GSM

 

Souvenirs de tout, souvenirs de toi, de vous, d’eux…
Aventures et aventure… J’ai aimé les aventures, j’ai aimé l’aventure…

 
La mort et l’amour ont été des compagnes de vie… Pourquoi, fallait-il tout cela ? Pourquoi j’ai cherché ? Pourquoi j’ai trouvé ces émotions fortes ? Est-ce le destin de l’homme, que de côtoyer les précipices ? Un certain goût du risque, ne m’a-t-il pas poussé ?

 
Un jour, on quitte sans s’en apercevoir ce monde aventureux de l’action pour entrer dans un autre monde, celui du Souvenir.
Il n’y a plus que des souvenirs, souvenir d’avoir été, souvenir d’avoir fait, souvenir d’avoir gagné, souvenir de satisfaction, souvenir de défaite et de cicatrice…
Les souvenirs ne se racontent pas, ils se vivent, au passé, comme un présent ancien, un présent du passé, pour supporter le présent…

 
Finirai-je mes récits ? En ai-je l’envie ? C’est l’instant du souvenir, un moment d’émotion, d’interrogation et de regret, où il n’est pas de place pour la formalisation, mais seulement pour le retour sur soi-même…