10 août 2018

A quoi peut pousser la Mégalo-thymie ?

GSM

Cela me remémore plusieurs souvenirs... Cela se passait il y a un peu moins de dix ans
L'un est assez récent et il me plait de le narrer...
J'ai connu un blogueur qui voulait absolument être mon "ami" bloguesque. Il était terne mais obséquieux. Il parvint à gagner ma confiance.
Puis un jour il me pourrit la vie, vis à vis des autres, puis me raya de la liste de ses amis.
Je fermais alors tous mes blogs, puisque, très rapidement, je n'étais entouré que d'ingratitude, parmi ceux qui fréquentaient mes blogs et qui subitement les désertaient...
Il prit ainsi ma place auprès de mes amis dont il s'était "accaparé" et publia des textes et des idées qui n'étaient pas les siens : C'était les miens et d'autres, qu'il prit bien soin de signer ou de faire passer pour siens...
Certains blogueurs avisés s’aperçurent que son vocabulaire, sa grammaire et son orthographe n'étaient pas les mêmes, selon que ses articles étaient élaborés ou quelconques... Mais bientôt, sa fausse créativité se tarit... Il n'avait pas assez copié...
 
Ce cas relève de la mégalo-thymie et je trouve cela drôle... Mais dans le fond je sais que les conséquences pourraient être bien plus graves dans d'autres circonstances...
 
J'ai refait un blog... Et tout le monde a bien compris ce qui était arrivé : Mon style était reconnaissable entre tous. Mais avant ce revirement, combien m'avaient tourné le dos. Les gens c'est comme ça... L'autre (le mégalothymiaque), a subitement déserté les blogs où il sévissait et est allé s'incruster ailleurs...
 
Je suis dans mon coin et je suis bien. J'espère que ce syndrome ne me touchera pas... Quoique... parfois... Je me demande...

Posté par zalandeau à 09:47 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :