13 mai 2019

Communiqué officiel de l’association des anciens élèves : La guerre !

GSM

NDLA : Ces évènements datent de septembre 2015... J'avais omis de les publier... Suis-je bête !... C'étais le début du conflit ouvert...
 
Communiqué officiel de l’association des anciens élèves
 
NDLA : Je reçois ce communiqué officiel de la part de la présidence de l'association des anciens élèves :
 
> Chers camarades,
 
> Notre Association vient de vivre des heures difficiles. Nous vous avions informé que certains membres avait assigné notre Association et certains de ses dirigeants en novembre dernier. Après avoir tenté des discussions pour tenter de sortir de ce conflit, force a été de constater que la situation empirait, qu'ils empêchaient nos réunions de se tenir et menaçaient notre personnel. Nous avons donc été contraints de lancer une procédure de radiation à leur encontre, après leur avoir enjoint pendant 6 mois à nous expliquer pourquoi avoir procédé ainsi et tenté de trouver une solution amiable.
 
> Or lors du Conseil d'administration du 28 août dernier qui devait statuer sur la radiation de ces membres après avoir échangé avec eux pendant l'été, une dizaine d'entre eux sont venus forcer le passage pour empêcher la tenue de ce CA. Ils ont agi avec une telle violence que nous avons été contraints d'appeler la police pour nous protéger, après que l'huissier, notre avocate et le Président de l'association aient été violemment agressés. Des plaintes pénales ont dû être déposées contre ces agresseurs. Sous la protection de la police, nous avons finalement pu tenir notre CA et assuré un débat respectant les droits de chacun pour voter sur la radiation, une mesure que nous aurions préféré éviter. Certains ont été radiés, d'autres membres assignataires ne sont pas radiés. Aucun crédit ne peut être accordé aux communications à la hussarde que certains de ces agresseurs vous font passer à ce sujet.
 
> Nous vous informerons plus en détail de la suite mais nous voulions d'ores et déjà vous prévenir de ces faits très graves, malheureuse conclusion d'un an d'acharnement de la part d'un groupuscule d'anciens qui n'a pas accepté l'élection d'une nouvelle équipe. Ces derniers mois ont été particulièrement difficiles à supporter pour nos dirigeants élus bénévoles victimes de ces agissements et nos salariés. Nous leur rendons hommage et les remercions pour leur engagement et leur dévouement dans ces circonstances difficiles.
 
> Une telle issue est déplorable, mais le comportement de ceux qui se disaient nos camarades, l'est encore plus. C'est impardonnable et d'une gravité rare, ce dont ces personnes ne semblent pas avoir conscience. Nos valeurs développées à l'École (entraide, collaboration, altruisme, responsabilité, humilité, ouverture et honnêteté), socle de notre Association, semble être bien loin pour ces gens qui entachent l'honneur et la dignité de notre Association, notre école et notre profession. Nous ne laisserons pas des personnes prêtes à attaquer notre Président, des professions qui représentent le droit et l'ordre public comme l'huissier et l'avocat, insulter les administrateurs, les salariés, sans prendre les mesures nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre association qui est, et reste, le fer de lance de notre engagement.
 
> En attendant des jours meilleurs, nous communiquerons très prochainement avec nos chers camarades à ce sujet et sur nos projets associatifs.
 
> Le Président et le Bureau
 
NDLA : Les dirigeants élus de l'association ont actuellement une gestion calamiteuse des fonds publics et privés qui leur sont confiés, en passant des marchés en gré à gré à des prix prohibitifs, avec des entreprises au bord de la faillite, sans professionnalisme ni d'un coté ni de l'autre. Nous sommes tous en droit de nous demander si tant d'incompétence ne cache pas des intentions plus douteuses quant à la destination des fonds (construction de chambres d'étudiants : cela se chiffre en millions d'euros). Leur attitude est de nier, de récuser toute attaque sans se justifier sur aucun point. L'affaire est au tribunal et des avocats sont nommés...
 
J'ai donc pris la liberté de répondre à ces gens pleins de suffisance et malhonnêtes, qui préfèrent faire taire leurs accusateurs que se justifier, tout en se donnant bien évidemment, le beau rôle, dans ce communiqué officiel . J'avoue que je n'étais pas dans mon rôle, étant donné mon éloignement de ces deux amicales, l'une  félonne, l'autre résistante. J'ai quand même répondu aux félons : :
 
Je reçois votre "communiqué officiel", véritable avis gestapiste, qui ne cesse de me surprendre et c'est un doux euphémisme.
 
Votre façon de voir les choses est purement personnelle et totalement orientée.
 
En effet, tous ceux qui ont suivi les évènements pensent que vous, quarteron de dirigeants sans foi ni loi, ne respectez aucun des statuts et pire, n'avez aucune attitude respectueuse, transparente et intègre, que l'on pourrait attendre de la part de gens exerçant vos fonctions.
 
De fait, vous vous placez purement et simplement dans l'arbitraire d'un pouvoir personnel et avez rompu le fil de légitimité qui vous reliait à l'ensemble des anciens élèves non élus.
 
Je pense que la base saura vous faire démettre de vos responsabilités usurpatrices.
 
C'est toute la grâce que je vous souhaite.
 
Vous n'avez pas le bonjour.
 
POST SCRIPTUM : J'APPORTE MON SOUTIEN PLEIN ET ENTIER à TOUS LES ANCIENS FAISANT L'OBJET DE LA FATWA DES DIRIGEANTS DE L'ASSOCIATION !
 
NDLA : Je n'ai bien entendu jamais eu de réponse...
 

Posté par zalandeau à 09:49 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :