Le mariage a d'abord été à l'origine, une institution religieuse, dans notre pays. Je rappelle que la France est la "fille ainée de l'église" (église catholique s'entend)...
 
Le mariage est maintenant et depuis très longtemps quand même, également une institution laïque.
 
Alors, quand on veut modifier une institution laïque, que vient faire le point de vue catholique ?
 
Certes, il y avait un certain mimétisme des modalités et dispositions concernant cette institution du mariage.
Alors, on comprend aisément que certains mélangent un petit peu la religion et la république, même si cela doit être proscrit au nom de la séparation de l'église et de l'état.
 
Mais admettons... Prenons la religion catholique...
 
Dieu n'a rien dit. Qui s'est exprimé au nom de Dieu ? Un prophète nommé Jésus (qui était Youd d'ailleurs : Il faisait le commerce du pain du vin et du poisson en les multipliant et en les vendant au noir)...
 
A-t-il parlé du mariage ? Non ! Tout ce qu'il a dit c'est "Aimez-vous les uns les autres" que je traduis bien volontiers par "les uns SUR les autres"...
C'est contre Jésus qu'ils devraient s'en prendre, ces tordus de grenouilles ou crapauds de bénitier... Car le projet de loi est directement inspiré de cette phrase du Christ.
 
Personnellement je trouve que ce projet de loi est complètement catholique et qu'à ce titre il est complètement communautariste et surtout laxiste.
 
Parce qu'aujourd'hui on veut marier les pédés, on veut marier les gouines...
Mais demain, on mariera les pédophiles avec des gosses ?
Et après-demain on fera des mariages zoophiles ?
 
Messieurs les socialos, vous êtes vraiment beaucoup trop scatholiques !