07 mars 2018

Pourquoi être sérieux quand on peut déconner ?

GSM

C'est une manière de ne pas s'impliquer. C'est une façon de se protéger.
 
Le drame, le deuil, le chagrin sont souvent les moments privilégiés de la plaisanterie, de la gauloiserie, de la fête.
 
Pourquoi les gens font-ils des banquets après un enterrement ? Pour évacuer, pour sortir un instant de la peine et du désarroi.
Alors quand on stresse, quand on a des idées noires, pourquoi ne pas tout tourner en dérision ?
 
Cela semble évidemment très déplacé à ceux qui sont dans l'émoi et la tristesse. Ils se disent "quel est cet impertinent qui ne respecte rien, même pas notre peine, même pas nos propos sérieux ?"
 
Avant je pensais comme eux. Depuis j'ai compris que pour supporter la mort et la violence, il faut rigoler, il faut se vider la tête... Pourquoi après avoir frôlé la mort, après avoir eu peur, avoir été choqué, allons-nous nous saouler ou bien au bordel, en tous cas faire la fête ?
 
Nous sommes des êtres de chair et de sang. Notre point faible est notre mental. Tout ce qu'on a trouvé pour ne pas sombrer est de nous distraire dans une activité futile qui nous vide la tête de nos traumatismes et de nos cauchemars...

Posté par zalandeau à 10:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :