GSM

Car tel est mon bon plaisir
 
Accoudé aux créneaux du rempart le plus haut, la grande tour, que vous nommerez plus tard "donjon", j'observois les passages sur le chemin qui alloit de Paris à Orléans.
 
Les passants fesoient file longue et dense devant l'octroi que j'y fist ordonner. Je pensois que les écus ainsi prélevés, me permettroient de lever plus grande armée et de bastir muraille pour défendre le bourg.
 
Ainsi, il suffisoit qu'octroi fust ordonné, pour que pièces sonnantes et trébuchantes tombassent dans l'escarcelle de celui qui l'ordonne !
 
Ce qui fust imposé, sera force de loi...
Ainsi le bon peuple nourrira les féaux du Roy...
Et il en sera ainsi, pour la nuit des temps...
Si le Roy mon suzerain me laissoit liberté d'ordonner plus encore...
 
Capitaine Jacques d’Hangest
Commandant la garde Royale de Mont Lehericus