08 avril 2019

Ma chronique – Sarko ou pas Sarko ?


GSM

Écrit le 14 août 2009
 
On entend souvent : « Les Français n’ont pas de mémoire, ce sont des veaux »
On entend aussi : « Les Français ne sont pas des imbéciles, ils comprennent parfaitement que l’on se fiche d’eux »
 
Lesquelles de ces assertions très opposées sont-t-elles vraies ?
Elles sont toutes vraies.
Il y a des Français qui étaient très remontés contre le monarque en mars et qui, la tempête se calmant, se retrouvent dans les sondages favorables au tyran, surtout s’ils croient ne plus figurer dans les prochaines victimes du prédateur (Egoïsme, combien  commettras-tu d’injustices ?)
Il y en a d’autres, qui ne disent rien, mais qui s’informent et qui voient que même si la politique autocratique a mis la pédale douce, elle n’en continue pas moins son œuvre destructrice…
 
(Quand on ajoute à cela que les sondages publiés par « Opinion Way » sont financés par les caisses de l’état, et commandés par les complices libéraux TF1 et LCI (Bouygues), il faut bien entendu, mettre un bémol à la cote de popularité du despote)…
 
Je me pose une question, juste une seule… Après avoir été des homo-erectus, les Français ont-ils envie de revenir au servage, ou bien peuvent-ils continuer dans le sens du progrès des deux derniers siècles qui a fait d’eux des socio-Franciscus ?
 
Le nouveau progrès, est-il :
-         d’organiser une société harmonieuse, solidaire et juste,
-         ou bien de suivre la doxa néolibérale prônant la sélection naturelle, et bientôt l’eugénisme ; l’accaparation du pouvoir, du savoir et des ressources par les riches, la suppression de la solidarité nationale, la mise en concurrence des pauvres de la planète au seul profit de la sphère financière ?
 
La réponse va de soi, bien sur : Aucun progrès ne peut être une régression à l’état bestial…
 
Alors, mes chers compatriotes, je comprends bien qu’une frange d’entre vous ait été abusée par le double langage de cet usurpateur de notre démocratie républicaine et laïque.
Mais n’oubliez pas et ne pardonnez pas ! Ce serait la meilleure façon de reconduire dans ses fonctions monarchiquement perverties un président vendu au libéralisme, qui, au lieu de compenser les injustices du secteur privé, généralise l’iniquité, la pauvreté et l’égoïsme…
 
Puisque l’état est provisoirement allié au démon libéral, il est de votre devoir de fonder une opposition crédible, unie sur ses valeurs communes, au niveau partisan et au niveau syndical… C’est une Question fondamentale pour la survie du « French way of life ! »
 
NDLA : Toute ressemblance avec la situation actuelle avec Macron au pouvoir, n'est pas voulue par le narrateur, mais le fait que les Français savent se tromper à chaque élection présidentielle...

Posté par zalandeau à 09:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :