16 juin 2019

Je leur pisse à la raie !


J'ai plein le cul de ces feignasses qui font du fric en dormant !
J'ai plein le cul de ces autres feignasses qui font grève pour gagner plus sans travailler !
C'est la même engeance ! C'est à celui qui foutra rien ! Une toute petite différence : Les deuxièmes sont jaloux des premiers et les premiers méprisent les seconds...
Mais sinon, tout ça, c'est feignasses et compagnie...
J'ai passé ma vie à travailler et cela m'a permis de gagner ma vie, comme l'homo-érectus qui ramenait du gibier, ou celui qui fabriquait les vêtements en peaux pour la tribu...
Ah, bien sur, j'ai parfois contesté la valeur du vêtement ou du gibier, car il n'était pas question que je me laisse berner... Mais lâcher mon silex, ou ma massue et manifester ma jalousie du chef de clan qui thésaurise les peaux de bêtes, non !
Le chef est juste ou il n'est pas ! Et s'il n'est pas, on le déboulonne ! On lui dit "T'es plus chef parce que t'es devenu un sale con, qui sert à rien !".
Seule la valeur du travail rend l'homme noble et utile. Le chef assume une fonction charismatique qui fédère, organise et protège. C'est lui qui pérennise la tribu.
Les chasseurs, les cueilleurs, ceux qui produisent, qui transforment, qui instruisent, qui soignent, qui rendent des services nécessaires ou qui règlent les conflits sont les moteurs de l'humanité organisée en tribu sociale.
Alors les dormeurs, les jaloux, les envieux, les ceusses qui veulent rien foutre, les profiteurs par au-dessus ou par dessous, les tondeurs de laine sur le dos, les suceurs de sang, les presseurs de mamelles, les voleurs, les ceusses qui qualifient le travail d'imposture... JE leur dis d'aller se faire foutre. Ils sont vénéneux et toxiques pour la société.
Je leur pisse à la raie !

Posté par zalandeau à 09:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :