GSM

 

Le 8 mai 1945, Paris célèbre une fête immense. Le peuple français est en liesse, libéré. Accueilli en héros, le général de Gaulle vient annoncer la capitulation de l'Allemagne, qui marque la fin de la seconde guerre mondiale en Europe. Une semaine plus tôt, Adolf Hitler s'est suicidé dans son bunker. Et dans la nuit du 7 mai, le maréchal allemand Alfred Jodl signe la reddition de son pays à Reims (Marne). La France assiste à l'événement mais en simple témoin.

Pour le symbole, les Soviétiques veulent une signature à Berlin. C'est donc le 8 mai, en présence des alliés, que le IIIe Reich capitule. L'histoire a retenu cette date pour marquer la fin en Europe d'un conflit inouï, marqué par 55 millions de morts et des dégâts matériels considérables et définitivement enterré le 2 septembre 1945, avec la signature de l'acte de capitulation du Japon...

L'espoir renaît...

 

Paris le 8 Mai 1945

 

8 mai 2018 : 73 ans après, le chômage, la misère et l'immigration massive sont les nouvelles ruines de la France et de l'espoir...