26 août 2018

Nostalgie sans rime ni raison

GSM



 
Instants de bonheur, moments oubliés, enfouis dans mon cœur, que le vent ramène, je te revois jolie, souriante et radieuse, je te croyais vivante, je te croyais heureuse.
Aucun autre n’avait tes sourires, qui m’étaient tous réservés. Tu m’avais séduit de tes yeux de biche.
Je t’ai donné mon cœur, mais tu l’as déserté.
Je tends vers toi mes bras mais ton ombre me fuit.
Étrangère et distante je ne reconnais plus celle qui a fait battre mon cœur.
Mes mots ne sonnent plus ni rimes ni raison. Je ne sais qui tu es… Peut-être bien une autre.
Indifférence et haine, au lieu de rires et tendresse. Les débris de l’amour sont impitoyables.

Aimer n’est pas un fait. Aimer est une chimère. Aimer n’existe pas…

Posté par zalandeau à 09:46 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :