GSM

Écrit le 5 juin 2007
 
Les bambins ont besoin de nous.
Plus tard quand ils sont grands, nous avons besoin d'eux.
Mais eux ne regardent plus vers nous. Ils regardent l'avenir.
Un jour ils partiront sans se retourner, nous laissant tout désemparés. Je le sais, j'ai fait de même avec mes parents, qui pleuraient à chaque fois que je repartais.
Oui, maintenant je comprends... que la roue tourne... qu'après avoir gravi la montagne, on en redescend nécessairement.
Mais cette escalade qu'est la vie, on ne la fait qu'une seule fois. Quand on redescend, on comprend que c'est le but ultime. Plus on s'approche du bas, plus on comprend les choses, mais c'est trop tard...