01 juillet 2018

Que ferais-tu ?

GSM

Ecrit le 16 mars 2015
 
Depuis quand ne t’ai-je pas parlé ? Si longtemps, trop longtemps…
J’ai tant de choses à te demander. J’ai toujours remis à plus tard, ce n’était pas urgent à l’époque, j’avais tout mon temps. Tant de questions me vrillent le cerveau…
 
Comment as-tu vécu le devenir de tes enfants ? Comment as-tu surmonté les coups du sort et les déceptions ?
Est-ce que, comme moi, tu ne savais plus ce qui s’était passé avant, est-ce que cela ne te préoccupais plus ? Pouvais-tu être tellement stressé par le non-avenir de tes enfants ? Cela te causait-t-il bien du tourment, bien du tracas, comme à moi ? Se passait-il un matin où tu ne pensais pas à leur vie future sans emploi, sans espoir ? As-tu fait un cauchemar dans lequel un kidnappeur te donnait le choix entre donner le nom d’un de tes enfants qu’il tuerait en laissant la vie aux deux autres ou bien il tuerait les trois, si tu ne disais rien ?
Est-ce que pendant des semaines tu faisais des insomnies avec toutes sortes de pensées noires pendant de longues heures d’éveil ?
 
T’est-il arrivé de prendre un vieux cachet de somnifère, dans une boite périmée depuis quatre ans ?
J’ai bien dormi, mais je suis dans les vapes ce matin et mes idées sont toujours aussi noires.
Parvenais-tu à dormir, en pensant à tes enfants ? T’es-tu reproché de les avoir mis au monde ? Tu me dirais peut-être que je ne suis pas coupable, mais je me sens quand même responsable de leur venue en ce monde pour lequel je n’ai pas su les préparer, pour lequel je ne leur ai pas donné de clé. Je ne leur ai pas donné le bon patrimoine génétique…
 
Comment as-tu réagi aux dérives de ma sœur ? Est-il normal de culpabiliser ? Que dois-je faire pour ne pas replonger dans la dépression, car je sais que cette fois, si c’est le cas, ce sera un voyage jusqu’à la fin…
Je crois que je n’ai plus la force, plus l’envie de continuer, plus d’espoir, plus de but…
 
Que ferais-tu à ma place ? Comment as-tu fait Papa ?
 
Oui, je sais, Papa, cela ira mieux demain, s’il fait plus chaud et s’il y a du soleil… Mais tout comme aujourd'hui, il sera trop tard pour te poser ces questions... Et je n'aurai pas davantage de réponses...

Posté par zalandeau à 08:47 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :