GSM

Rédigé le 13 août 2019

Au sujet de l'aéroport de Toulouse Blagnac, cette entreprise ne perdait pas d'argent. Quand une entreprise perd de l'argent, elle est difficilement vendable :

https://www.verif.com/bilans-gratuits/AEROPORT-TOULOUSE-BLAGNAC-493292403/


Actuellement l'actionnaire Chinois, a largement plongé la main dans les dividendes, puis veut revendre ATB, pour se faire une grosse plus-value... Il n'a pas respecté ses promesses et n'est pas du tout compétent en matière d'aéroport. Son seul but c'était de faire du fric rapidement.
Bien heureusement, la cour administrative d’appel de Paris a décidé, mardi 16 avril dernier, d’annuler la privatisation de l’aéroport toulousain. Le tribunal a jugé que le cahier des charges, encadrant cette vente au consortium chinois Symbiose, n’avait pas été respecté.
Alors, les histoires qui racontent que l'ATB  perdait de l'argent, ce sont des faux-prétextes invoqués par les libéraux Macronistes... Mais pas la réalité...