27 octobre 2018

lé g'ands sé con


GSM

" Raaaaa, ti'po, mam-mam, hignnnn "
 
{ Ze suis bébé, moua ! Si ze savais pa’ler, ze leu di'ais : "Comment faire confiance à des gens sans humour ?" } 
 
On ne peut rire de tout avec tout le monde. Cela est si vrai, que beaucoup de gens aiment à rire des autres, par cruauté, par bêtise. Mais combien savent rire d’eux-mêmes ? Combien savent prendre du recul, se transcender, se relativiser ?

 
A ne pas savoir rire de soi, ils révèlent leur profonde certitude en eux-mêmes, leur pensée intangible et vaniteuse, leur radicalisme en fait !
Ils pensent, donc, ils sont ce qu’ils pensent et pas ce que les autres pensent d’eux ! Leur vérité est seule et unique, sans âme, car sans faille, monolithique, illusoire…
 
J’en ai vu qui au nom d’une religion, se faisaient doux, tolérants, « démocrates », pour expliquer les principes ouverts et inoffensifs de leur foi ou de leurs idées… Mais à l’épreuve de la plaisanterie, ils se révèlent soudain, tels qu’ils sont : intolérants, exclusifs, dogmatiques, conquérants, colonisateurs et envahisseurs, disposés à imposer et non à partager…
 
Il est donc fort simple de savoir à qui nous avons à faire… L’humour fait révéler la nature profonde et réelle des gens, celle qu’ils cachent au fond d’eux-mêmes, jusqu’au point où ils parviennent à leurs fins, à leurs objectifs. Ils tombent alors le masque et font éclore leur intolérance, leur morgue, leur arrogance avec un mépris de ce que pensent les autres. On voit qu’il est impossible d’accorder une quelconque confiance à ces êtres vils, dissimulateurs, menteurs et surtout sans humour sur eux-mêmes !
 
Celui qui ne sait rire de lui-même peut cacher le pire tyran…
 
{ Mais ze sais pas pa’ler...}
 

Posté par zalandeau à 09:48 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :