Nous sommes dans une culture de remords, de pardon, de mollesse.
 
Les terroristes sont dans une logique de mort qu'ils sèment et qu'ils sont prêts à recevoir. Ils sont dans une haine de prédation guerrière contre l'occident (sans doute avec des raisons d'ailleurs).
 
Mais cet endoctrinement prétendument au nom d’Allah, est une machine aveugle.
Nous n'avons pas su arrêter Hitler par la douceur, nous ne saurons pas davantage arrêter le Djihad par la douceur.

 
Il résulte de cela que nous devrons rendre coup pour coup et même davantage. Et comme lors de la 2ème guerre mondiale, il y aura des victimes collatérales...
 
Céder au chantage des captures d'otages, c'est pour nous une marque d'humanité, mais pour les terroristes islamiques ou non, c'est de la faiblesse et la preuve que l'occident est à leur portée, qu'ils parviendront à le faire tomber et qu'ils sont les plus forts. Du moins le croient-ils!
 
Ce qu'a fait l'Algérie est la seule chose à faire de sensée, afin de faire comprendre aux extrémistes, que le chantage ne marchera jamais !
 
Tant pis pour les salariés expatriés, tant pis pour les intérêts des multinationales...
 
Il faudra bien qu'un jour les chefs d'états occidentaux cessent leur indignation convenue contre des interventions musclées, telle celle des forces spéciales Algériennes. Ils adoptent cette posture indignée parce qu'ils ne sont pas certains de l'attitude de leurs électeurs...
 
Ceci étant dit, il est très bizarre que la prise de ce site industriel ait été si facile... Il aurait du être gardé militairement par l'Algérie... Était-ce un piège tendu au terrorisme afin de réveiller l'Europe ? Pour fédérer l'occident ??? Ou pour fédérer l'Afrique contre l'occident??? Ou pour réveiller l'opinion publique Algérienne ???