23 mai 2018

5 - Opinions diffusées dans le monde et amplifiées par la bourgeoisie Française, racontées aux Anglo-Saxons

GSM

Opinions diffusées dans le monde et amplifiées par la bourgeoisie Française :
 
" Les travailleurs Français sont faignants, n'ont pas envie de travailler, n'aiment pas le travail... "
 
En 2008, avant la crise, un rapport d'une organisation internationale décrivait la productivité du travailleur Français dans le secteur privé comme une des meilleures parmi les pays occidentaux ! (J'ai bien dit dans le secteur privé et non dans le secteur public, dans lequel même la justification d'absences injustifiées est inutile et l'envie de travailler facultative).
 
Des entreprises étrangères installaient des usines en France, parce que productivité, infrastructures, douceur de vivre hors du travail, administration et protection sociale étaient intéressants...
 
SOMMES-NOUS VRAIMENT FAIGNANTS ? JE DIS NON !
 
Je n'en dirais pas autant des Sarkozystes qui s'enrichissent en dormant...
___________
Opinions diffused in the world and amplified by the French bourgeoisie :
 
" French workers are lazy, do not want to work, do not like the work... "
 
2008 : Before the crisis, a report of an international organization described the productivity of the French worker in the private sector as one of the best among the western countries ! (I said truly in the private sector and not in the public sector, in which even the justification of absences without a proper justification is useless and the desire to work optional).
 
Foreign companies installed factories in France, because productivity, relaxed rhythm of life outside the work, administration and social welfare were interesting...
 
ARE WE REALLY LAZY ??? I SAY NO !
 
I would not say about it so much about Sarkozysts which grow rich during sleeping.

Posté par zalandeau à 08:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


22 mai 2018

1200 Forteresse de Montlhéry

GSM

Milon II, le grand floué dans l'affaire, demandoit réparation au nouveau Roy de France Louis VI le Gros. Celui-ci, accédant à la requeste lui remis la tour de Mons Lehericus.
Milon II n'avoit plus qu'à reconstruire les fortifications. Mais en bois, car les finances étoient en baisse.
Mais la destinée funeste de Milon le poursuivit, puisque son cousin, (issu des Garlandes ), l'étrangloit...
Milon à peine mis en terre, le Roy excédé, faisoit main basse sur ce Castel de Mons Lehericus et en fit possession de la couronne !
 
Un bourg s'érigeoit ensuite, qui fust fortifié. Une garnison royale y prit place.
Les Roys qui se succédèrent y séjournèrent fréquemment.
 
C'est finalement Le Roy Philippe Auguste qui fist reconstruire en dur, le Castel de 1200 à 1205.
 
Outre le Donjon (la grosse tour de 22 coudées (9,50 ml) de diamestre), ce Castel fust édifié en pentagone, flanqué de 4 tours de flanquement à pan coupé intérieur d'un diamestre de 17 coudées (7,50 ml).
De plus une tour-porte carrée interdisoit l'accès à tout importun éventuel.
Les parois étoient toutes de 4 coudées et demie (2,00 ml) d'épaisseur.
 
Le pont levi pivotoit et prenoit place dans une feuillure de l'ébrasement de la poterne...
Il permettoit la sécurité, l'approvisionnement, les contre-attaques ou les fuites salvatrices.
 

Posté par zalandeau à 09:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

21 mai 2018

La politique ?

GSM

"La politique ? c'est quand on est poli et qu'on a des tics" (Coluche, grand penseur du XXème siècle).
 
Ouais... Mais y sont trop polis pour être honnêtes... La preuve... C'est qu'y nous racontent que des mensonges, mais poliment... Sauf quand y nous disent de nous "casser pauv'cons"... Qu'y disent, les mecs...
 
"Pauv'cons", encore... J'veux bien... pisqu'on les a élu... C'est quand-même qu'on en trimbale une bonne couche...
Mais qu'on se casse ?... Et où qu'y veut qu'on va ?... Hein ?... On est quand même chez nous... On va pas aller dans les pays de sauvage, où y a même pas d'pinard ? Tout de même !... On n'est pas si cons...
 
Et pis d’abord y z’ont qu’à se casser eux-mêmes, pisqu’y ont été élus que par des cons, ça compte pas !... Coupez ! Faut la refaire ! Elle est pas bonne ! C’était une érection pour rien ! On r’commence !... HoOoOoOo ! La criiiiise ! Les mecs, y veulent même pas remettre leur titre en jeu… Mauvais joueurs, les mecs !
 
Et c’est qui qu’on va élire, la prochaine fois ?... C’est qui qu’on va élire ?... Le Libanais, là… Beyrouth ? Ou Royal-canin ? Hein ? Y’en a un y va nous faire le coup de la guerre aux libéraux… Y va quand même pas tirer sur ses potes ?... Et l’autre el’va rétablir la monarchie caviar à la louche ! C'est même pas meilleur à la louche !...
 
Alors, je veux bien qu’on est des cons, d’les avoir élus !… Mais on a même pas le choix d’être moins cons… Y sont tous interchangeables… On prend les mêmes et on r’commence…

 

Y savent tous faire que la même politique… Quand y z’ont pas plus d’imagination que ça, les zhommes politiques, c’est qu’y sont con !...
 
Et dire qu’y nous prennent vraiment pour des cons ! Mais on l’est pas plus qu’eux, finalement…

Posté par zalandeau à 09:46 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

20 mai 2018

Il y a des jours comme ça, où on voudrait se rassurer mais où on devrait plutôt la fermer

GSMEcrit le 03 septembre 2014

 

Cela fait un certain temps que je me dis que cela devrait aller beaucoup mieux quand, dans quatre ans, ma femme aura sa retraite.

 

J'en avais parlé à mes amis, qui m'avaient dit que sa retraite, elle l'utiliserait pour elle et que je ne devais compter que sur moi-même.

 

Mais naïvement je me suis dis que leurs divorces les avait marqués…
 
Ce matin, le sujet me passe par la tête et après avoir hésité pendant au moins dix minutes, je me lance et dis à ma femme : « Qu'est-ce que tu en penses, ça devrait aller mieux financièrement dans quatre ans, quand tu auras ta retraite ? ».
Elle me répond : « Qu'est-ce que tu veux dire par là ? Je ne comprends pas ! ».
Aïe, aïe, aïe ! Ça sent mauvais ! C'est du genre 'je crois comprendre, mais je ne suis pas d'accord' ; alors je donne des précisions…
 
-Tu sais bien que je ne parviens pas à boucler les fins de mois, qu'on se prive de tout et que j'en ai marre de compter sou par sou !
-Ah, parce que tu crois que je vais te donner ma petite retraite pour que tu puisses mettre la tienne de coté ? Déjà quand je travaillais c'est moi qui payais tout pour les enfants, cantines, vêtements, car scolaire…
-Mais je ne m'en sors pas…
-Tu veux dire t'aider ?... J'aiderais les enfants et je pourrais enfin aller chez le dentiste et renouveler mes lunettes.
-Mais je ne t'ai pas empêché d'aller t'acheter des lunettes, c'est prévu dans mon budget de cette année ! (Budget qui est déficitaire mais à quoi bon le préciser elle le sait très bien. Et puis connaissant son cerveau vicieux et paranoïaque, elle le prendrait pour un reproche)…
-Non, non, pas question ! Je me payerai ça quand je pourrai !
 
Telle que je la connais, elle achètera plein de conneries inutiles pour les enfants, comme elle faisait toujours dans le temps. Ça ne diminuera pas le budget bouffe de toutes les bouches à nourrir, ni cette assurance-décès que je paye pour sa gueule si je crève !
 
Si je n'étais pas con, je stopperais l'assurance décès dont elle est bénéficiaire.
 
Décidément je n'aurais pas du poser cette foutue question. J'aurais pu continuer à vivre dans l'illusion que cela irait mieux dans quatre ans… Quel con, mais quel con !
 
Réflexion faite… Si elle est conne à ce point dans quatre ans… Je pourrais être encore plus con qu'elle ! Sa bouffe, les réparations et l'assurance de sa chiotte, ses habits, sa mutuelle, son médecin : ça sera pour sa gueule je ne payerai plus rien pour sa pomme et j'économiserai l'assurance décès…
 
Vive la vie de couple marié ! Quelle honte de se faire piéger par ça ! Et ça se fait passer pour des victimes, pendant qu'on bosse pour les entretenir ! Décidément toute ma vie je n'en ai pas fait d'autres ! Que des conneries…

Posté par zalandeau à 08:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

19 mai 2018

Mise au point, pour ceux qui jettent la première pierre…

GSM

Ecrit le lundi 27 octobre 2014.

 

NDLA : Cela se passait sur blog.fr. A la suite d’émission de jugement par le lectorat, du genre tribunal soviétique, se basant sur une information très partielle. Je fais un historique succinct des faits.
 
2005 : mort de mon père, ma mère se déplace en déambulateur, chez elle.
Abus de faiblesse sur ma mère par sa fille et sa petite fille. Mise à la porte violente de toutes infirmières, aide soignante et aide ménagère par sa fille. Je fais une demande de curatelle.
 
Un soir ma mère ne peut plus se mouvoir, sa petite fille refuse de se déplacer (15 km). Ma mère dormira assise et se fera sur elle, Elle sera secourue par les pompiers que j’ai appelés (J'habite à 700 km). Ma mère ne remarchera plus.
 
Ma sœur trimballe et abandonne ma mère chez de vagues connaissances et oublie d’aller la rechercher. Je suis alerté par les pouvoirs publics.
Je réserve une place dans une maison médicalisée près de chez moi. Ma mère refuse et préfère rester près de sa fille, sa petite fille et ses arrières petits enfants locaux (et près du cimetière ou est mon père). Je trouve une place dans une EHPAD selon ses souhaits.
 
Tout le monde signe (y compris ma sœur) pour vendre le logement de ma mère afin de payer l’hébergement. J’assure moi-même la curatelle provisoire, mais constamment harcelé par sœur, nièce et ma mère sous influence de ma sœur. Puis la curatelle est prononcée en 2006, dont je refuse catégoriquement de continuer à avoir la responsabilité. Un organisme est nommé.
 
Ma sœur fait scandale sur scandale dans l’EHPAD, pénètre par effraction dans la pharmacie de l’établissement, est mise en cellule par les gendarmes. Elle empêche véhémentement toute visite d’acheteurs et d’agence immobilière chez ma mère, où elle squatte sans autorisation. Elle se met à harceler moi, mon frère et oblige ma mère à se rallier à elle pour avoir la garde exclusive de ma mère. Mon frère cède pour être tranquille. Je dis à tout le monde qu’il est impossible de s’occuper seul d’une personne devenue totalement grabataire. Seul contre tous, après des mois de résistance, j’accepte de faire une demande au juge des tutelles en précisant que je le faisais pour essayer de sauver ce qui pouvait l’être de mes liens familiaux (cela se passait environ en 2007).
 
Au bout de quelques temps, (comment tenir sans aide extérieure), plus de contact téléphonique possible : mère et sœur disparues : Elle a kidnappé ma mère et l'a emmenée sans ménagement (avec un trou d’une année, où les pérégrinations en squat sont inconnues), dans un EHPAD, éloigné de tous les membres de la famille, mais je ne sais rien encore. C’est la curatelle qui obtient par le réseau judiciaire et hospitalier le point de chute de ma mère. Ma sœur fait à nouveau des scandales à répétitions dans le nouvel établissement. Déplacement des gendarmes locaux. Décision judiciaire de mise sous tutelle renforcée. Je suis informé de la situation courant 2010…
 

Posté par zalandeau à 08:52 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :


18 mai 2018

Histoire de France - Sarkozy mis en examen

GSM

Ecrit le 2 juillet 2014.

 

Il y a des types comme ça, dont je sais le potentiel de perfidie, de malhonnêteté et de nuisance…
 
Ce fut le cas de Bernard Tapie dans les années 80. Je faisais partie des quelques pour-cents de Français qui connaissaient la véritable personnalité de ce type que la grande majorité des Français portait aux nues. La quasi-totalité des supporters du foot Marseillais l’adulaient. Même les ouvrières d’Adidas étaient tombées sous le charme de ce type qui allait les licencier, dans un processus de prise de bénéfice considérable…
Moi qui ai eu à cœur de défendre les ouvriers sous ma responsabilité, j’avoue que dans certains cas, ils sont vraiment cons et se font berner par l’affectif et on se demande bien s'ils méritent qu'on les défende. On ne peut les défendre d'eux-mêmes… Mais ceci dit pas plus que l’ensemble des Français…
 
Revenant à la période extrêmement contemporaine concernant le nain diabolique dont j’ai suivi depuis les années 90 les agissements écœurants, je fais partie de cette minorité qui attend de le voir payer pour toutes les exactions, bassesses et ignominies commises…
 
Depuis 2007, la moitié des Français qui lui sont défavorables ne le sont que par pure idéologie politique gauche contre droite…
 
Comme dans le cas Tapie, dont je considère que la punition n’a pas encore été donnée, j’attends la sanction de l’ex-monarque. Je la voudrais à la mesure de tous les mauvais coups commis par lui.
 
Ceci dit, je sais qu’il y a de grandes chances que cela se termine par un non-lieu, étant donné l’extrême puissance des réseaux et des moyens mis en œuvre par ces mafieux de la politique et du pouvoir…
 
Mais on peut rêver. Alors là je me fais plaisir avec tous les fantasmes possibles et imaginables :
 
Fouille anale, coups de bottin, « tu vas parler chien ? », incarcération avec des malades sexuels qui le sodomisent plusieurs fois par jour, tabassage en règle, supplice de la roue, écartèlement, coups de pompes dans la gueule, brulures de cigarettes, au cachot enchaîné, au pain et à l'eau…
 
Ahhhhhh, ça fait du bien… Même si je sais que rien de tout cela n’arrivera et que…
 
« Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir » (La Fontaine).
 
NB : Concernant le show qu'il a donné sur sur TF1 et Europe1 (est-ce que ça vaut la peine d'en parler, franchement ?) :
 
Don Corleone s'est déclaré victime. Il n'appartient pas à la Mafia, en dépit des preuves purement fabriquées, accumulées contre lui. S'il a été pris la main dans le sac, c'est qu'on lui a mis la main de force dans le sac
 
En exclusivité une pièce à conviction (retranscription des écoutes téléphoniques) :
 
"Parle plus bas car on pourrait bien nous entendre"
"Parle plus bas, car on pourrait bien nous surprendre"
"Tu sais très bien qu´ils ne voudraient jamais comprendre"
"Tu sais très bien que nous ne pouvons rien attendre"
"S'ils le savaient il nous faudrait alors tout rendre"
"Si on est pris on va alors tout nous reprendre"
"Ta place à Monaco si tu peux tout m'apprendre"...
 
Retour à mai 2018... Le 21 mars dernier le Hongrois diabolique a encore une fois été mis en examen, mais  ette fois ci, pour le "financement Libyen de sa campagne de 2007"... Je n'en avais même pas encore parlé... On s'habitue finalement : Garde à vue, Mise en examen, non-lieu... Ce sera toujours ainsi, jamais pris parce que preuves insuffisantes... Tant qu'il sera vivant du moins...
 
On s'habitue et on se lasse...

Posté par zalandeau à 19:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

17 mai 2018

Histoire de France _ Nicolas Sarkozy en garde à vue

GSM


Ecrit le 1er juillet 2014
 
http://www.liberation.fr/societe/2014/07/01/nicolas-sarkozy-entendu-a-l-office-anti-corruption-de-la-police-judiciaire_1054534?xtor=rss-450
 
Ah ! Quelle nouvelle douce à mon coeur ! Quelle plaisante information ! Quelle magnifique journée ! Alléluila ! Le gris du ciel devient bleu ! Les nuages sont couleur de soleil !
 
Hosanna ! Finalement, et si Dieu existait ?
 
Allons enfants de la patri-i-e... La victoire en chantant, nous ouvre la carrière...
 
Fantastico ! Merveilloso ! Caralho ! Fodase ! Son of a bitch !
Bon... Profitons vite, très vite... Parce que cela ne durera pas, hélas... Où a-t-on vu dans l'histoire du monde, le diable définitivement terrassé ? Cela n'est jamais arrivé. Ou bien alors, sommes-nous au début de l'avènement du Paradis sur terre ?
 
Je ne résiste pas à l'envie :

 
 
 
 

Nicolas Sarkozy en garde à vue

LIBERATION avec AFP 1 juillet 2014 à 08:16 (Mis à jour : 1 juillet 2014 à 09:17)

Nicolas Sarkozy à Berlin en février.Nicolas Sarkozy à Berlin en février. (Photo Clemens Bilan. AFP)
EN DIRECT

L'ancien président est entendu dans le cadre d'une affaire présumée de trafic d'influence. C'est la première fois qu'un ancien chef de l'Etat est placé en garde à vue en France.

 
L'essentiel
• Nicolas Sarkozy a été placé en garde à vue tôt mardi matin dans le cadre de l'affaire de trafic d'influence présumé, où il est soupçonné d'avoir proposé un poste prestigieux à un magistrat de la Cour de cassation en échange d'informations sur les procédures le visant.
 
• Ce magistrat, Gilbert Azibert, a été placé en garde à vue dès lundi, de même qu'un de ses confrères, Patrick Sassoust, et l'avocat de Nicolas Sarkozy, Thierry Herzog.
 

 

Sur le même sujet 9h10. «Avec Nicolas Sarkozy, on est habitué à l’inédit. Hier, c’étaient de hauts magistrats [...] aujourd’hui l’ancien président de la République. C’est une affaire sérieuse, mais je n’ai pas à apporter de commentaire», estime sur France Culture le minsitre du Travail, François Rebsamen. «Il y a une action judiciaire, j’attends d’en voir les conclusions, mais disons que la période a été marquée quand même en matière de dépenses financières, de non respect des règles, par des excès qui se retrouvent aujourd’hui devant la justice», a-t-il ajouté.
Le ministre de l'Agriculture Stephane le Foll, à Paris, le 4 avril 2014
8h40.«La justice enquête, elle doit aller jusqu’au bout, Nicolas Sarkozy est un justiciable comme les autres», déclare le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll (photo AFP) sur i>TELE, alors que la chaîne venait d’interrompre son interview pour diffuser en direct l'arrivée de l'ancien président à la PJ. Elle a diffusé les images du départ de l’ex-chef de l’Etat de son domicile parisien, puis de l’arrivée de la voiture à l’office anti-corruption de la police judiciaire.
Interrogé sur les accusations, à droite, d’une instrumentalisation politique des procédures judiciaires pour faire tort à Sarkozy, Le Foll les a rejetées, soulignant : «J’ai même été accusé d’être à la tête d’un cabinet noir»; «Ceux qui font ça», a-t-il dit, veulent «essayer de donner l’impression que c’est ailleurs que ça se passe.»
«Ce feuilleton que vous laissez imaginer comme étant avec des rebondissements continus faits pour déstabiliser Nicolas Sarkozy, c’est d’abord des faits», a ajouté le proche de François Hollande. «On doit y voir clair», a-t-il insisté, tout en demandant aussi «la transparence» sur le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy.

Sarkozy placé en garde à vue

8h15. Nicolas Sarkozy est placé en garde à vue, mesure inédite pour un ancien chef de l’Etat, indique une source judiciaire. Les enquêteurs de l’office anti-corruption (Oclciff) de la PJ française vont pouvoir entendre Nicolas Sarkozy pendant une durée pouvant aller jusqu’à 24 heures, éventuellement renouvelable une fois.
8 heures. A bord d'une voiture noire aux vitres teintées, Nicolas Sarkozy arrive à l’office anti-corruption de la police judiciaire, indique à l’AFP une source policière. L’avocat de Nicolas Sarkozy, Thierry Herzog, y est placé en garde à vue depuis lundi, tout comme deux hauts magistrats du parquet général de la Cour de cassation.
 
De toute façon, je crois que Sarko, lui-même avocat marron, entouré d'avocats marrons... Saura s'en tirer sans bobo...  Ce ne sera pas la première fois qu'il passera à travaers les mailles du filet. Ce sera immoral, mais c'est ainsi, la racaille s'en sort toujours...

Posté par zalandeau à 08:47 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

16 mai 2018

4 - Histoire de France de 2007 à 2010 - Racontée aux Anglo-Saxons

GSM

 Histoire de France de 2007 à 2010
 
En 2007, le candidat Sarkozy, ment aux électeurs et est élu par la bourgeoisie et par une partie du petit peuple séduit par les promesses de plus de travail, plus de justice, moins de gaspillage et le contrôle de l’immigration...
 
Dès le premier jour et chaque jour, les Français découvrent alors un homme hypnotisé par l'argent, fréquentant les riches, ne parlant que de lui-même, disant des conneries, se contredisant le lendemain, disant "blanc" et faisant "noir", insultant les Français et les méprisant... Stupeur !
 
Certes, il a sauvé le système bancaire (mais pas pour nous, seulement pour les riches). Qu'importe !
 
En comptabilité il y a les recettes et les dépenses, le crédit et le débit... Chacun connait cela.
Mais il ne sait que réduire les dépenses concernant le petit peuple, supprimer des recettes fiscales dont il fait profiter ses amis, creusant ainsi un peu plus le déficit, ce qu'il lui permet ainsi de ponctionner à nouveau un peu plus les pauvres... Les nantis avaient déjà les flèches pour transpercer le peuple, ils ont avec Sarko, le bouclier fiscal.
 
Par son comportement procédurier (il est avocat), il fait des procès et menace ceux qui osent parler...
Il prend le contrôle de la presse télévisée et tente de museler tous les journalistes (La france descend au 35ème rang mondial pour la liberté de la Presse)
Les Français commencent à baisser la tête et à avoir peur, bien que la colère commence à se substituer à l'incompréhension.
 
Il arrive qu'un jour une goutte de trop fasse déborder le vase...
 
Ce jour arrive en mai (quel beau mois que le mois de mai).
Dans son délire de persécution et son envie de supprimer la critique, il fait renvoyer plusieurs chroniqueurs très polémistes et moqueurs, puis insulte les journalistes de la presse écrite qui osent modestement parler de ces faits.
 
Cela déclenche crescendo, une insurrection médiatique de la presse écrite papier et numérique, alors que les medias radiophoniques et télévisuels restent, tremblants, dans les tranchées...
 
Depuis, les "affaires" dégoûtent les Français par le cynisme que les coupables arborent alors que sont dévoilées leurs fautes graves; Ensuite l'attaque en règle de Sarko sur les régimes de retraites, fait soulever le petit peuple pour ce motif, rejoint récemment par les mécontents du pouvoir... Le mouvement populaire passe de syndical à syndical + politique...
 
Il est à préciser que la France est un des pays les moins syndicalisés en Europe de l’Ouest…
 
Maintenant, seulement 25 % (la bourgeoisie et ses collabos) soutiennent la politique rétrograde
Il n'est plus le président de tous les Français depuis longtemps
 
Son parti s'accroche au pouvoir pour continuer la destruction, puisque nous n'avons aucun moyen légal de le chasser avant les prochaines élections.
 
Le peuple espère en pensant aux élections de 2012…
 
Mais Sarko et son gang préparent des solutions de rechange pour continuer la casse de la France par d'autres candidats aux fausses étiquettes politiques (Le président du FMI, M. DSK par exemple)...
....................

 

History of France from 2007 till 2010
2007 : The candidate Sarkozy, lies to voters and is elected by the bourgeoisie and by a part of the common people seduced by the promises of more work, more justice, less wasting and immigration control...
 
From the first day and every day, the Frenchmen discover then a man hypnotized by the money, frequenting the rich, speaking only about himself, saying bullshit, contradicting itself the next day, saying "white" and making "black", offending the Frenchmen and disdaining them... What a bewilderment!
 
Certainly, he saved the banking system (but not for us, only for the rich). Anyhow !
 
In accounting there are expenditures and revenue, credit and debit... Each knows it.
But he knows only how to reduce spendings concerning the common people, to abolish fiscal receipts which he shares with his friends, digging so a little more the deficit, what he so allows him to bleed again a little more the poor men... Richs already had arrows to pierce the people, they have with Sarko, the fiscal shield.
 
By his quibbling behavior (he is a lawyer), he makes lawsuits and threaten those who dare to speak...
He takes the control of the broadcast press and tries to muzzle all the journalists (France falls to the 35th world row for the freedom of the media !)
The Frenchmen begin to lower the head and to be afraid, although anger begins to substitute from incomprehension
 
It happens that one day a drop of excess made extend beyond the vase...
 
This day arrive in May (which beautiful month this month : May).
In his persecution mania and his envy to abolish the criticism, he makes dismiss several columnists very polemicists and derisive, then insult newspaper journalists who modestly, dare to speak about these facts.
 
It starts crescendo, a media uprising of paper and numeric print media, while radio and television media stay, trembling, in trenches...
 
Since, "affairs" disgust the Frenchmen by the cynicism which the culprits raise while are revealed their grave faults; then the Sarko's attack on the pension schemes, made raise the common people for this motive, joined recently by the dissatisfied with the power... The popular movement lead by Union activist crosses union activist + politics + popular...
 
That is to say : France is one of fewer union-members in western Europe (7% in public, 4% in private)…
 
Now, Only 25% (bourgeoisie and its accomplices) support the reactionary politics of Sarkozy… He is not any more the president of all the Frenchmen for a long time.
 
His party hangs on to the power, to continue the destruction, because we have no legal means to chase away him before the next elections.
 
But Sarko and his gang prepare extra solutions to continue the breakage of France by other candidates with false political labels (for example the actual president of FMI, Mister DSK)...
 

Posté par zalandeau à 08:37 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

15 mai 2018

1118 Hugues le félon ne s’en tire pas mal

GSM

Les représailles Royales de Louis VI le gros, ne se firent pas attendre : le Roy se jeta sur le castel de Gometz, où Hughes (Hugues) s'étoit réfugié. Les gardes ne firent que peu de résistance au siège Royal. Hughes, pris d'une peur panique, fut sommé de paraître à la cour de son seigneur, Amaury IV de Montfort, de la forest des Yvelines.
 
Connoissant la rudesse d'Amaury, Hugues savoit ses jours comptés. Il préféra une austre tactique.
 
Hughes de Crécy fondit en larmes, se prosterna aux pieds du roi qui étoit présent, lui remit ses terres et revêtit l'habit monastique. Tout ceci se passoit en l'an de grasce 1118.
 

Posté par zalandeau à 08:58 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

14 mai 2018

Mémoires et radotages (176) – TEX - Le politiquement correct, Antenne 2 et l’humour


GSM

NDLR : Écrit le jeudi de l’Ascension, 10 mai 2018
 
Cela a beau faire près de six mois que les faits se sont passés, je ne parviens pas à digérer cette éviction de TEX de France 2. Petit rappel des faits. 
 
Paru dans « La dépêche.fr Publié le 15/12/2017 à 16:47, Mis à jour le 15/12/2017 à 17:13
 

L'humoriste Tex viré des Z'amours après une blague polémique : «C’est terrible ce qui m’arrive»

 

Télé - médias

C'est l'incompréhension la plus totale pour Tex. L'humoriste et présentateur de l'émission Les Z'amours sur France 2 s'est fait licencier pour avoir fait une blague douteuse jeudi 20 novembre. Sur le plateau, Tex avait déclaré : « Les gars, vous savez ce qu'on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? On ne lui dit plus rien, on vient déjà de lui expliquer deux fois ! »
 

Abattu par son départ

Présentateur des Z'amours depuis 17 ans, Tex est bouleversé par son éviction de l'émission. « C’est terrible ce qui m’arrive », a-t-il témoigné à yahoo.fr. C’est incroyable. Je suis en train d’encaisser le coup. J’attends un petit peu avant de m’exprimer davantage ». Certaines personnalités ont manifesté leur soutien à Tex, comme les humoristes Jean-Yves Lafesse et Anne Roumanoff, arguant qu'on ne licencie pas quelqu'un seulement pour une mauvaise blague.
 
Anne Roumanoff (@anne_roumanoff) 14 décembre 2017
 
« Ok la blague de @TEXcomic était pourrie, nulle et machiste mais il me semble qu'il s'est excusé. Tex n'est pas Bertrand Cantat ! Défendre le droit des femmes oui, faire régner le politiquement correct par la terreur, non ! »
 
Jean-Yves Lafesse
 
« Alors Tex ressort une vieille blague bien pourrie de derrière les fagots sur une autre chaine que la sienne en plus ! et il se fait virer de France 2 ...
Jusqu’à présent il n’y a que deux personnes du service comique qui se sont exprimées pour le défendre publiquement : Anne Romanov et votre serviteur
Ben quoi, les comiques, vous avez peur ? De perdre vos entrées sur France 2 ? »…
 

Une décision réfléchie

La direction de France 2 a toutefois confirmé son choix d'écarter Tex lors d'une déclaration à Puremédias : « Le public a manifesté très clairement son mécontentement depuis plusieurs mois face à certaines de ses déclarations humoristiques à l'antenne. Ces informations lui ont été indiquées par la production à plusieurs reprises. Il apparaît que Tex n'est plus en adéquation avec les attentes du public et de la chaîne pour ce jeu ».
 
Pour voir l’article intégral :
 
 
Autres réactions :
 
Pour Gilles-William Goldnadel, qui reproche à Marlène Schiappa une « délation étatique », le licenciement de Tex est caractéristique d'un climat « de censure et d'hystérie collective ».
Olivier de Benoist regrette que les humoristes soient devenus des « cibles faciles » et juge que la liberté de ton dans le comique est en recul. Mimie Mathy et Élie Semoun s'insurgent quant à eux contre la tendance à la dénonciation sur les réseaux sociaux.
 
NDLR : La morale de cette histoire, c’est que, ce qui est permis à Roumanoff, Lafesse, ou bien Bigard, ne l’est pas à un présentateur d’émission de télé… Et pourtant chacun sait les turpitudes verbales dont sont responsables les candidats du jeu et qui donnent à celui-ci un caractère un peu leste et même souvent vulgaire. Je crois que c’est le sujet du jeu (les z’amours), qui n’évoque pas seulement la tendresse, mais aussi les propos au-dessous de la ceinture, qui est à l’origine de ces propos souvent grivois. Le principe est à revoir je crois, ou bien l’émission est à annuler si les téléspectateurs veulent vraiment de l’académisme dans ce genre de sujet équivoque… Ceci dit la blague finale était uelue peu datée et surtout machiste !!! Quelle horreur ! Cela n'a pourtant rien à voir avec le harcèlement des femmes, sujet à la mode en ce moment...
Ceci dit, je n'étais pas un fervent de cette émission, justement pour les raisons que j'ai invoquées...
 
L’humour ne peut être correct et le propre du rire c’est la transgression des codes de la société.
 
J’invite donc Jean-Christophe Le Texier dit TEX à continuer de se produire sur scène, puisque la « bonne société » ne le lui interdit pas encore ce moyen d’expression  et de continuer à nous faire rire, sans arrière pensée et sans la dictature des précieuses ridicules qui régentent notre vie
 
J’ai appris avec beaucoup de plaisir que TEX reviendrait prochainement à la télé (la 8 ?)…
 

Posté par zalandeau à 08:39 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :