GSM

NDLA : On croit que je fais l'amalgame des administrations à partir d'un texte sur la SNCF... Comme quoi, il faut tout lire et pas seulement les trois premières lignes d'un seul texte (afin de ne pas faire d'amalgame d'intentions), je publie ce vieil article où je m'exprime sur nos services publics...
 
Écrit le 15 janvier 2009
 
Je vais dire ce que je pense, d’après ce que je perçois moi-même de certains services publics. Ceci n’engage que moi, bien entendu…
 
En quelques années certains de nos services publics ont fait d’énormes progrès… D'autres ont fait des progrès à l'envers, mais c'est un mobile organisé pour mieux les privatiser...
 
Lorsque le vais à la CRAM, à la CPAM, ou quand je leur téléphone, je suis très bien accueilli, très bien renseigné, avec beaucoup d’amabilité et de patience, ce qui n’était bien évidemment pas le cas auparavant…
 
Les services fiscaux sont d’une amabilité, d’une gentillesse (et Dieu sait que je n’aime pas payer des impôts), confondantes. Ils vous trouvent les articles du code des impôts propres à votre cas, sont très ouverts au dialogue et aux nuances d’interprétation. Ceci, même à l’époque où j’étais entrepreneur… Je ne peux que donner une note de 20 / 20…
 
Les PTT, dans le temps « Qu’est-ce qui a ??? »… Maintenant, le personnel est très affable, souriant, disponible (pourtant qu’est-ce qu’ils ont comme râleurs devant eux), ils expliquent bien, ils rendent service…
Un bémol : La seule évolution négative est celle imputable au dictat de transformation en entreprise privée : L’augmentation des quotas de distribution de courrier par facteur… La cadence devient infernale et de nombreuses erreurs de distribution apparaissent… La conséquence est la disparition de courrier non pas due à la poste, mais au voisin indélicat, qui met le courrier importun dans sa poubelle…
 
N’augmentez plus les quotas, ne privatisez-pas. La poste gagne de l’argent, donc c’est autant d’impôt de moins à payer pour nous tous. Gardons ce service public exemplaire…
 
La RATP : Ca dépend des lignes… Mais globalement assez bon… Attention aux agressions. Il faut plus de cerbères…
 
Le Lycée : L’éducation nationale… Je ne la connais pas, ne la fréquentant qu’à l’occasion des conseils de classe et des portes ouvertes… Et pour le créneau Lycée seulement : Ils sont très communicants, ouverts, mais à la limite du découragement, tant le manque de moyen et les contradictions des directives sont importants…
 
L’armée : Nous avons les meilleurs soldats d’élites du monde (mais si peu nombreux). Nous sommes les plus mal équipés de l’Europe de l’ouest. Nous sommes dans l’incapacité d’assurer la mission essentielle que le nom du ministère tend à suggérer : La Défense Nationale.
Ni sur notre territoire, ni en projection en opérations extérieures, ni en guérilla urbaine, ni en force navale, ni en aviation, ni en armée de terre…
 
Nous n’avons aucun stock de matériel, de pièces de rechanges, de munitions, d’armes… Nos effectifs sont exsangues…
Il ne reste plus qu’à croiser les doigts
 
La santé… Dans mon hôpital : Couloirs vides de soignants, pleins de patients plutôt impatients…
Les médecins : Plusieurs mois d’attente pour des examens ou des spécialistes. Il n’y a plus de médecins conventionnés. Tarif à 180 €uros, remboursés 23 € par la sécu et une poignée de cerises par la mutuelle (pour ceux qui ont la chance d’en avoir une)…
 
Médecine à deux vitesses : Soins pour les riches et « crève donc », pour les autres… L’état est totalement responsable de cette situation de pays sous-développé en matière de santé…
 
L’EDF, ne m’en parlez plus, ils sont devenus une société de profits, avec laquelle il n’y a pas de dialogue possible, des relances pour paiement avant même l’envoi des factures, c’est la catastrophe résultante de la fatwa de la privatisation…
 
La SNCF… J’ai dit ce que j’en pensais dans mon article sur la gare de l'Est… La mentalité est restée, la vieille mentalité syndicaliste arriérée complètement aveugle sur le monde alentour… C’est jamais personne, on n’est pas au courant, ce n’est pas ici… Ils essayent d’être gentils dans les gares, mais on les sens bien désarmés et complètement impuissants…La séparation de réseau ferré de France a bien compliqué les choses…
 
Les autres, police, gendarmerie, équipement, université etc… : Connais pas en tant qu’utilisateur, alors, je n’en parlerai pas… Quoique la bêtise de certains gendarmes et CRS, j'ai eu à la subir... ET je raconterais peut-être un jour...