14 décembre 2017

Bulletin N° 13 - A ma Maman - Date : 26/10/2006

GSM

A ma Maman
 

  Santé
Suite à notre entretien téléphonique, j’espère que tu t’adaptes à ton nouveau lieu de vie.
J’espère que tu fais soigner cette toux persistante.
Tu me dis que tu espères revenir dans ta maison, mais tu sais bien que ce n’est pas possible. Tu es dépendante Tu ne peux ni marcher ni te lever ni te coucher toute seule et as besoin d’aide en permanence. D’ailleurs c’est toi qui as réclamé à cors et à cris d’aller dans une maison de retraite ! Et lorsque tu étais dans ta maison, ta fille a foutu toutes les aides soignantes et ménagères à la porte, cette salope ! (Papa m'avait dit que s'il partait le premier, ma soeur te ferait chier comme pas permis... Il avait raison, comme toujours).
Mon frère n’a pas l’air de s’inquiéter, mais moi je suis très anxieux, avec tous mes petits problèmes en plus de ta situation qui me tracasse énormément.
 
 
  Ta fille
As- tu des nouvelles de ta fille ?
Sais-tu où elle réside ?
 
FINANCES
Vu l’argent qu’il te reste, il va falloir vendre ta maison, pour financer la maison de retraite.
Il faut que tu nous donnes ton accord sur ce point.
Car une maison, ça ne se vend pas en 8 jours !
Je me fais beaucoup de soucis, parce que si on n’ obtient pas l’argent nécessaire à temps, ils vont se retourner contre nous (mon frère et moi). Quoique, vu ce qu'on gagne, ce n'est pas sur qu'ils nous mettent le couteau sous la gorge...
Il faut que l’argent de la vente de ta maison soit réservé à payer ta maison de retraite et non pas à graisser la patte de ma sœur. Une sorte de compte sous séquestre, quoi (Vu avec le notaire)...
Je n’ai pas envie de me retrouver à la rue parce que tu auras gaspillé le pognon pour ta fille et ta petite fille comme tu l’as fait depuis la mort de Papa. Je te rappelle que tu n'as que 850 €  par mois de retraite seulement...
Mon petit frère, moi et le Notaire t’avions dit de garder le peu d'argent que tu avais au cas où…
Ce cas est arrivé.
Mais tu as la tête dure et tu n’en as fait qu’à ta guise.
Moi j’ai gardé ce que tu m’as donné parce que je savais que tu pourrais en avoir besoin, ce qui n’est pas forcément le cas de mon frère et certainement pas le cas de ma sœur ni de ma nièce.
 
TON ACCORD
Il nous faut ton accord rapidement afin de nous organiser, mon frère et moi, pour entreprendre les démarches et actions nécessaires à la mise en vente de ta maison.
 
Je te fais un gros bisou.

  Ton fils ainé.

Posté par zalandeau à 09:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :