GSM

Milon II, le grand floué dans l'affaire, demandoit réparation au nouveau Roy de France Louis VI le Gros. Celui-ci, accédant à la requeste lui remis la tour de Mons Lehericus.
Milon II n'avoit plus qu'à reconstruire les fortifications. Mais en bois, car les finances étoient en baisse.
Mais la destinée funeste de Milon le poursuivit, puisque son cousin, (issu des Garlandes ), l'étrangloit...
Milon à peine mis en terre, le Roy excédé, faisoit main basse sur ce Castel de Mons Lehericus et en fit possession de la couronne !
 
Un bourg s'érigeoit ensuite, qui fust fortifié. Une garnison royale y prit place.
Les Roys qui se succédèrent y séjournèrent fréquemment.
 
C'est finalement Le Roy Philippe Auguste qui fist reconstruire en dur, le Castel de 1200 à 1205.
 
Outre le Donjon (la grosse tour de 22 coudées (9,50 ml) de diamestre), ce Castel fust édifié en pentagone, flanqué de 4 tours de flanquement à pan coupé intérieur d'un diamestre de 17 coudées (7,50 ml).
De plus une tour-porte carrée interdisoit l'accès à tout importun éventuel.
Les parois étoient toutes de 4 coudées et demie (2,00 ml) d'épaisseur.
 
Le pont levi pivotoit et prenoit place dans une feuillure de l'ébrasement de la poterne...
Il permettoit la sécurité, l'approvisionnement, les contre-attaques ou les fuites salvatrices.