GSM

Prison d’état
 
Ainsi, sous le règne du bon Roy Saint Louis, Guillaume, évesque de Paris, regardoit le Chastel de Mont Lehericus comme situé au fin cœur du Royaume de France.
 
Plus tard, le comte de Hainaut s’étoit révolté contre le Roy Philippe le Bel.
 
Celui-ci fist enfermer le séditieux dans la tour de Mont Lehericus en 1292 et 1293.
 
Sur la somme de 1800 livres que la prévosté de Paris fist don au Roy Philippe le Bel, en 1304 pour la subvention de l’armée de Flandres, la chastellenie de Flandres payoit 1220 livres, ce qui montroit sa puissance, mais fesoit monter sa rancœur envers son féal le Roy de France.
 
En 1311, Louis, filliot aisné de Robert, comte de Flandres étoit mis en geosle dans la tour de Mont Lehericus, confirmant ainsi le le rosle de prison d’état du Chastel.
 
En 1316, Philippe, comte de Poitiers, visitoit le chastel de Mont Lehericus. Les lépreux étoient soupçonnés d’empoisonner les puits.
 
Par ordonnance Royale du 2 septembre 1321, Guillaume de Guerville, receveur de la vicomté de Paris fesoit nettoyer le puits du Chastel, pour le doute qu’avoit Pierre Guillard, garde du chastel, chastellenie et comté de Mont Lehericus, que les lépreux ne l’eussent empoisonné.
 
Puis le Roy Charles V visita le chastel en 1332. Quel ne fust pas la liesse qui entoura Sire Charles sur son fier destrier, accompagné de sa garde de chevaliers. Oncques le bourg de Montlhéry et le chastel ne virent de festoyment plus magnificent, et joyeux.