GSM

S’agissant de l’affaire Ben Bella… Non ?... Ben Arfa, alors ?... Non plus ?... Benabar ?... Ben Allah, si vous voulez !… En fait, à quoi bon retenir le nom de ce personnage sans grande importance ?
L’affaire n’a d’importance que parce qu’il s’agit d’un maillon faible relié directement à la personne de Macron !
Je ne vais pas raconter les tenants et aboutissants de ce scandale d’état… Chacun peut piocher dans les médias la saveur gratinée de ce feuilleton de l’été, impliquant toute la sphère médiatique, les autorités policières, gouvernementales, ainsi que les deux chambres du congrès…
 
Pour autant, j’approuve totalement l’indignation émise par tous ces intervenants, non pas pour le fond des choses de ce fait divers, mais pour l’atteinte qu’il fait peser sur le Monarque absolu que notre cinquième république a le don de générer, au mépris absolu de la représentativité de l’opinion publique et des majorités bafouées, gouvernées par des minorités soudées par des intérêts de classe et avantagées par un système électoral inique !
 
Oui, je le répète : Tout est bon pour tirer à vue sur Macron, le bonimenteur qui a escroqué un électorat et qui, selon moi, n’a que ce qu’il mérite !
 
Je sais, aucune procédure « d’Impeachment », ne destituera le dictateur élu, car nous ne sommes pas les USA, nous n’avons pratiquement aucun moyen de foutre à la porte les présidents qui se payent notre portrait. La destitution est presque impossible… Sauf s’il saute du train et marche en chemise de nuit sur la voie ferrée sans savoir qui il est ! Mais, il ne prend pas le train : Pas fou le mec !
 
Alors allons-y ! Feu sur le tyran ! Tout scandale est bon ! Même l’affaire Ben-J’sais pas quoi ! C'est de la résistance active !