24 mars 2018

Mémoires et radotages (164) – L’attentat terroriste de Trèbes – Lâcheté contre Héroïsme

 

GSM

 Cet attentat s'est produit vendredi 23 mars 2018 :

 
 
Chacun sait ce qui s’est passé. Ce n’est pas l’objet de mon propos.
 
Quand on y pense, il y a des similitudes avec l’attentat de Toulouse de mars 2012 quant à la personnalité de l’assassin… Tous deux, avaient essayé en vain d’être recruté dans l’armée… Tous deux étaient des traîne-patins, insatisfaits de leur statut social… Tous deux étaient bien évidemment de souche et de culture musulmane…
 
Si la médiocrité d’une vie, doit pousser inexorablement vers la délinquance et le terrorisme, comme exutoire et comme finalité suprême à une vie de héros dans le paradis d’Allah… Et bien, nous n’avons pas fini de trouver dans notre société des assassins tel que ces rebuts innommables dont je tairai le nom, parce qu’ils ne méritent le statut de martyr et la gloire que dans l’enfer de leur dieu, qui n’avait certainement pas concocté telle doctrine. D’ailleurs aucun Dieu ne crée de doctrine, c’est l’œuvre des hommes et en l’occurrence pour cette doctrine, d’hommes pervers, sanguinaires, cruels et barbares !
 
Quand ce terroriste s’est-il radicalisé ? Comme ça, à la dernière minute ?… Il ne lui a certainement pas fallu longtemps pour trouver un faux mobile pour aller vers ce qu'il considère comme la lumière éternelle. Tout ceci n’est qu’un prétexte, afin de devenir le héros de l’apocalypse qu’il croit couvert de gloire après l’accomplissement de son forfait…
 
En fait, qu’est-ce qui est le plus difficile ? Se procurer une arme ! Mais dans les milieux que ce minable fréquentait, ce n’était qu’une simple formalité. Mais sinon ? Le reste ?
 
Prendre un flingue, tirer sur des gens innocents et non armés, c’est facile. C’est la simplicité même. Tout le monde saurait faire cela. Mais bien heureusement les gens normaux ne le font pas. L’exaltation de ce raté, n’est que de la lâcheté en fait : Le refus de sa vie de merde, pour un éclat final qu’il veut faire passer pour héroïque vis-à-vis de la frange djihadiste d’une certaine partie de la société cultivant la haine de ce qui n’est pas elle-même.
 
Il a été tué et c’est ce qu’il y a de mieux ! A défaut de l’avoir éliminé avant qu’il ne commette cette abomination, il a eu le sort que méritent tous les traîtres au cours d’une guerre !
 
Par contre s’il est un exemple de courage désintéressé et de pur héroïsme il y en a un dans cette affaire : C’est le Lieutenant Colonel Arnaud Beltrame, qui n’a pas hésité à prendre la place de l’otage et qui est maintenant entre la vie et la mort… Lui, est vraiment un héros ! Celui qui risque sa vie pour sauver les autres, sans chercher de gloire fallacieuse !
 
Il est digne de voir son nom honoré pour ce dévouement totalement dans notre culture du dévouement pour autrui. Le Héros, c'est lui !
 
Pour ce dernier, je souhaite qu’il s’en sorte. Nous ne souhaitons pas la mort de nos héros, nous, parce que la préservation de la vie est notre culture, qui s’oppose complètement avec la culture de haine de nos ennemis.
 
Et bien que nous devions protéger la vie de nos citoyens de la violence de cette engeance terroriste islamique, il est de notre devoir d’éliminer cette dernière sans aucun état d’âme ! Les inhumains n'ont rien à faire dans notre monde...

Posté par zalandeau à 11:09 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags :