25 août 2018

... Sinon, passez votre chemin

GSM

Qui êtes vous, qui passez devant mon huis ?
 
Ami ? Entrez-donc je vous prie et venez vous asseoir. Refermez bien la porte afin que l'on ne nous vienne déranger. L'amitié est intime et n'a nul besoin d'auditoire.
 
Faux-ami ? Passant ? Passez votre chemin. Il n'est céans aucune place pour présence inopportune. Allez de par ailleurs colporter vos ragots, vos villénies et faites supporter votre morgue niaise à d'autre hôte plus complaisant. Ici, il n'est de place assez grande que pour les gens d'estime et de confiance !
 

Posté par zalandeau à 09:47 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :