GSM


Ecrit le 1er juillet 2014
 
http://www.liberation.fr/societe/2014/07/01/nicolas-sarkozy-entendu-a-l-office-anti-corruption-de-la-police-judiciaire_1054534?xtor=rss-450
 
Ah ! Quelle nouvelle douce à mon coeur ! Quelle plaisante information ! Quelle magnifique journée ! Alléluila ! Le gris du ciel devient bleu ! Les nuages sont couleur de soleil !
 
Hosanna ! Finalement, et si Dieu existait ?
 
Allons enfants de la patri-i-e... La victoire en chantant, nous ouvre la carrière...
 
Fantastico ! Merveilloso ! Caralho ! Fodase ! Son of a bitch !
Bon... Profitons vite, très vite... Parce que cela ne durera pas, hélas... Où a-t-on vu dans l'histoire du monde, le diable définitivement terrassé ? Cela n'est jamais arrivé. Ou bien alors, sommes-nous au début de l'avènement du Paradis sur terre ?
 
Je ne résiste pas à l'envie :

 
 
 
 

Nicolas Sarkozy en garde à vue

LIBERATION avec AFP 1 juillet 2014 à 08:16 (Mis à jour : 1 juillet 2014 à 09:17)

Nicolas Sarkozy à Berlin en février.Nicolas Sarkozy à Berlin en février. (Photo Clemens Bilan. AFP)
EN DIRECT

L'ancien président est entendu dans le cadre d'une affaire présumée de trafic d'influence. C'est la première fois qu'un ancien chef de l'Etat est placé en garde à vue en France.

 
L'essentiel
• Nicolas Sarkozy a été placé en garde à vue tôt mardi matin dans le cadre de l'affaire de trafic d'influence présumé, où il est soupçonné d'avoir proposé un poste prestigieux à un magistrat de la Cour de cassation en échange d'informations sur les procédures le visant.
 
• Ce magistrat, Gilbert Azibert, a été placé en garde à vue dès lundi, de même qu'un de ses confrères, Patrick Sassoust, et l'avocat de Nicolas Sarkozy, Thierry Herzog.
 

 

Sur le même sujet 9h10. «Avec Nicolas Sarkozy, on est habitué à l’inédit. Hier, c’étaient de hauts magistrats [...] aujourd’hui l’ancien président de la République. C’est une affaire sérieuse, mais je n’ai pas à apporter de commentaire», estime sur France Culture le minsitre du Travail, François Rebsamen. «Il y a une action judiciaire, j’attends d’en voir les conclusions, mais disons que la période a été marquée quand même en matière de dépenses financières, de non respect des règles, par des excès qui se retrouvent aujourd’hui devant la justice», a-t-il ajouté.
Le ministre de l'Agriculture Stephane le Foll, à Paris, le 4 avril 2014
8h40.«La justice enquête, elle doit aller jusqu’au bout, Nicolas Sarkozy est un justiciable comme les autres», déclare le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll (photo AFP) sur i>TELE, alors que la chaîne venait d’interrompre son interview pour diffuser en direct l'arrivée de l'ancien président à la PJ. Elle a diffusé les images du départ de l’ex-chef de l’Etat de son domicile parisien, puis de l’arrivée de la voiture à l’office anti-corruption de la police judiciaire.
Interrogé sur les accusations, à droite, d’une instrumentalisation politique des procédures judiciaires pour faire tort à Sarkozy, Le Foll les a rejetées, soulignant : «J’ai même été accusé d’être à la tête d’un cabinet noir»; «Ceux qui font ça», a-t-il dit, veulent «essayer de donner l’impression que c’est ailleurs que ça se passe.»
«Ce feuilleton que vous laissez imaginer comme étant avec des rebondissements continus faits pour déstabiliser Nicolas Sarkozy, c’est d’abord des faits», a ajouté le proche de François Hollande. «On doit y voir clair», a-t-il insisté, tout en demandant aussi «la transparence» sur le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy.

Sarkozy placé en garde à vue

8h15. Nicolas Sarkozy est placé en garde à vue, mesure inédite pour un ancien chef de l’Etat, indique une source judiciaire. Les enquêteurs de l’office anti-corruption (Oclciff) de la PJ française vont pouvoir entendre Nicolas Sarkozy pendant une durée pouvant aller jusqu’à 24 heures, éventuellement renouvelable une fois.
8 heures. A bord d'une voiture noire aux vitres teintées, Nicolas Sarkozy arrive à l’office anti-corruption de la police judiciaire, indique à l’AFP une source policière. L’avocat de Nicolas Sarkozy, Thierry Herzog, y est placé en garde à vue depuis lundi, tout comme deux hauts magistrats du parquet général de la Cour de cassation.
 
De toute façon, je crois que Sarko, lui-même avocat marron, entouré d'avocats marrons... Saura s'en tirer sans bobo...  Ce ne sera pas la première fois qu'il passera à travaers les mailles du filet. Ce sera immoral, mais c'est ainsi, la racaille s'en sort toujours...