GSMJe suis moyennement content d’avoir une maison-prison,
Une taudis qui sent le le graillon.

 
Je suis content de conduire ma voiture,
Si elle pouvait m'emmener loin, sans retour dans une grande explosion.

 
Je suis surpris de me réveiller lors d’un matin nouveau,
Après chaque endormissement.

 
Suis-je content d’avoir des enfants ?
Serais-je content lorsque l’on ne pourra plus manger tous autour de la même table, faute d'argent ?

 
Je ne suis pas content quand elle est là…
A me faire chier, à m'espionner, la méchanceté à la bouche,
Elle m'ignore sauf pour trouver des prétextes de jalousie…
Je suis très mécontent…

 
Je suis prisonnier de ne pouvoir voyager ni prendre l’avion,
Quelle connerie j'ai faite de l’avoir rencontrée.

 
Je suis content quand mon téléphone sonne, l’appel est de quelqu'un d'autre qu'elle, je suis content…
 
Je suis content de ne pas encore trop faire de fautes aux dictées.
 
Je suis content d’ouvrir mes mails et d’y trouver des mots de la tendresse et des sourires;
 
Je suis content d’avoir des amis authentiques, même s'ils ne sont plus nombreux et qu'ils ont leur vie bien ailleurs.
Ils ont réussi à me supporter au fond de mon trou. Cela devrait suffire à dire que si je suis croyant,

 
C'est pour prier pour ceux que j'aime et non pour moi. Et si je remercie Dieu, c'est pas souvent,
 
Où alors c'est d'avance, quitte à être escroqué.