17 mars 2018

Mon frangin et mon fiston, aujourd’hui…

GSM

Ecrit le 9 mars 2010
 
Ce midi, je suis allé manger un Kébab avec Toto, parce que je ne voulais pas qu’il mange un sandwich dehors par ce froid sibérien… Il n'a pas le droit à la cantine, parce qu'il est étudiant !!!
On a parlé de son avenir, j’ai tâché de le conseiller. Il passe son BTS blanc toute la semaine…
J’ai profité du moment où il était au petit coin, pour appeler mon frangin… Il n’avait pas trouvé le temps d’appeler Maman, quand j’avais découvert le lieu où ma sœur l’avait bennée comme une merde. Alors je lui ai expliqué mon appel à Maman : Les rires, les rires et rien d’autre…
Quand il a compris, il s’est mis à pleurer. J’entendais ses sanglots à l’autre bout du fil. Il m’a dit qu’il n’avait pas le courage de l’appeler. Que ça lui ferait trop mal…
Lui aussi m’a dit que notre sœur n’était qu’une salope, un diable, un être nuisible…
 
La dernière fois que mon frère a pleuré, il sortait de sa voiture, nous étions enlacés et je venais de lui apprendre que notre père était décédé… et que je le lui avais caché afin qu’il n’ait pas d’accident sur la route…
 
Comme je ramenais Toto à son Lycée, nous avons parlé de sa Mamie… Il avait les yeux brillants. Les larmes n'étaient pas loin… Il m’a dit en s’excusant presque, que ma sœur ne valait pas grand-chose…
 
Il est descendu de voiture et je lui ai souhaité bonne chance pour son épreuve de cet après-midi…
 
Mon petit bonhomme de vingt ans et demi…

Posté par zalandeau à 09:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :