GSM

Ecrit le 10 novembre 2014
 
La vérité est encore une notion fondamentale à rapprocher des notions de liberté, d’égalité et de fraternité…
C’est avec la parole que se sont construites ces notions morales et fondatrices des sociétés humaines. Il fallut pour cela rechercher entre ces mots, phrases et idées prononcés, LA vérité.
 
En fait la vérité n'est pas une et indivisible, elle est multiple. Tout comme le mensonge d'ailleurs.
 
D'où la difficulté et l'errance dans lesquelles errent les peuples, tant il est difficile de se frayer un chemin dans toutes ces "bonnes paroles" assenées et non comprises ou comprises de travers...
 
Au début était le verbe, dit-on... Mais on ne nous a jamais dit que le verbe était toujours au service du bien. Car en fait, le verbe est le plus souvent au service de la part la plus machiavélique ou inavouable du cerveau humain. Cela est de plus en plus vrai, à mesure que la marchandisation de notre espace privé remplace l’ancienne conquête des espaces infinis. La finitude de notre monde étant acquise, le verbe se retourne vers le petit, afin de se glisser dans l’oreille des individus pris un par un par un processus d’endoctrinement global des cerveaux humains…
 
Mais la vérité n’est jamais acquise, elle se remet en question au fil du temps, il faut la faire vivre en la recherchant à travers le champ infini de l’intoxication politico-médiatique…
 
Peut-on enseigner cela à nos enfants ?