GSM

Écrit le 08 janvier 2020
 
Carlos Ghosn…
 
Je fus étonné de le voir nommer à la tête de Renault…
 
Ensuite, je fus étonné de cette étonnante réussite qu’il obtint pour Renault et qu’il prolongea avec le redressement spectaculaire de Nissan et Mitsubishi… Je me dis alors qu’il était un étonnant manager digne d’admiration…
 
Puis, il me déçut un peu… D’abord en 2008, il annonça que les voitures qui seraient produites chez Dacia ne seraient commercialisées qu’en Europe de l’est, alors que quelques mois plus tard elles débarquaient en France… Il en fut de même quand il fit construire la Clio hors du sol national…
 
Mais je me suis dit, que financièrement, techniquement, commercialement, la réussite du groupe qu’il dirigeait était admirable !
 
Puis il fut encristé comme un bandit de grand chemin au Japon…
Des motifs furent exposés au Japon, d’autres en France… Carlos Ghosn a-t-il détourné de l’argent à son profit ? Je ne saurais le dire ! Nous avons entendu la deuxième version, celle de Ghosn, au cours d’une conférence de presse au Liban, aujourd’hui, une fois son évasion du Japon réussie…
Je pense que cet homme a largement puisé dans les caisses en sus de ses émoluments officiels, usant de subterfuges douteux, au grand dam de ses collaborateurs qui n'en pouvaient mais, et qui avaient peur... Tout cela reste à confirmer.
Son exfiltration me laisse froid contrairement à certains laudateurs télévisuels...
 
En tous cas, depuis sa disparition de la tête du groupe Renault Nissan, les deux boites vont de mal en pis (chute des actions, stratégie absente, fuite des cerveaux) et la fusion avec Fiat Chrysler est tombée à l’eau au profit du concurrent, Peugeot…
Tout va mal chez Renault. Tout va mal chez Nissan…
 
Je me pose des questions ?
 
-Que le gouvernement Français n’ait pas soutenu Carlos, je peux comprendre car avec Benalla et autres affaires sulfureuses, il y avait assez de scandales comme ça… Est-ce que le gouvernement Français connaissait des faits pas très avouables ? A-t-il comploté ?
-Le procès au Japon pour détournements divers et variés ne cache-t-il pas un but plus occulte qu'une simple jalousie ou qu'une simple et essentielle question de malhoinnêteté, lequel procès aboutirait à la dégringolade du groupe ? Est-ce un acte nationaliste pour récupérer Nissan à 100% ? Est-ce plus grave encore ?
 
Il faut qu'il soit puni s'il a subtilisé du fric ! Affaire à suivre
 
Carlos Go up… Carlos Go on… Carlos Go down… And Carlos Go home…