GSM

Écrit le 12 juin 2011
 
L’échec de l’interventionnisme Sarkozyen en Libye ? Pourquoi en parler ? Après tout c’était prévu : Toute initiative de Nikola 1er est vouée à l’échec ! C’est maintenant un postulat ! Après Euclide, dont le principe indémontrable est à la base de la géométrie moderne, nous avons Nikola 1er, roi de la ploutocratie Française… Ce postulat Nikolaiesque pourrait s’énoncer ainsi : « Toute tentative d’action de Nikola 1er se solde par un échec »… Trois mois d'intervention, Kadhafi inatteignable, 50% du pays détruit, les troupes fidèles au dictateur toujours aussi puissantes et meurtrières...
 
Il faudrait que les Français s'interrogent sur un enchainement bizarre... Sarko invite son grand pote dictateur de Libye...  Ils se foutent la honte mutuellement à Paris... Et Ensuite, Nikola fait tout pour aller le zigouiller dans les sables de son désert... Y parviendra-t-il ? Dès la chose faite, plus aucune action tendant à stabiliser la Libye ne serait alors engagée, alors que normalement c'était le but recherché officiellement... Comment se fait-il que celui qui se prétend notre Président, n'aime soudain plus son pote le dictateur... Peut-être ne le savait-il pas ! " Oh zut Kadhafi est un dictateur, je vais aller le renverser !".
 
On a l'impression d'un règlement de compte... Genre, complice encombrant, d'un trafic juteux et illicite : « Si un jour Kadhafi parlait, je serais dans la merde ? Allons le supprimer ! ». Mais pour l'instant, Mouammar reste introuvable, au grand dam de notre souverain énervé et le chaos règne comme jamais en libye. Saurons-nous un jour la vérité sur cette intervention incompréhensible ?
 
Quoiqu’il en soit, l’actualité vient encore au secours de Nikola le petit : La DSK-manie a pris toute la largeur des médias et occulte cette honte Nationale que nous éprouvons…
 
Le peuple Français n’a jamais été aussi éloigné de son identité nationale, républicaine, sociale, solidaire depuis la débâcle de 1940…
 
Prenons garde à ce roitelet fort en gueule et si inefficace en action : Il pourrait mener notre patrie (ou du moins notre pays), aux tréfonds du désespoir et à la renonciation à toute valeur fondatrice de notre république…
 
NDLA : Quatre mois après, Kadhafi a été exécuté. A la lumière des faits troublants aujourd'hui révélés sur notre bienaimé Nikola 1er de Nagy Bocsa : Ecoutes téléphoniques sur ses manoeuvres illégales, aveux d'un survivant qui échappe de peu à une exécution, sans raison apparente au fin fond de l'Afrique, comme s'il fallait le faire taire, etc... Il semblerait que notre roitelet qui a régné de 2007 à 2012, ait été le parrain d'un système mafieux sans aucune équivalence dans l'histoire de la 5ème république... Mes interrogations de 2011 étaient fondées...
Maintenant, je pose une nouvelle question : Nikola 1er sera-t-il puni ? Ce qui serait une grande nouveauté dans cette même 5ème république...  Je suis pessimiste à ce sujet...