02 janvier 2019

Trière Vélaire

GSM

Ecrit en septembre 2014
 
Bon, bon, ça va... A la demande générale je vais faire un digest du bouquin de Trière Vélaire. (Vélaire : relatif au voile du palais)...
"Merci pour ce moment" : Un grand tirage (d'un petit zizi dans une grande cheminée).
 
D'abord il faut vous parler de la couverture : Jaune devant et marron derrière. Ce livre en forme de slip sent le sperme et la cyprine. Pour vous mettre dans l'ambiance allez manger un plateau de fruits de mer avariés, ça sent la moule qui pue et la crevette pas fraiche...
 
Un passionnant règlement de compte à OK Caralho (prononcer carail en Portouguaiche). Les aventures de la foune en chaleur et du zobard à tête chercheuse, ou comment on se prend pour la reine de France en plongeant le nez dans les calcifs !
Vous y découvrirez une Vélaire très vénère même pas vaccinée contre l'hystérie-tétanos, à la conquête du mont blanc avec son mont de Vénus. 
 
Un livre passionnant pour ceux qui aiment les odeurs de marée et les histoires de cul pipole où sont mélangés le sexe et la politique (la baise privée et celle pratiquée à sec sur les citoyens).
 
Pour les autres : n'entrez pas dans la librairie il y a du foutre partout, ça glisse !
 
NDA : Si je l'ai lu ? Si je vais le lire ? Ça va pas la tête, non ? On n'est pas obligé de lire pour critiquer, quand même ?
 

Posté par zalandeau à 11:31 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :