30 mai 2019

Mémoires et radotages (211) – Macron – Election – Manipulation


GSM

Écrit le 29 mai 2019
 
On ne va pas rappeler aux électeurs que c’est Macron qui en 2014 avait donné son feu vert pour le démembrement de Alsthom et de la cession d’une partie à General Electric.
 
Cette entreprise américaine avait d’ailleurs promis de créer 1000 emplois supplémentaires. Ce qu’elle a magnifiquement omis de faire…
 
Les électeurs qui sont allés le 26 mai voter pour ou contre Macron dans ce scrutin dédié normalement aux européennes, ont oublié tout cela… Mémoires de poissons rouges…
 
Mais si ces mêmes électeurs amnésiques avaient appris, avant le scrutin, que General Electric allait supprimer 1044 emplois en France, je gage que le score de la liste Macroniste aurait été un peu plus bas !
 
Il est quand même bizarre, que l’information tombe 48 heures après l’élection… N’est-il pas ?
 
Cette information était déjà connue… Mais, la Macronie triche et manipule dans son propre intérêt, pour sa survie et est prète à tous les reniements, tous les coups bas pour enfumer les électeurs.
D’ailleurs, Macron ne se comporte pas comme un président de la République. Lui qui a dit qu’il était le président de tous les Français, contredit à chaque instant cette affirmation, en prenant partie pour son parti et montre qu’il n’est le président que de ceux qui le soutiennent. C’est un chef de clan. Nous sommes dans une oligarchie menée par une classe dominante imbue de ses privilèges et cela n’est pas prêt de changer tant que perdurera ce président et ce parti, ainsi que ce système d'élection.
 
Il serait bon que le peuple connaisse l’identité de tous les fans de Macron, afin de l’inciter à ne pas voter pour l’un d’entre eux, quand le Macronisme n’existera plus, mais que son clan voudra se perpétuer…
 
Car, tous les électeurs, je dis bien tous, ont une raison bien personnelle, pour voter, comme ils le font, les Macronistes, comme les autres !
Chacun cherche son intérêt :
-L’ouvrier, pour son salaire, contre la concurrence déloyale, contre l’immigration qu’il finance par son travail,
-Le chômeur, pour avoir un emploi, contre la délocalisation,
-Le retraité, pour le maintien de son pouvoir d’achat, pour sa tranquillité,
-Le Français « périphérique », pour le maintien de ses services public, contre l’impossibilité de se soigner,
 
...Et les Macronistes, pour leur train de vie, pour l’UE qui leur amène les avantages dont ils vivent, pour l’immigration qui amène des consommateurs supplémentaires. Le problème, c’est que parmi tous ces groupes égoïstes, ceux qui soutiennent le pouvoir, sont ceux dont les choix portent le plus atteintes aux autres catégories de population.
 
Les intérêts des Macronistes entrent complètement en conflit avec ceux du reste de la population Française et à terme, paupériseront le peuple Français et l’éradiqueront.
 
Il est très important de constater que les Français ont voté plus massivement aux européennes. Mais cela ne suffira pas. Il faut aussi, qu’ils prennent conscience de leurs intérêts communs, au lieu d’éparpiller leurs votes sur une multiplicité de candidats.
 
Il faut que les Français, sans rejeter les problèmes écologiques, sachent que le meilleur allié des Macronistes est le parti écologiste, dont les dirigeants éloignés des problèmes sociaux comme les Macronistes, se soucient davantage de leur propre bien-être futur sans aucune empathie pour les problèmes du peuple.
 
Que va faire Bruno Lemaire, ce traître faussement gaulliste avant 2007 et vraiment Macroniste depuis, pour sauver la Branche Française de General Electric ?
 

Posté par zalandeau à 09:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :