30 janvier 2018

La guerre dans l'association des anciens élèves avec des dirigeants oligarchiques (11)

GSM

L’ADIA vous informe

INFOS n° 16 du 20 – 01 - 2018

NOUVELLES DES ELECTIONS POUR LE RENOUVELLEMENT DU BUREAU DU GROUPE CEVENNES

Un vote à la soviétique dans la salle Papès de la Maison des élèves

Ce jeudi 18 janvier 2018 a eu lieu à la salle Papès sous l’égide de Dominique MARC un simulacre d’élection pour le renouvellement du bureau du groupe Cévennes.

En réalité, il s’agissait d’élire le 2ème bureau des élèves après celui du cercle représenté au CA par
Jean Baptiste Laffite.

Ainsi grâce aux adaptations irrégulières des statuts ; Dominique MARC le président autoproclamé en 2012 et qui s’est depuis bien gardé de remettre en jeu son mandat de peur de le perdre a fini par trouver le moyen pour ne pas être battu et ainsi conserver son poste au Conseil d’administration. Espérons que depuis décembre 2016 il a pu prendre des cours de comptabilité financière car à l’époque il avait reconnu publiquement être incompétent pour assurer les fonctions de trésorier de l’amicale.

L’astuce non statutaire : faire voter par correspondance prés de 50 élèves de 1ère année qui connaissent à peine l’école pour l’avoir intégrée depuis seulement quelques semaines.
Ainsi grâce à ces arrangements non statutaires ; S. Deveaux et sa bande continuent à tisser leur toile pour exercer un pouvoir sans partage à la tête de l’amicale. Ceci avec le précieux concours du directeur de la maison des élèves très bien rémunéré, devenu on ne sait comment directeur de l’association ; poste qui n’existe pas statutairement !!!
Les résultats de la campagne menée par le directeur et Dominique MARC président sortant auprès des élèves ont été particulièrement « payants » comme vous pourrez le constater ci-dessous, ils ont même omis de diffuser les professions de foi de nos collègues qu’ils avaient pourtant exigées à l’appui des candidatures.

Dominique MARC et ses 3 collègues ont obtenu grâce à ce stratagème 54 voix d’élèves et entre 7 et 10 voix d’anciens élèves suivant les candidats.

A contrario les candidats soutenus par l’ADIA ont chacun obtenus entre 11 et 14 voix d’anciens élèves.

Conclusion : Sans cette lamentable manipulation tous les candidats soutenus par l’ADIA auraient été élus comme d’ailleurs à l’AG du 3 décembre 2017 et à celle du 2 décembre 2016 ou S. Deveaux a été élu irrégulièrement et qui donc ne devrait plus être administrateur et à fortiori ne devrait plus exercer les fonctions de président de notre amicale depuis le 2 décembre 2016
Le tribunal qui doit se prononcer en appel ne manquera pas de constater que cette manière de procéder n’a jamais eu lieu depuis la création de l’amicale et qu’elle est contraire à l’esprit de ses statuts et à son objet.
Nous en sommes persuadés ; il en tirera la conclusion que ces pseudo-élections doivent être annulées.

Soucieux de mettre au plus vite à profit cette pseudo et éphémère victoire pour continuer à déployer sa chape de plomb sur la gouvernance de l’association, S. Deveaux vient de convoquer un CA le 16 février pour procéder à l’élection du président et du bureau. Il a même anticipé sur l’élection du nouveau président en inscrivant aux points 8 et 8a la présentation par celui-ci de sa feuille de route et de ses objectifs 2018.
De quel droit se permet-il de fixer des points de l’ordre du jour qui sont du ressort du prochain Président avant que celui-ci ne soit désigné ??

Ainsi une nouvelle fois en faisant fi des statuts et du règlement intérieur, l’équipe Deveaux usurpe le pouvoir en s’appuyant sur une fausse majorité qui n’est autre que le résultat de leur manipulation
Si nous n’y prenons garde, cette gouvernance despotique nous conduira tout droit à l’implosion de l’amicale, alors mobilisons nous pour l’éviter.

A bientôt avec toutes nos amitiés eschouliennes.
Le bureau de l’ADIA

Posté par zalandeau à 09:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,