GSM

Aberrant ! Je rêve ! Aurais-je écrit les paroles du discours de Nicolas Sarkozy devant le congrès ?
Mes mots… Il utilise mes mots de Gaulliste, il utilise mes idéaux sociaux et républicains…
Comment cela peut-il être possible ? Après ce qu’il a fait ?... 
 
Cela pourrait être un rêve, comme beaucoup en ont eu avant mai 2007… Une parole qui donne confiance, des promesses qui donnent envie, des perspectives qui donnent espoir…
 
Mais après deux ans de pratique, comment croire un seul mot de ces phrases de rassemblement et d’espérance ? 
 
Cela sera un cauchemar, si ces paroles prennent, comme c’est le cas depuis deux ans, la forme d’une action contraire aux mots qui les portent…
 
Alors comme en 2007, je dis, j’attends, je vois, j’écoute, je constate, je tâche de bien comprendre et je porterai jugement, comme je l’ai toujours fait…
 
De toute façon on ne peut rien faire d’autre étant donné que ce discours a bien entendu semé le doute et redonné une confiance provisoire dans ce monarque qui se pose tant en défenseur des valeurs républicaines.
Par ses mots, il a fait retomber la colère qui montait contre lui, se donnant comme il le dit, le temps de continuer ses « réformes ». 
 
Hélas, ses réformes ne sont jusqu’ici que de la casse sociale et de la distribution aux plus nantis… Et c’est cela qu’il veut poursuivre… 
 
Alors « oui » à Sarkozy, si cet homme là a changé, si cet homme ne ment plus et est subitement devenu sincère…
Mais je dis plus certainement « non » à cette nouvelle escroquerie des mots et des idées, « non » à ses mensonges…
 
Je reste sur mes gardes et ne manquerai pas de donner mon avis…
 
© zalandeau, le vendredi 3 juillet 2009
 
NDLA :  En 2018, neuf années plus tard, nous sommes dans la même situation avec un certain Macron, aussi menteur que le Sarko, autant monarchique, aussi incapable, aux actes aussi catastrophiques et aux effets aussi contraires aux intérêts de la nation...