Nous avons vécu une jeunesse d'espérance et de renouveau, de progrès et de liberté...
 
Nous nous voyions porteurs d'un âge meilleur pour l'humain, alors que nous étions déjà au plus haut du cycle de la prospérité et du bien-être commun...
 
Maintenant, l'avenir est sombre, plus noir que jamais. Les jeunes sont sans espérance, parce qu'il n'y a aucune porte dans les murs qui les entourent.
 
A qui la faute ?
 
En grande partie la nôtre. Que ce soit par notre activité au sein d'un système pervers qui broie l'être, ou par une complicité volontaire ou inconsciente en commettant les mauvais votes avec les mauvais bulletins...
 
Il y a trop de misère et de désespoir dans cet ex-très beau pays que fut jadis la France, ma patrie...
 
Et mon cœur saigne de voir l'héritage pourri que nous laissons à la chair de notre chair, à nos enfants, pour lesquels nous voudrions le meilleur, mais pour lesquels nous avons contribué à supprimer les moyens d'y parvenir...
 
Nous avons installé cette caste de rapaces, souvent inconsciemment. Nous avons laissé se répandre des dogmes égoïstes et inhumains...
 
Nous avons laissé notre civilisation se diriger vers l'autodestruction...
 
Je pourrais demander pardon à la jeunesse actuelle, si ce n’était que certains de ces jeunes (Exemple : Macron) ont beaucoup plus de responsabilité que moi dans ce chaos ... Alors non !