GSM

Des multinationales qui dominent la planète du haut de leurs gratte-ciels en verre, gardés par des vigiles en armes et des hélicoptères de surveillance.
 
Une classe moyenne corvéable à merci par les multinationales, avec des vêtements rapiécés, des maisons vétustes et une milice de volontaires faisant la ronde pour se protéger des miséreux.
 
Les miséreux à qui on ne demande rien, que de mourir pour ne plus emmerder les autres. Ceux qui ne meurent pas de faim, sont tués lorsqu'ils essayent de voler de quoi manger.
 
Du haut des tours, les hauts parleurs diffusent la pensée unique : "Tout va bien, nous nous occupons de tout, sans nous vous ne seriez rien. Obéissez au nouvel ordre mondial conçu pour le bien de tous...". Les caméras partagent l'espace avec les hauts parleurs. Elles surveillent les moindres faits et geste de la plèbe.
 
Toute tentative de résistance est jugulée par les forces de l'ordre dotées des armes les plus sophistiquées. Ces armes, lorsqu'elles ne tuent pas, rendent seulement idiot.
 
Les Enarques de droite et de gauche continuent leurs disputes politiques pour distraire le peuple.
 "Je proclame que la gauche a tort de vouloir que la classe moyenne mange à sa faim, c'est injuste par rapport aux autres ?"
 "Moi je dis que la droite a tort de vouloir enterrer les morts : Que mangeront ceux qui ont faim ?"