prochaine fois de ne pas casser le pays ni l’emploi, mais plutôt de vous en prendre au seul chef de la caste responsable de nos malheurs…
 

Posté par zalandeau à 09:49 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

16 janvier 2019

Mémoires et radotages (199) – La lettre à Macron que l’on croyait perdue, c’était les GJ qui l’avaient dans leurs…


GSM

Écrit le 15 janvier 2019.
 
Dès lundi matin, j’ai bien entendu téléchargé la lettre de Macron à tous les Français…
 
Je l’ai imprimée et lue bien sûr. Je n’éprouve aucune envie de la publier, tant, malgré son écriture choisie et sa facilité de lecture, elle est mièvre et remplie de cette morgue, que décidément le souverain absolu ne parvient jamais à cacher tout à fait…
Mais pour ceux que cela intéresse :
 
En effet, il prétend donner les quatre champs de questions qui doivent être abordés par les Français lors de ce débat ! Bien sur il évoque quand même la possibilité d’évoquer d’autres sujets…
 
Mais concrètement… Quand un gus Lambda se pointera voir son maire et lui proposera :
-La démission de Macron,
ou
-L’instauration du Référendum d’Initiative Citoyenne révocatoire,
ou
-La dissolution du parlement,
ou
-Une assemblée constituante pour fonder une 6ème république,
ou
-Le rétablissement de l’ISF (dont Macron ne veut absolument pas entendre parler)…
 
Je crois que la majorité des maires, quels qu’ils soient et surtout ceux qui n’ont que des petites communes très dépendantes de l’état… effaceront négligemment ce genre de proposition, pour ne pas déplaire au seigneur dont ils dépendent en fin de compte… Certains maires seront je l'espère courageux et transmettront les revendications non correctes par rapport à la ligne officielle...
Mais ensuite, cela passera entre différentes mains, qui seront autant de filtres... Et Macron lui-même abandonnera ce qui lui déplaît, c'est bien évident !
Et donc les seuls sujets qui seront retranscrits seront ceux qui répondent à la trame des 4 sujets imposés par le monarque absolu…
Telles les réponses des candidats au jeu « Qui veut gagner des millions », nous ne pourrons répondre que « Réponse B, Emmanuel »… ou « réponse D, Emmanuel »…
 
Tous ce qui ne rentrera pas dans la grille, comme « Réponse E, Ducon ! »… sera éliminé...
 
Je me demande si nous serons notés comme lorsque, jadis, nous rendions nos devoirs de dissertation ? Il y aura beaucoup de « Hors sujet », à mon avis… Les citoyens traités comme des élèves de Môssieur Macron ! Ce n’est pas drôle finalement… Très triste…
 
Alors à quoi bon répondre à ce grand débat ? On sait très bien que cela n’apportera rien alors que les réponses retenues seront celles qui s’inscriront totalement dans la grille de lecture des économies que Macron veut réaliser…
 
Ah, oui ! J’oubliais de préciser : Les questions portent sur ce qu’il faut économiser et non pas sur ce qui nous manque…
 
Cependant si notre Maire pratique ce genre de « recueil de nos doléances », j’irais quand même lui apporter une liste de mes revendications, quitte à ce qu’elles soient amputées par cette autocensure que tout féal doit à son suzerain…
 
Ce grand débat sera une comédie de communication, qui aboutira par filtrages successifs, à conforter les choix déjà bien définis d’un Jupiter qui garde son cap, imperturbable, malgré la tempête qu’il a déclenchée… Et il permettra à Macron de faire son show et d'avoir à nouveau, l'occasion de séduire les spectateurs par ses tours de prestidigitation verbales !
Mais au moins j’aurais la conscience tranquille d’avoir exprimé mes idées, sachant qu’elles ne seront pas prises en compte…
Je ne veux absolument pas que l’on dise : Les Français se sont abstenus ; ils n’ont rien à dire ; ils sont satisfaits de leur sort…
 
Mais au moins, si nous répondons à ce débat, nous pourrons tous dire : « Ce n’est pas ce que nous avons demandé, ce n’est pas ce que nous revendiquons. Ce Monarque ne nous écoute pas » !
 

Posté par zalandeau à 09:46 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,


15 janvier 2019

Le roi est nul

 
Le souverain. Le monarque. L’empereur. À écouter bon nombre de ses opposants, Emmanuel Macron serait donc l’héritier du royaume de France, le maître incontesté des lieux de pouvoir, de Versailles à l’Élysée. Et mon cul, c’est du palais ?
 
Ce petit bonhomme né de la fusion d’un open space et d’une pub De Fursac serait donc l’incarnation de la puissance française ? Ce croquignolesque bureaucrate qui fait passer les répliques d’OSS 117 pour des modèles de diplomatie et qui chie dans son froc au moindre battement de chéquier de Bernard Arnault symboliserait la force et la vigueur de l’État ? A-t-on vérifié cette information ?
 
Depuis quand un valet de la finance internationale et du capitalisme débridé devrait bénéficier de ce traitement de faveur ? Dans quel monde croit-on que le chef du rayon petits pois à Auchan possède plus de pouvoir que la famille Mulliez ? Dans quel univers parallèle le chien du vigile de l’immeuble de Goldman Sachs dicterait sa loi à Wall Street ? Quelle déformation de l’esprit nous fait voir un clasheur de collégien comme un mâle alpha dans l’expression de sa toute-puissance ?
 
Dopé à la vanité, shooté aux hormones de confiance, et propulsé par Rothschild, peut-être que ce petit personnage n’est que le symptôme ultime de la démission du pouvoir politique devant le pouvoir économique. Le dernier clou en or du cercueil qui se referme sur l’espoir démocratique.
 
Pour reprendre la main, sans doute faudrait-il commencer par exiger d’un chef de l’État qu’il travaille davantage pour son peuple que pour ses créanciers, et arrêter de croire Jupiter sorti de sa propre cuisse.
 

Posté par zalandeau à 09:48 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

14 janvier 2019

S'é vo pli, mo zami

GSM

Les Amazigh sont un peuple Berbere qui furent l'objet d'un reportage il y a quelques annnées...
 
- Salam aleikoum !
- Aleikoum salam !
- La bèsse ?
- La bèsse !
- Vous parlez Français ?
- Chouïa !
- Vous êtes très accueillant vous les "Amaguise" !
- Amazigh !
- Ah bon !
- Ti viens, ti manges, ti dors, ti fi comme ti vo. (En apparté "Hé, Ahmed, القذارة الفرنسي (الفرنسيين) . En berbère : amène li lait di chamelle caillé et li rognon di dromadaire périmé pour le sidi, Saloperie d' Françi...")
- C'est Fantastique ! Comment se fait-il que vous accueillez aussi bien les Français en Amazighi, alors que les Arabes sont si mal accueillis en France ?
...
- Ti vois, ici, li Françi, on sait common li foutre dehors quand nous veut. Chez vo, vo savi pas common foutre li dzarabes dehors. Il i là, votre problème... Vo avi perdi li Maghreb, mais pas li dzarabes...
 
.......
 

Posté par zalandeau à 09:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

13 janvier 2019

Qu'est-il devenu ?

GSM

Ecrit le 3 mars 2013
 
Je repense à Ange, ce copain de mon fils, orphelin, délaissé de tous, que nous avions accueilli pendant les vacances scolaires de Noël et de février il y a un an de ça, pour lui éviter de coucher dehors...
 
Timide, complexé, probablement traumatisé dans son enfance, qu'est-il devenu ? Après les vacances de février 2012, le lycée ne l'a pas revu et nous non plus...
Il y a toujours chez nous, un sac plein de ses affaires qu'il devait récupérer...
J'espère qu'il s'en sort, mais je n'y crois pas vraiment...
 
Parfois j'erre dans Leclerc, espérant l'apercevoir. Mais non. Il a disparu... Je lui souhaite les meilleures choses, pauvre gamin, et de réussir à s'imposer dans ce monde d'égoïstes.
 

Posté par zalandeau à 09:46 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

12 janvier 2019

Entreprenez, messieurs les Maires !

GSM

Écrit le 10 mars 2013
 
Il y a de moins en moins de médecins à la campagne. Nous arrivons bientôt à la situation des campagnes africaines... A la différence que nous n'avons même pas encore d'ONGs avec leurs dispensaires mobiles... Quand les ONGs viendront-elles travailler en France ???
 
De nombreuses expériences ont été tentées par des Maires de petites villes, pour attirer des médecins dans leur commune, sans beaucoup de réussite il faut bien le dire.
Mais le Maire de la Ferté-Bernard rompt avec l'échec de ses collègues.
 
Il a non seulement fourni les locaux équipés mais il a recruté des médecins salariés, en mettant une annonce à la chambre syndicale des médecins. Il a eu dix candidatures.
Il les paye de 4.500 à 5.500 euros et a embauché également une secrétaire médicale.
En contrepartie, la mairie encaisse les consultations.
Résultat : Non seulement les recettes couvrent les salaires, mais dégagent une marge positive...
 
Qui dit mieux ?
 
Et si les communes devenaient des entreprises publiques ? Certes ce type d'initiative ne peut pas se généraliser aux hameaux, mais en se regroupant, n'y a-t-il pas là un moyen d'arrêter la désertification médicale ?
 
Messieurs les Maires de petites communes, à qui le tour de sauter le pas ?
 

Posté par zalandeau à 09:48 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :

11 janvier 2019

Mémoires et radotages (198) – Macron manipule les gilets jaunes

 

GSM

Écrit le 10 janvier 2019.

 

Les Gilets jaunes… Pauvres gilets jaunes…

 

On se demande si en plus de les avoir créés par la violence de sa politique fiscale injuste, Macron n’est pas en train de les manipuler, à son grand profit, bien entendu…

 

A leur faire naître une idée de se présenter aux européennes, il crée une division supplémentaire non seulement au sein des GJ, mais au sein de l’électorat de l’opposition qui sera encore plus émietté, si jamais ce parti des GJ voyait le jour…

 

A mettre en place une politique de répression, soi-disant sur les casseurs, nous voyons bien nettement une répression plus large de l’expression politique qui lui est défavorable… Créant ainsi ipso facto, le délit d’opinion politique que l’on croyait révolu à jamais…

 

Quant au « débat »… Nous sommes exactement dans le cas de figure où pour enterrer un problème, on crée une commission… Sauf que celle-ci, n’est pas parlementaire, mais exogène au gouvernement et déléguée partiellement pour le recueil, à ces maires que Macron déteste tant… Quelle ingéniosité diabolique il a !… C’est du machiavélisme, ou je ne m’y connais pas ! Bien entendu il n’en sortira rien, tout sera filtré et seules quelques miettes seront parsemées sur ce peuple velléitaire qu’il déteste tant…

 

Macron crée ainsi au fil du temps une dictature élue… Après la monarchie élue, cela nous change…

 

Et les « Et en même temps », parlons-en !… Une association a bien percuté en attaquant son gouvernement de fantoches pour réclamer le traitement des SDF que le monarque avait promis d’éradiquer au bout d’un an de mandat… Mais tout ce qui est « Et en même temps » est minimisé, temporisé, voire oublié… On le voit bien… Et je le savais dès le départ…

 

Il est notoire qu'une partie des Français n’appartenant pas au système y avait cru, à ces « Et en même temps »…

 

Pauvre France ! Victime de sa naïveté et de sa bêtise… Il ne faut jamais voter avec les libéraux, quand on ne bénéficie pas des privilèges de cette caste…

 

Les promesses, fussent-elles électorales, n’engagent que ceux qui les écoutent…

Cette leçon vaut bien une dictature sans doute… (La fontaine revisité)…

 

 

Posté par zalandeau à 09:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,