GSM

Écrit le 10 février 2013
 
"Nous", qui ça "nous" ?... Avons fait l'Europe. Quelle Europe ? Quel intérêt commun ? Quel but commun ?
 
- La France a voulu faire entrer pleins de pays, pour Noyer la puissance Allemande (Toujours aussi cons ces Français).
 
- L’Allemagne a voulu faire l'Europe, pour avoir un marché captif (Reconstituant ainsi son Östpolitik traditionnelle mais tous azimuts cette fois : Danke, kleine Franzosen, Arch, arch, arch... Traduction : Qu'ils sont cons ces Français...).
 
- L'Angleterre a voulu faire l'Europe, pour avoir les avantages mais pas les inconvénients (Ils y ont bien réussi "We are the champions in the world")
 
Les affairistes et financiers trouvent parfaitement leur compte dans ce gruyère sans défense et sans anticorps.
 
Depuis, la France n'est qu'une grosse hémorragie financière et économique, qui a échangé son emploi contre l'importation, sa croissance contre le surendettement, son savoir-faire contre la régression, ses ambitions d'avenir contre la résignation et le désespoir...
 
Ah, elle est belle "votre" Europe de merde ! Sortons de ce machin et recommençons tout à zéro. Revenons au temps de la CECA et de la PAC, c'est à dire au temps de l'intérêt partagé, des buts communs. (Y'a des cons qui vont dire : "Mais y'a pus de charbon, y'a pus d'acier". Circulez, j'parle pas aux nazes).
 
Quand aux angéliquement-cons, qu'ils continuent de donner du fric aux Polonais pour s'acheter des avions de chasse Américains...
 
NDLA : A l'époque les Angliches ne se souciaient encore pas de l'immigration massive et donc le Brexit n'était pas encore de saison...