GSM

Écrit le 4 décembre 2019
 
Qu’est-ce que le Macronisme ? C’est l’art d’être surdoué tout en étant très con !
 
Il se prend une veste avec les gilets jaunes… Et bien il recommence avec les retraites !
Il dit blanc, un de ses ministres dit noir, un autre dit bleu, un autre rouge et ainsi de suite, laissant ainsi planer le doute sur ce que sera « sa » retraite universelle…
 
Et pourtant il avait bien commencé. En disant qu’il fallait supprimer les régimes spéciaux il s’était allié la France du secteur privé, laquelle était bien contente de voir cesser ces privilèges indécents du secteur public par rapport au pékin lambda… (Diviser pour régner)…
 
Mais en lançant des rumeurs, démenties par la suite, en faisant planer la plus grande incertitude et le flou le plus artistique sur le but final, le secteur privé qui se sait également impacté, les mères qui se voient flouées, et mêmes les professions libérales, qui sont les bataillons de la Macronie se voyant amputées du produit de leurs cotisations retraites, basculent également dans le camp du mécontentement.
De plus, tous les jeunes savent qu’ils vont être impactés Le monarque ne divise plus, il rassemble contre lui !
 
A-t-on déjà vu aussi grand amateurisme ?
 
D’autant que, même si le minimum retraite sera augmenté pour les plus pauvres (1000€, mais seulement pour les carrières complètes), tous les autres savent que le nouveau système leur sera défavorable et qu’en appuyant sur un bouton, le paramètre « valeur du point », pourra être baissé à la guise du souverain… même si celui-ci le nie farouchement…
 
Quand les enseignants, les étudiants, les soignants, les policiers, les pompiers sont mal dans leur peau, et sont fortement mécontents, était-il intelligent de cristalliser en plus les futurs retraités, c'est-à-dire les trois quarts des Français ou bien les mères ou futures mères c'est-à-dire 50 % de la population ?
 
Quand on est au pouvoir, il faut avoir des idées, mais il faut surtout avoir de la psychologie… Ce qui semble bien faire cruellement défaut à la bande à Macron…
 
Il ne suffit pas d’essayer de diviser les Français (pour régner) ! Quand on raconte que les black blocks sont des extrémistes de droite… cela n’a pas tenu une semaine avant que tout le monde sache qu’il s’agissait d’extrémistes de l'ultra-gauche. Quand on tire sur les gilets jaunes pour les discréditer et qu’on laisse toute liberté aux black blocks, est-ce que cela prend ? Pas du tout !
Quand on fait un hommage national énorme à nos treize militaires morts en OPEX, tout le monde sait que c’est pour rallier les suffrages des anciens combattants et de tous les patriotes et pas pour autre chose…
 
Alors ? Les grosses ficelles se voient beaucoup trop… Les mensonges et les contradictions sont par trop grossiers…
 
On verra à partir de demain, jeudi 5 décembre 2019, jour de grève national, comment les événements tourneront.