GSM

Écrit le 13 novembre 2019
 
Le dimanche 10 novembre dernier, une manifestation anti islamophobie a eu lieu.
Le problème, c’est qu’une partie des organisateurs étaient des islamistes extrémistes du genre « frères musulmans » ou consorts… Leurs objectifs étant de rallier les musulmans modérés à la thèse d’une France raciste, genre raciste ethniquement et « ostraciste » religieusement… Ils veulent faire évoluer les arabes ou musulmans vers un radicalisme sur les bases d’une tromperie intellectuelle…
En invoquant des lois « liberticides », s’agissant du port du voile, en prétextant l’attentat perpétré par un vieillard sénile contre deux vieux musulmans à Bayonne, ces organisateurs font un amalgame, toujours orienté vers la victimisation d’une minorité afin de conquérir toujours plus de pouvoirs et de passe-droits par une pression communautaire mobilisée…
 
Un élu de gauche, Amine El Khatmi s’est exprimé sur BFMTV au sujet de cette manifestation. Il a dénoncé cette manipulation de la communauté arabe par les extrémistes islamistes et a simplement voulu prouver que la France et l’état Français n’étaient pas racistes en disant à peu près ceci :
L’année dernière il y a eu une centaine d’agressions de musulmans, 500 agressions de juifs et 1000 agressions de chrétiens… Qui sont les racistes et islamophobes ? Certainement pas les Français de souche ni l’état…
Car si c’était le cas, toutes les mosquées seraient incendiées et les fidèles musulmans seraient abattus en permanence… Ce qui n’est bien évidemment pas le cas…
 
Bien heureusement la manif de dimanche s’est bien déroulée. Les manifestants étaient pour la plupart calmes et raisonnables, comme pour une marche blanche.
 
La présence des islamistes s’est cependant manifestée, lorsque l’un d’eux a appelé la foule à crier « Allah Akbar », afin de banaliser cette expression qui est quand même, il faut le rappeler, le totem verbal des assassins djihadistes…
 
Il est heureusement à noter que pour la première fois, bon nombre de personnalités de gauche, habituellement prompts à participer à ce genre de manif pro communautés minoritaires, se sont fait porter pâles… La prise de conscience du phénomène de conquête politico-religieuse de la république Française par l’islam intégriste se fait jour, même au sein de la gauche…
 
Il n’était que temps ! Je commençais à en avoir marre de cette naïveté affichée par une bonne fraction de l’échiquier politique ! On va peut être pouvoir avancer… Si toutefois Macron cesse de se laver les mains tel Ponce Pilate et commence enfin à rentrer dans le problème au lieu de l’ignorer…
 
Comme toujours, Méluche et quelques élus gauchistes (cocos inclus) ont participé à la manif, cautionnant ainsi les motifs anti-républicains de celle-ci… Mais étant donné que 37% de l’électorat de Méluche est Maghrébin, ceci explique cela : La pêche aux voix prime sur le péril républicain imminent !
 
Que l’on ne me dise pas que les élus de gauche se désintéressent des voix des immigrés… Je ne le croirais pas. On comprend mieux leurs incitations à l’immigration, quand on sait ce qui précède…