15 septembre 2019

Mémoires et radotages (230) – Les anguilles Balkany


GSM

Écrit le 14 septembre 2019
 
Je ne vais pas raconter l’histoire du procès des Balkany.
 
Je veux simplement apporter quelques précisions… Ils ont été jugés le 13 septembre 2019 pour fraude fiscale. Mais ils sont poursuivis pour bien d’autres motifs.
 
Il faut savoir que Patrick avait déjà été condamné en 1999, pour avoir utilisé du personnel de la mairie à des fins personnelles.
 
Quand je les entends gloser avec leur avocat, sur le fait qu’aucun détournement d’argent public n’est en cause dans ce procès… Ils avaient déjà prouvé qu’ils savaient le faire… Et s’ils l’ont réédité, ce sera pour un autre procès.
Le prochain fixé au 18 octobre sera pour blanchiment… Toute la vie de ce couple n’est que blanchiment, en fait. Qui dit fraude dit blanchiment !
Ils ont tout fait : Prise illégale d’intérêts, entremise rémunérée et non déclarée, pots de vins perçus… Enfin bref, ils connaissent bien pour les avoir toutes pratiquées, les façons de percevoir du cash en toute discrétion et toute impunité…
 
Au milieu des années 80, par exemple, travaillant dans le BTP, je savais déjà que la fabuleuse expansion immobilière de Levallois Perret était basée sur une attribution de marchée sur pots de vins. La façon dont nous étions obligés de calculer les prix et dont les affaires étaient traitée le révélait à ceux qui comme moi gravitait dans ce milieu. Des valises de billets achetaient l’octroi des marchés de travaux et des autorisations de toutes sortes… Et on savait très bien qui palpait le pognon ! D’autres gens que moi le savent, mais combien osent en parler ?
 
Ce qui frappe, c’est l’assiduité de l’électorat Levalloisien. Les Balkany ont été réélus en 2014 avec 51%, preuve qu’une majorité des habitants se fiche bien de l’immoralité de leur maire.
En effet, lorsque l’on achète un appartement à Levallois Perret, même si le prix est cher, on ne considère pas qu’une partie de ce prix va à la corruption, mais on considère que l’on va habiter avec les gens de sa caste, dans un endroit où la racaille n’a que peu accès, et où l’espace est sécurisé au maximum… Ils y vivent heureux, sans se soucier des prix… Personne ne leur a mis le couteau sur la gorge !
Et tant pis si cette commune est la plus endettée de France par tête de pipe !
 
Un détail : S’agissant de l’affaire Cahuzac… J’ai souvenir d’un Patrick Balkany lançant l’anathème contre le Chirurgien-Ministre… « Quel culot », pensais-je à l’époque, connaissant les casseroles que Balkany traînait ! Les malversations de Cahusac ? C’est du pipi de chat à coté de celles des Balkany…
 
Alors quoi, 4 ans de prison ? Tout le monde trouve ça excessif… Mais personnellement, je serais heureux de faire 4 ans de taule, pour pouvoir retrouver à la sortie tout ce magot et ce patrimoine fantastique dont je n’aurais été privé que 4 années !
 
Mais il ne faut pas rêver. L’appel étant suspensif, sur toute la sentence, y compris sur l’inéligibilité, le couple d’escrocs se représentera aux prochaines municipales… et pourra continuer ses détournements et ses fraudes…
D’ailleurs, la fausse tentative de suicide d’Isabelle a quand même abouti à son maintien en liberté… Qui aurait réceptionné les valises, si tous deux avaient été en taule, hein ?…
Quant à Patrick, il sera bientôt libéré, par ces astuces de suspension de la loi Française, qu’appel et cassation vont prolonger quasi indéfiniment…
 
Les quelques temps que le brave escroc aura passé en taule VIP 4 étoiles… on sait très bien qu’à part la privation partielle de liberté… tout le confort y sera optimal, les petits plats dans les grands, peut-être même du homard géant et des bouteilles de grands crus, vas savoir ?
 
Connaissant la lenteur de la justice, il y a gros à parier que le couple continuera à jouir de ses méfaits, en toute liberté, jusqu’à la mort.
 
Je ne partage pas toutes ces opinions exprimées sur la sévérité du verdict.
Ce jugement, c’est de la poudre aux yeux, pour tenter de juguler une future réapparition de gilets jaunes, ou autre jacquerie, qui pourrait surgir en réaction au comportement impuni de nos politiciens corrompus…
 
Quand je jauge la désinvolture et l’arrogance des coupables, (ces élus de la république qui auraient du être irréprochables), face à leurs juges, je ne peux que déplorer ce jugement bien trop clément et pas assez exemplaire, ni dissuasif !
 

Posté par zalandeau à 09:24 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,