11 janvier 2018

Extrait de commentaires sur un traumatisme Français vieux de 77 années

GSM

Blogueur : 
Mon grand père m'a conté la même histoire peut-être étaient il dans le même régiment. Il m'a dit qu'il voyait des trains chargés d'armes partir vers la Belgique mais qu'à son avis ils ont servis aux allemands et que les généraux français les avaient sacrifié volontairement et qu'ils avaient décidé que la France tomberait car " vaut mieux Hitler que le front populaire" 
 
Zalandeau : 
Je ne sais pas si vous recevrez cette réponse.
Quoiqu'il en soit, énormément de facteurs ont concouru à nous faire perdre la guerre.
- Le front populaire en France est important dans notre défaite : Beaucoup d'officiers étant plutôt pour la droite et l'ordre, ont fait passer leur patriotisme au second plan, par rapport à leur admiration pour l'ordre Hitlérien. Beaucoup ont "déserté" (évidemment avec des alibis, c'était le week-end de la pentecôte et un peu de retard de retour de perme était monnaie courante). Le régiment de mon père était commandé par un lieutenant !!! D'autres sources parlent d'un capitaine (pour 2500 bonhommes, ç'est un peu léger).
- Une certitude générale que nous étions les meilleurs, ne nous a certainement pas motivé pour faire les progrès nécessaires.
- Retard ou défaut d'équipement : des canons antichars, mais pas d'instructeurs ni surtout d'obus !!!. Pas de radio à bord de nombreux avions!!! Etc, etc, etc...
- Une stratégie menée par des vieux généraux en retard d'une guerre.
- Le seul moyen de gagner aurait été d'attaquer les premiers, lorsque nous avions déclaré la guerre (en 39), car la guerre de mouvement était devenue par les progrès mécaniques acquis, la seule capable de l'emporter...
Bonne journée. 
 
Blogueur : 
Bonjour, je ne suis pas historien loin de là et j'avoue mon ignorance des comment et pourquoi de cette débâcle. J'avais 10 ans quand il m'a raconté sa guerre. Il a attrapé la tuberculose sur la ligne et il a été évacué vers un hôpital militaire puis il a été démobilisé et il a rejoint ma grand mère et mon père a la Ferté Bernard, après qu'ils aient fuis Paris . Il avait été humilié et se sentait  coupable alors qu'il n'avait fait que subir des événements qui l'ont dépassé . Il a nourri ensuite une haine des militaires et de la droite . Il a milité à la cgt et au parti communiste.  Avec le recul je pense qu'il ne s'est jamais vraiment remis de ces années terribles.
Envoyé de mon iPhone 
 
Zalandeau : 
Mon père aussi, qui était si Patriote, qui a fait son devoir, qui a été un des rares survivants de ce 8ème régiment d'infanterie "motorisée" (transportés par des autobus parisiens !!!), a été totalement dégoûté des politiciens, des officiers et de l'armée.
Il a enfoui en lui ses cauchemars de 40 à 94, année où il m'a raconté...
 
Aussi est-il devenu un ardent partisan de de Gaulle, dès le débarquement...
 
Deux chemins différents, mais marqués l'un et l'autre, par un profond sentiment de trahison et d'écœurement...
 
Bonne journée et Vive la France, laquelle ? Je ne sais pas... 
 
Blogueur : 
En effet deux parcours différents mais deux blessures identiques. J'ai servi pendant 16 ans dans la marine alors que mon grand père était antimilitariste. J'ai servi mon pays et j'aime mon drapeau mais l'époque était différente. Mais sans jamais oublier son histoire j'ai rencontré en 1988 a Courseulles sur mer, un  amiral qui avait participé au débarquement en Normandie et qui avait u le courage de désobéir. J'étais fier de servir la mémoire de ce genre d'homme. J'étais matelot. Il nous avait fait un petit discours duquel j'ai retenu qu'il ne faut pas oublier pour ne pas revivre de tels événements et depuis je me demande si a leur place aurais je le courage de dire non. Je n'aurai jamais la réponse alors ne les oublions pas et effectivement vive la France
Envoyé de mon iPhone 
 
Zalandeau : 
Bravo et félicitation ! J'espère que nous reconstruirons un jour notre identité Française...
J'ai fait Kolwezi en 78 et consultant formateur en Afghanistan en 2008.
Merci à vous,
Bonne journée. 
 
Blogueur : 
Merci a vous .
J'ai fait ma carrière sur snle sna et j'ai fini sur le charles .
Nous n'avons sûrement pas fait une carrière militaire sans raisons inconsciemment ou pas,
Bonne continuation

Posté par zalandeau à 09:44 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :