22 avril 2018

Quelle saloperie

GSM

Elle remet ça, aujourd’hui… N’accorder aucun crédit à ma parole !
 
Puisqu’une personne qui m’est proche n’a pas confiance en moi, depuis si longtemps qu’elle me connaît, il n’y a que deux solutions : Elle est folle ou elle a raison…
 
Si elle a raison, c’est que je suis un bon à rien sans parole et sans honneur, un filou, doublé d’un menteur. Je ne tiens ni promesse, ni don de moi, préférant la facilité du laisser-aller à l’exigence de la rigueur morale…
Alors pourquoi avec si peu de valeurs éthique, ai-je échoué dans la société de l’immoral et de l’hypocrisie ?
 
Pourquoi doué de la qualité des grands lâches égoïstes, ai-je raté l’ascenseur social de la perfidie et de la langue de bois ?
 
Alors, je ne comprends plus… J’étais peut-être un bon à rien au petit pied, si nul que cela se voyait tout de suite…
 
N’accorder aucun crédit à ma parole ! Franchement...
 
Ce serait un homme il y a longtemps que je l’aurais allongé sur le sol, cassé les cotes jusqu’à ce qu’il en crache ses poumons, piétiné la gueule à l’en exploser !…
 
Cette pétasse, que je nourris, que je loge et à qui, j’avais accordé ma confiance, qui transforme ma maison en un tas de fumier, que je supporte malgré moi, avec commisération : oser mettre ma parole en doute !
 
Ma seule valeur, ma seule fierté, c’est l’honneur, le respect de la parole donnée, le sacrifice, le devoir, le courage…
Alors non ! Ses assertions ne sont que des basses manœuvres perfides, pour me faire douter de moi, ou bien de la folie, comme ses troubles obsessionnels compulsifs, comme sa manie de la saleté…
 
Je vais changer d’air, pour éviter ses putains de mauvaises ondes…
 

Posté par zalandeau à 09:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :