GSM

Écrit le 16 octobre 2019
 
Pas facile de repérer la radicalisation… Barbe ou pas barbe, poignées de mains aux femmes ou pas… Tout cela ne veut pas dire grand-chose… De plus inciter les gens à signaler des cas suspects… Disons que ceux qui le font déjà n’ont pas attendu cette invitation pour le faire.
Pour les femmes, le port du foulard, ou plus encore, du voile islamique est aussi un cas particulier qu’il ne faut pas sous-estimer…
 
Dans tous les cas, ces signes peuvent ou non être le signe extérieur d’une radicalisation.
 
Dans le cas du voile islamique, il y a, outre le soi-disant respect d’appartenance à une religion que tout le monde connaît, une revendication de montrer à tous, cette religion, comme on brandit un étendard.
Pourquoi ne pas retirer cet accoutrement, dans les lieux publics et le remettre seulement dans les lieux de prière ou toute autre sphère privée ? Parce qu’il peut y avoir, possiblement, une volonté d’imposer ostensiblement sa propre foi, comme un signal précurseur de prosélytisme…
Il ne me viendrait pas à l’esprit une seconde d’arborer une croix ou tout autre signe de foi, ailleurs que dans une église… La foi est personnelle… Sauf dans le cas d’une religion qui prétend dominer le monde…
 
Mais enfin, ceci ne constitue pas de preuve absolue de terrorisme ou de radicalisation extrême, mais juste une foi irraisonnée, ou une domination, ou encore une présomption de provocation…
 
Par contre, sont à retenir comme des signes totalement clairs, les propos totalement disproportionnés de souffrance et de victimisation de musulmans soi-disant stigmatisés à cause des provocations qu’ils ont commises. Ceux-ci sont à coup sur, dans une autre orbite que celle purement d’adepte d’une foi apaisée. Ils montrent ainsi leur volonté d’imposer politiquement l’islam (puisqu’il s’agit de cela), sur les us, coutumes et lois de la république.
 
Lorsqu’en plus, il y a dénigrement de la république, lorsque l’on exprime du mépris pour la France, ou qu’on en brûle le drapeau, ou même encore que l’on caillasse pompiers, ambulances ou médecins… Il faut clairement considérer qu’on est en présence de gens totalement anti-Français, anti-laïcs, anti-occidentaux… Et qu’ils sont un danger potentiel permanent pour notre Pays, notre culture, nos valeurs et surtout nos vies ! Ils sont des munitions prêtes à exploser au moindre passage au stade ultime d’un endoctrinement radical.
 
Il y a plus de chance, dans ce type de comportement, de trouver le terreau des ennemis de la France et des Français, que dans la vieille ménagère avec son foulard, faisant ses courses paisiblement et respectueusement…
 
Ceci dit, je trouve qu’il serait souhaitable, pour calmer les esprits, que les musulmans paisibles abandonnent cet attribut vestimentaire dans l’espace public.
On me rétorquera que cela les dissimulera à nos soupçons… Mais je viens de répondre à cette question : Preuve insuffisante !
 
Et en corollaire, il faudra bien évidemment, si le voile était interdit dans l’espace public, interdire également les Kippas, les croix, etc, etc, etc… Laïcité et égalité obligent !