26 septembre 2019

De l’analyse des lois (2)

GSMEcrit le 15 avril 2015

La Loi ‘Macron' (PROJET DE LOI pour la croissance et l'activité).
 
J'avais téléchargé ce projet de loi le 24 février 2015. Il comporte 106 pages sur word.
J'avais parcouru une cinquantaine de pages. Je voulais faire comprendre à mes semblables ce qui était bon ou mauvais dans ce projet.
 
Hélas, comme il aurait fallu que je m'en doute, le document est d'une complexité hors de compréhension de mon cerveau amoindri, comme l'étaient devenues les pièces écrites que je tentais vainement de comprendre à partir d'avril 2007, suite à cet accident de santé cognitive qui m'a obligé à sortir du monde du travail.
 
Je m'étais borné à dire que ce texte est un véritable patchwork et donc à ce titre on ne peut apprécier chacun des morceaux de la même façon. Il est impensable de voter une seule fois sur un ensemble de dispositions, alors que l'on peut être d'accord sur certaines, mais en désaccord total sur toutes les autres !
 
Ce patchwork reprend les articles présentés par Attali (pas la pièce de Racine), dans son rapport remis sous le règne de Sarkozy.
Pétri de libéralisme forcené, bien peu de mesures ont pour but le service des citoyens. Même Sarkozy, pourtant très à droite avait renoncé à l'extrémisme de ces propositions. C'est dire la position ultra néo-libérale des sieurs Attali et Macron… En déduire la traîtresse position politique du culbuto de l'Elysée, bien évidemment complice de ce projet globalement abject, (même si certaines dispositions sont intéressantes), est dès lors une affaire entendue.
 
Il est donc bien évident que Macron est de la même fibre que Attali.
Pour l'avoir beaucoup écouté, ce dernier m'est progressivement  apparu comme un doux rêveur sans aucun raisonnement cartésien, seulement préoccupé de relier les chimères qu'il défend à son idéologie néo-libérale. C'est vraiment ce que j'abhorre chez un être humain : La rigidité d'une dépendance à un auto endoctrinement, qui partant, lui ôte tout esprit critique.
 
Je renonce donc à dénoncer point par point les pièges variés et nombreux, véritables chausse-trappes pour attraper le citoyen, pressurer et asservir le cochon de payeur, dans le but des intérêts particuliers des puissants. Alors que cette loi, bien entendu, annonce en préambule, des objectifs généreux.
De tous temps hélas, des pouvoirs ont annoncé une chose et réalisé son contraire, summum intemporel du populisme, de l’escroquerie, de la duplicité et du cynisme…
 
Nouvelle tentative d'arnaque libéral-socialiste !

Posté par zalandeau à 09:46 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :