GSM

Cela se passait dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 décembre 2017.
Il était environ minuit… Le téléphone sonne. Il affiche le nom de Toto. Un pressentiment… A cette heure il devrait déjà être arrivé chez nous ! Mon cœur ne fait qu’un tour quand je décroche ! Il m’annonce qu’il est sorti de la route mais qu’il n’a rien… Trop tard, je tremble déjà de partout : les mâchoires, les membres, le corps tout entier et je suis glacé d’effroi… Il faut croire que froid et peur présentent les mêmes symptômes…
 
Je m’habille, j’ai du mal à le faire car je continue de trembler et Nono me dit qu’il va m’accompagner…
 
J’ai enfin réussi à me maîtriser et nous sommes allés récupérer Toto dans la neige à une trentaine de kilomètres… Sa voiture avait glissé sur une plaque de verglas, fait un tête à queue et s’était retrouvée dans un champs à quatre mètres en contrebas…
 
J’ai déjà parlé de mes plus grandes peurs… Je crois que cette nuit-là, j’ai eu la plus grande peur de ma vie, une peur encore plus grande que la dernière plus grande peur que j’avais eue…
 
Ma tension le samedi 9 était encore à 16 voire 17… J’ai eu des angoisses pendant une semaine… Et il m’a fallu une bonne dizaine de jours pour que ma tension redescende à une valeur normale de 10 à 12… Mon petit Toto n’avait rien eu du tout, bien calé dans son siège… Il m’avait pourtant dit qu’il n’avait rien, mais ma peur a été la plus forte, une peur rétrospective pour mon petit garçon de 28 ans…
 
Le dimanche nous avons trouvé un agriculteur fort aimable qui a tiré la voiture hors de ce futur champ de blé… Elle était roulante, bien que l’avant fût arraché, nous l’avons ramenée avec Toto.
 
Après une semaine de dépôt de la voiture chez un carrossier, sans aucune intervention ni estimation de coût de sa part, le lundi 18 décembre, je la récupérais et j’entrepris de la restaurer…
Enfin, samedi 23, après 6 jours de travail éreintants, j’avais rafistolé le bouclier, les phares, remplacé 4 pièces cassées par des pièces neuves et confectionné une douzaine de pièces en alu pour compléter la fermeture du dessous de caisse et les fixations arrachées du bouclier et des phares…
 
J’ai mal partout, je suis moulu de toutes ces acrobaties qui ne sont plus de mon âge… mais Toto a pu reprendre son véhicule pour Noël…
 
Joyeux Noël mon Toto… Je t'aime.