GSM

Écrit le 17 avril 2010 : 

Ce n'est pas ma fête... Et bien, il faut pourtant croire que si...

J'ai reçu au courrier, une contravention pour excès de vitesse (103 km/h retenu au lieu de 70), passible en plus, d'un retrait de 3 points, pris "au vol" par des gendarmes motocyclistes  à l’aide d’un "Eurolaser"...
 
Le léger problème, c'est en un lieu, à une date et à une heure, où précisément, je n'étais pas...
 
J'étais chez moi ! Je ne suis sorti que pour emmener et ramener mes lardons au stage et au lycée (à 7 km de mon domicile, cette demi-journée là et je ne suis pas allé me promener à 50 ou 60 km de chez moi...
 
Alors comment faire pour prouver que ce n'était pas moi ? 
 
Mais quelle preuve leur fournir ?
 
Leurs jumelles ne fournissent même pas de photo. Je ne peux même pas leur demander, à eux, une preuve qu'ils ne peuvent  pas fournir...
 
C'est ma parole contre celle de ces bandits de grands chemins !
 
Putain ! C'est trop facile de baiser les gens en choisissant des coupables arbitrairement ou en se trompant de numéro...
 
Si je prends un avocat, il va me déplumer. Dois-je être tondu jusqu'à plus soif par les mercenaires du petit hongrois malhonnête ?
 
Ils seraient même capables d'imputer un excès de vitesse à quelqu'un qui n'est jamais monté dans une voiture de sa vie...
 
Je dis que ça sent le suif ! Ca sent le sapin ! Le poulaga aux marrons, le poulardin au sang… c'est pour bientôt...