16 janvier 2019

Mémoires et radotages (199) – La lettre à Macron que l’on croyait perdue, c’était les GJ qui l’avaient dans leurs…


GSM

Écrit le 15 janvier 2019.
 
Dès lundi matin, j’ai bien entendu téléchargé la lettre de Macron à tous les Français…
 
Je l’ai imprimée et lue bien sûr. Je n’éprouve aucune envie de la publier, tant, malgré son écriture choisie et sa facilité de lecture, elle est mièvre et remplie de cette morgue, que décidément le souverain absolu ne parvient jamais à cacher tout à fait…
Mais pour ceux que cela intéresse :
 
En effet, il prétend donner les quatre champs de questions qui doivent être abordés par les Français lors de ce débat ! Bien sur il évoque quand même la possibilité d’évoquer d’autres sujets…
 
Mais concrètement… Quand un gus Lambda se pointera voir son maire et lui proposera :
-La démission de Macron,
ou
-L’instauration du Référendum d’Initiative Citoyenne révocatoire,
ou
-La dissolution du parlement,
ou
-Une assemblée constituante pour fonder une 6ème république,
ou
-Le rétablissement de l’ISF (dont Macron ne veut absolument pas entendre parler)…
 
Je crois que la majorité des maires, quels qu’ils soient et surtout ceux qui n’ont que des petites communes très dépendantes de l’état… effaceront négligemment ce genre de proposition, pour ne pas déplaire au seigneur dont ils dépendent en fin de compte… Certains maires seront je l'espère courageux et transmettront les revendications non correctes par rapport à la ligne officielle...
Mais ensuite, cela passera entre différentes mains, qui seront autant de filtres... Et Macron lui-même abandonnera ce qui lui déplaît, c'est bien évident !
Et donc les seuls sujets qui seront retranscrits seront ceux qui répondent à la trame des 4 sujets imposés par le monarque absolu…
Telles les réponses des candidats au jeu « Qui veut gagner des millions », nous ne pourrons répondre que « Réponse B, Emmanuel »… ou « réponse D, Emmanuel »…
 
Tous ce qui ne rentrera pas dans la grille, comme « Réponse E, Ducon ! »… sera éliminé...
 
Je me demande si nous serons notés comme lorsque, jadis, nous rendions nos devoirs de dissertation ? Il y aura beaucoup de « Hors sujet », à mon avis… Les citoyens traités comme des élèves de Môssieur Macron ! Ce n’est pas drôle finalement… Très triste…
 
Alors à quoi bon répondre à ce grand débat ? On sait très bien que cela n’apportera rien alors que les réponses retenues seront celles qui s’inscriront totalement dans la grille de lecture des économies que Macron veut réaliser…
 
Ah, oui ! J’oubliais de préciser : Les questions portent sur ce qu’il faut économiser et non pas sur ce qui nous manque…
 
Cependant si notre Maire pratique ce genre de « recueil de nos doléances », j’irais quand même lui apporter une liste de mes revendications, quitte à ce qu’elles soient amputées par cette autocensure que tout féal doit à son suzerain…
 
Ce grand débat sera une comédie de communication, qui aboutira par filtrages successifs, à conforter les choix déjà bien définis d’un Jupiter qui garde son cap, imperturbable, malgré la tempête qu’il a déclenchée… Et il permettra à Macron de faire son show et d'avoir à nouveau, l'occasion de séduire les spectateurs par ses tours de prestidigitation verbales !
Mais au moins j’aurais la conscience tranquille d’avoir exprimé mes idées, sachant qu’elles ne seront pas prises en compte…
Je ne veux absolument pas que l’on dise : Les Français se sont abstenus ; ils n’ont rien à dire ; ils sont satisfaits de leur sort…
 
Mais au moins, si nous répondons à ce débat, nous pourrons tous dire : « Ce n’est pas ce que nous avons demandé, ce n’est pas ce que nous revendiquons. Ce Monarque ne nous écoute pas » !
 

Posté par zalandeau à 09:46 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,